Nettoyage

Votre dernière acquisition fonctionne bien, mais voila, la façade jaunie et collante, les boutons crasseux et les cadavres de moustiques coincés derrière l’afficheur, cela ne va pas du tout !

Pas de panique ! Ces anciens appareils sont presque entièrement démontables…

Quelques mises en garde avant de commencer :
Quelque soit l’appareil, il doit bien sur être débranché du secteur. Les façades aluminium se marquent très facilement, un tournevis qui ripe, c’est une grosse balafre assurée sur celle-ci sans compter votre main qui trainait par la…
Un amplificateur comporte un transformateur et des gros condensateurs qui mettent du temps pour se décharger. Évitez d’y toucher, cela peut être dangereux voir mortel !
Certains condensateurs peuvent rester charger pendant plusieurs semaines. Attention à vous !
Vous allez utiliser de l’eau (entre autre) pour nettoyer un appareil électrique, alors évitez de noyer l’intérieur !

On va dans un premier temps se munir des ustensiles indispensables :
Alcool isopropylique, acétone (Essence F et alcool à bruler sont également utiles), pierre d’argile, papier essuie-tout, cotons-tiges, une brosse à dent. Du polish automobile vous aidera à enlever les rayures des couvercles de platines vinyles ou autres fenêtres en plexiglas.
Le Vigor ou un autre produit ménager du même type, dilué, est également redoutable pour nettoyer une façade bien encrassée.
Tous ces produits doivent être utilisés avec les précautions habituelles, lisez les étiquettes !

Pierre d’argile

Pour l’outillage, des tournevis cruciformes de différentes tailles seront nécessaires. Un petit tournevis plat et un jeu de clés Allen seront à prévoir pour enlever certains boutons de la façade. Des douilles seront sans doute utiles pour démonter les façades (au niveau des potentiomètres). Une clef multiple peut aussi vous aider. Comme toujours, si vous n’avez pas l’outil adéquat, vous risquez de faire plus de mal que de bien.
Pour les perfectionnistes, on ajoutera une petite brosse métallique (utilisée pour nettoyer les bougies d’allumage), et comme l’appareil va être démonté, on pourra en profiter pour nettoyer les commutateurs et autres potentiomètres avec une bombe de nettoyant contact (KF F2) ou plus simplement (et pas moins bien, au contraire) de l’huile de vaseline injectée à l’aide d’une seringue si besoin.
Pour ce tutorial, on va nettoyer un ampli-tuner Hitachi SR-603, en très bon état mais plutôt sale.

imgp3559.jpg

Le capot en bois va passer à l’eau + pierre d’argile. Pour enlever les marques de colles (étiquettes par exemple), l’acétone est un produit miracle, mais il faut y aller doucement car ça attaque facilement la peinture, et ne l’utilisez JAMAIS sur du plastique. L’essence F et l’alcool à bruler sont aussi de très bons compagnons…
Très souvent le dessous des amplis est constitué d’une plaque démontable qu’il sera judicieux de nettoyer également.

imgp3558.jpg

Le capot est désormais tout propre, on va s’attaquer à la façade et aux boutons.
Les boutons s’enlèvent en tirant dessus sauf pour la molette du tuner qui nous donne l’occasion d’utiliser une clé Allen.
Repérez la position exacte des boutons sur la façade même s’ils sont identiques, une certaine affinité se crée après quelques années entre le potentiomètre et son bouton.

imgp3567.jpg

On démonte ensuite la façade en elle-même, deux vis dessus, 3 vis dessous pour cet appareil.

imgp3568.jpg

imgp3571.jpg

On passe au nettoyage des boutons et de la façade à la pierre d’argile. La brosse à dent est idéal pour les boutons et les cavitées.
Attention à la sérigraphie qui peu être très fragile, un simple coup d’éponge peut l’effacer sur certains appareils !

imgp3572.jpg

On rince. Ce n’est pas grave si il reste un peu de dépôt blanc de pierre d’argile, car une fois sec, un simple pinceau suffira à l’enlever.
On sèche tout de suite à l’aide de papier essuie-tout (ou des mouchoirs en papier moins abrasifs) pour éviter des dépôts calcaire.
Avouez que c’est pas moche !

imgp3574.jpg

Un petit coup de pinceau suffira pour dépoussiérer l’intérieur de cet ampli-tuner.

imgp3575.jpg

imgp3589.jpg

Vous tomberez forcément un jour sur un appareil ou vous ne pourrez même pas lire les inscriptions sur les composants tellement il sera crasseux ! Il vous faudra beaucoup de temps pour venir à bout de cette crasse, sans doute collée par la nicotine (alcool et/ou eau + coton-tige).
Vous pouvez également utiliser avec délicatesse une bombe d’air comprimée voir un aspirateur pour les cas difficiles (attention à ne pas tout casser!)

