Yamaha CA-810

Yamaha CA-810
Pas trop de Yamaha de la série CA sur Audiovintage, on va corriger cela avec un bel exemplaire de CA-810.

Yamaha CA-810
L’amplificateur fonctionne. L’éclairage des vumètres est HS, nombreux mauvais contacts dans les commandes, et le relais montre quelques signes de charbonnage de contacts. Rien de nouveau sous le soleil à première vue.

Yamaha CA-810
Je démonte le circuit comportant les différents sélecteurs et l’étage phono.

Yamaha CA-810
Yamaha CA-810
La colle corrosive (il ne s’agit pas de condensateurs qui auraient coulés) fait son office, lentement mais surement.

Yamaha CA-810
Je reprends le circuit phono.

Yamaha CA-810
Nettoyage des sélecteurs, condensateurs chimiques Elna Silmic 2 partout.

Yamaha CA-810
Cette section supporte la partie « drivers » et une partie de l’alimentation/protection.

Yamaha CA-810
Yamaha CA-810
Tous les transistors montés sur radiateur sont retirés.
Ils sont nettoyés, testés et remontés avec de la graisse fraîche.

Yamaha CA-810
Le relais de protection HP est démonté, et ses contacts nettoyés.

Yamaha CA-810
La colle corrosive est supprimée, tous les condensateurs chimiques sont remplacés.

Yamaha CA-810
A l’avant de l’appareil, redressement, filtrage d’alimentation et étage de tonalité.

Yamaha CA-810
Les capas de 12.000uf originales sont très fatiguées…

Yamaha CA-810
Mais les remplaçantes vont très bien 🙂

Yamaha CA-810
Condensateurs neufs partout. Les chimiques de filtrage neufs, plus longs que les originaux, sont « limite » mais passent quand même sous les cames des sélecteurs.

Yamaha CA-810
Les transistors de puissances sont montés en « sandwichs » entre des radiateurs.

Yamaha CA-810
Hélas, bien que l’appareil soit fonctionnel, un transistor de puissance est à l’agonie. Impossible de passer un appareil avec ce genre souci au banc de mesure, et encore moins possible de le rendre à son propriétaire !
Les deux transistors du canal en question sont donc remplacés par deux autres transistors Toshiba qui attendaient sagement dans mon stock 🙂
Tous les transistors de puissances sont remontés avec de la graisse fraiche et des micas neufs.

Yamaha CA-810
L’appareil est remonté. L’éclairage des vumètres est désormais confié à des leds. Les ajustements (alim, bias) sont réalisés puis l’appareil est connecté au banc Rohde & Schwarz UPV.

Yamaha CA-810
Distorsion relevée à puissance nominale sous 8 ohms, entrée aux, tone defeat.

Yamaha CA-810
Mesure identique à 2x80w.

Yamaha CA-810
Réponse en fréquence sous 8 ohms (1w à 1khz) entrée aux, tone defeat.

Yamaha CA-810
Rapport signal bruit sous 8 ohms (40w à 1khz) entrée aux, pondération A.

Yamaha CA-810
Distorsion relevée à 2x3w sous 8 ohms, entrée phono MM, tone defeat.

Yamaha CA-810
Réponse en fréquence sous 8 ohms (1w à 1khz) entrée phono MM, tone defeat.

Yamaha CA-810
Rapport signal bruit sous 8 ohms (40w à 1khz) entrée phono MM, pondération A.

Yamaha CA-810
Distorsion à 3w sous 8 ohms, entrée phono MC, tone defeat.

Yamaha CA-810
Réponse en fréquence sous 8 ohms (1w à 1khz) entrée phono MC, tone defeat.

Yamaha CA-810
Rapport signal bruit sous 8 ohms (30w à 1khz) entrée phono MC, pondération A.

Yamaha CA-810
Yamaha CA-810
Yamaha CA-810
Yamaha CA-810
Signal carré à 100hz, 1khz, 10khz et temps de montée à 10khz. Tout ça à environ 1w en sortie sous 8 ohms.

Yamaha CA-810
Connectique.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Yamaha ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

4 réflexions sur « Yamaha CA-810 »

  1. Pascal

    Encore merci à vous, vous avez fait un super boulot 🙂
    J’ai récupéré cet ampli dans un état pas top, vumetres HS, un canal qui n’en faisait qu’a sa tête et des bruits pas très rassurant, des problèmes irréparables pour mes bien maigres compétences… Bref, suite aux nombreux avis positifs sur Mr Thierry, je me suis décidé à lui envoyé après plusieurs échanges de mail. Et je ne le regrette pas une seconde ! J’ai cru comprendre qu’il fallait attendre que tout ça se rode, mais je suis déjà aux anges après une petite journée d’écoute intensive, il est comme neuf, tout simplement.
    communication, tarifs, suivi, travail bien fait, ne changez rien !

  2. Pascal

    c’est mérité 😉
    J’aurais juste une dernière question, je la met ici plutôt que par mail, ça peut peut être intéresser quelqu’un d’autre si vous avez le temps d’y répondre : que signifie les résultats du banc de test ? ce qui m’intéresse plus particulièrement ce sont les valeurs concernant les entrées phono MM et MC, étant amateur de vinyles 🙂

  3. Audiovintage Auteur de l’article

    Les mesures doivent se rapprocher au maximum des données connues généralement fournies par le constructeur sur le manuel technique.
    Même si il n’y a pas de références connues, cela permet de mettre en lumière un possible souci, pas forcément audible pour le moment, mais qui pourra, plus tard devenir une vraie panne, une fois l’appareil rendu à son propriétaire (loi de murphy).
    Le but étant de faire revenir mes clients mais de préférence pour d’autres machines que celles dont je me suis déjà occupé 🙂

    Dans le détails et pour le phono, les mesures de distorsion parlent d’elles mêmes.
    Les mesures de réponse en fréquence devraient, dans le cas d’une mesure “parfaite”, donner une ligne droite sur le 0Db.
    Concernant les mesures de rapport signal/bruit, plus les valeurs sont élevées mieux c’est.

    Ces mesures ne permettent pas réellement de savoir si un appareil sonne bien, mais cela permet de juger grossièrement du soin apporté à la conception de l’appareil.

    J’ai en préparation un article avec des explications concrètes des mesures, mais c’est encore au stade du brouillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.