L’appareil étant démonté, on va en profiter pour nettoyer à l’aide d’un nettoyant contact ou d’huile de vaseline les commutateurs et autres potentiomètres :

imgp3580.jpg

imgp3579.jpg

Essayez de vaporiser dans les petites ouvertures visibles pour permettre au nettoyant d’agir. Il suffira ensuite de « jouer » un peu avec les commandes pour que les « craquements » disparaissent ou que les commandes retrouvent leurs souplesse.
Profitez en également pour nettoyer les prises casques et autres entrées micro avec un coton tige et de l’alcool.

L’arrière est sale :

imgp3581.jpg

L’arrière est propre 🙂

imgp3583.jpg

Très souvent, même pour des appareils correctement stockés, il y aura des vis oxydées à l’arrière. Il vous faudra les démonter une à une et utiliser la brosse métallique pour enlever cette fine couche de rouille. L’idéal étant ensuite de remettre un petit coup de peinture noire sur les têtes des vis.
Un petit nettoyage du cordon secteur ce qui vous permettra de vérifier son état et c’est fini !

Et finalement :

imgp3590.jpg

imgp3591.jpg

imgp3592.jpg

imgp3593.jpg

imgp3594.jpg

Lorsque vous confiez à Audiovintage votre appareil pour révision et/ou réparation, celui-ci est nettoyé aussi bien que possible.

Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

14 réflexions sur « Nettoyage »

  1. Charles

    Bonjour !

    Je vais bientôt recevoir un ampli bien vintage : un Sansui AU-888 ! Je compte le démonter au maximum pour le nettoyer, y compris l’intérieur qui d’après les photos de l’annonce est plutôt sale et même un peu rouillé, et votre phrase “Un amplificateur comporte un transformateur et des gros condensateurs qui mettent du temps pour se décharger. Evitez d’y toucher, cela peut être dangereux voir mortel !” me fait un peu peur. Une fois retiré de la prise, après combien d’heures peut-on y aller sans risque ?

    Merci !

  2. Mad

    Bonjour Charles,je pense que le temps de charge des condos apres extinction dépend de l’architecture du circuit dans lequel ils ont été employés.Certain amplis comportent un circuit de décharge intégré fait simplement d’une resistance demi watt ou 1 watt relié du + au – du condos (mortel….) Sur un marantz PM700 je me souviens avoir utilisé une resistance 1watt 12Kohms sur les condos de 10000uf /63v pour les décharger.
    Sur mon sansui 555a pour décharger,il suffit de mettre la musique,avec du grave si possible volume a 9heures au moins et d’éteindre l’ampli.Ampli éteint,il fera encore bien 10 seconde de musique qui va disparaitre petit a petit.Vers la fin il n’y aura plus que des petit grésillements puis plus rien,les condos sont bien vide…Mais maintenant je ne sais pas si le au888 a la même architecture que le au555a (pas de relais,pas de circuit de protection….mais seulement alimentation=>ampli=>sotie HP dirrrect
    Bonne chance pour cette restauration.

  3. Clavette

    Bonjour,
    nouvel inscrit je feuillette pourtant depuis un moment ce site ou je me fais plaisir et trouve foule de renseignements tous plus intéressants les uns que les autres.
    Je me suis donc décidé à partager mes (éventuelles?) connaissances et astuces sur ce site, ma foi très bien fait et d’une agréable ambiance.

    Donc, en terme de nettoyage, je reprends en partie kikook pour le pinceau et l’aspi à l’intérieur(quand c’est “sec”), sinon nettoyant contact sur tout le bloc (le solvant contenu m’a enlevé toute la nicotine de mon 420A).

    Pour le reste, (capot, façade, bouton, etc..) ben déjà de l’huile de coude, brosse à dent poils souples (ou très souples), un bout de vieux graton d’éponge ( j’en entends déjà hurler!) et SURTOUT du dégraissant ménager pas cher de chez A*di. Il fait des miracles, et je n’ai pas eu de problèmes avec les encres en façade (sauf il est vrai sur un TA-313, mais que j’ai plus acheté pour pièces qu’autre chose)

    Et pour les contacts, du classique. Un pschitt de WD40 que je laisse mariner un peu pour l’oxydation, et après bombe contact pour sécher et finir le tout.

    En esperant que cela puisse vous aider… :nikel:

  4. kikook Auteur de l’article

    Clavette, n’utilises surtout pas du wd40 pour nettoyer les contacts. Pour nettoyer ça nettoie en effet, c’est même particulièrement bon pour bouffer les pistes carbone de tes potentiomètres…

  5. Vic

    Bonjour,
    Je suis un petit nouveau, depuis que j’ai hérité d’une paire d’enceintes Jm lab et un ampli devon de mon père, j’ai compris que cet esthétique et cette couleur de son ne se trouve désormais plus chez la FN*C. Ils étés en bon état, je n’ai pas eut besoin d’ouvrir la bête. Mais j’ai fait l’acquisition d’un Grundig receiver R25 super-hifi, bien sale poussiéreux et le coffre un peu rouillé. Je n’ai encore jamais démonter d’ampli, j’ai donc essayé de m’y coller après avoir lu cet article très bien monté : ça m’a parut super simple et à la porté d’un novice, mais voilà j’ai quelques soucis. Le simple démontage du carter n’est pas si simple, Une fois les 8 visses du coffre dévissées, impossible de le retirer il est toujours maintenu au nvx de l’arrête supérieur de la façade avant, j’ai donc tiré avec prudence, essayé de déclipser etc rien a y faire le coffre été toujours fixé sur tout le bord supérieur (ça serait plus simple a expliquer avec des photos). J’ai donc tordu comme j’ai pu grace au hjeux qu’il y a pour voir à l’intérieur par derrière (là ou le coffre en métal est bien mobile), et en réalité il y a 3 visses à l’intérieur qui vissent le coffre à la façade, mais elles sont impossible d’accès … enfin meme en suposant pouvoir les atteindre je ne voit absolument pas comment pouvoir les revisser après …
    Après 1H a cogité dans tous les sens comment m’y prendre, j’ai capitulé et tout revissé.
    Mais voilà que la bonne surprise, 2 des 8 visses que j’ai dévissé au début avaient un écrou à l’intérieur qui a du tombé qd j’ai dévissé, résultat elles tourne dans le vide, et donc résultat je n’ai meme pas pu revisser correctement tous les coins du coffre.
    Ca parait débile mais je ne sais pas si ces 3 visses à l’intérieur sont présente sur tout modèle d’ampli (et alors je m’y prend comme un manche) ou si c’est uniquement sur les Grundig, bref dans tous les cas si quelqu’un comprend ce que j’ai essayé d’expliqué et pourrait m’expliqué ou je me suis planté j’en serait ravi, car c’est bien frustrant …
    Un grand merci d’avance, pour plus de compréhension je mettrai bien des photos mais je n’y arrive pas, aussi bien je peux passer mon adresse mail pour envoyer les photos si besoin

    Victor

  6. Chinese nem

    Bonjour à tous,
    Votre site est super, je te à son à vous le dire.

    J’ai fais l’acquisition d’un ampli Sony ta-11.

    Lorsque je l’ai branché, le son me paraissait plutôt bien mais après quelques temps d’écouter je me suis aperçu qu’une des sorties produisait un son étouffé et très désagréable (les basses surmontant trop les aigus).

    J’ai donc voulu procéder à un nettoyage. En l’ouvrant je n’ai rien remarqué d’ anormal a l’intérieur, je me tourne donc vers vous pour savoir si par contact émail vous pourriez me donner des conseils et qu’eventuellement je vous envoie des photos de la bête.

    Bonne journée!

  7. Audiovintage Auteur de l’article

    Bonjour, merci pour les compliments.
    Votre Sony nécessite une bonne révision, il est rare que l’on puisse trouver d’un coup d’oeil une ou des pannes 🙂

  8. Marc

    Bonjour,

    J’ai hérité d’un ensemble ampli AKAI AM-2600 + tuner DENON ST 3900 de mon père. Non entretenu depuis plus de 15 ans, l’ensemble fonctionne. Malgré tout, le potentiomètre de volume fait craquer les enceintes quand j’agis dessus et il y a un important déséquilibre d’intensité sonore entre les voies gauche et droite. Tout m’incite donc à entreprendre un grand nettoyage et un grand contrôle des composants, ce qui n’est pas pour me déplaire. 🙂
    Je fais ma petite recherche sur “Comment nettoyer un ampli hifi” et Ô miracle! je tombe sur ce merveilleux article… et même site! 😀 Parfait! Je commence à démonter la protection supérieur bois, puis je m’attaque à la façade: 3 vis en bas + 2 vis en haut. Et là c’est le drame: impossible de retirer la façade. J’ai l’impression que je rencontre le même problème que Victor qui, lui aussi, a posté dans les commentaires de cet article: la façade bouge mais semble solidaire du chassis dans le coin supérieur gauche, au-dessus des deux cadrans indicateurs de puissance. Comme mon père était un bricoleur (et qu’une petite feuille d’aluminium est collée sous la protection bois au niveau de la lampe qui éclaire les cadrans pour, j’imagine, améliorer l’éclairage de ces derniers) j’ai bien peur que l’idée lui soit venu de coller aussi cette partie de la façade… 🙁

    J’ai tourné l’appareil dans tous les sens, examiné à la loupe et à la frontale, rien, pas une vis oubliée! Avez-vous déjà rencontré un cas similaire ou dois-je croire à la théorie de la colle? 🙁 Si c’est bien ça, comment m’en sortir pour démonter la façade?

    Merci d’avance pour les précieuses réponses que vous pourrez m’apporter.

  9. Audiovintage Auteur de l’article

    Bonjour, je ne suis pas sur d’avoir compris votre problème mais la plupart du temps, les vumètres sont collés à la façade avec du scotch double face.
    Il faut donc appuyer délicatement dessus pour les décoller.
    Bon courage !

  10. nicolas

    bonjour a tous

    que déloge sur ce site alors je me lance. je viens de m offrir un ampli marantz pm64 mk2 avec petit problème sur une sortie pas de soucis un tour sur le net a la recherche d un réparateur hifi bingo après retour reprise d une soudure. mais un problème reste en entier. j ai sur système 1hp des grésillements leger avec un son qui manque de precision et sur systeme 2 hp c est pire grésillement son fuyant et saturation a faible volume et sa sur les deux canal donc retour chez mon réparateur 4 jours après il constat aucun problème essais chez moi pareil. il n a juger bon de démonté la façade pour nettoyer les contactes des commutateurs? l ampli était fortement en crassé je les passé a la souffle avant remise au technicien ? je vais essayer aussi avec câble hp neuf et rca ? mais cela peut-il venir des condo de puissance ? donc je vais démonter tous ça et passé la façade au nettoyant contacte peut-on arrosé de nettoyant toutes carte a l’intérieur sans risqué des cour-circuits ? ou cela est vraiment ponctuelle? voila une idée sur mon problème? alimentation 240V?….. mon systeme hp kef 104 cable de 3mm probleme idem avec les 3A lecture pc+carte creative usb hd et cd marantz cd-60

    NICOLAS

  11. Vincent

    Bonjour ^^

    je lis et bout d’un moment on se sait quoi tenter pour rénover la chaîne de mon père, une chaine des années soixante dix une Toshiba
    Sans compter la courroie de la platine vinyle qui avait fondu sur place, un nettoyage complet à l’eau écarlate et chiffon, une courroie neuve et ca tourne impec.
    Sauf tous les contacteurs ou commutateurs en faite je ne sais pas trop comment dit’on ! sont grippé du coup une enceinte sur deux plus grésille craquement partout et effectivement.
    et effectivement un chrome bien jaune ^^

    Donc qu’elle est la meilleur solution pour nettoyer les boutons contacteurs ou trucs qu’on tourne sans craquement ou grésillements

    Voilà voilà
    merci à vous
    vince

  12. Audiovintage Auteur de l’article

    Bonjour, pour les potentiomètres, le plus simple est d’utiliser un nettoyant contact comme le KF F2. Le plus “propre” est d’utiliser de huile de vaseline (pharmacie et pas ailleurs) et de l’injecter dans les potentiomètre en quantité importante, puis de laisser l’huile “rincer” le potentiomètre une bonne nuit.
    Concernant les contacteurs, il faut parfois les démonter complètement pour réaliser un nettoyage correct.
    Attention, aucun produit dans le switch on/off.

  13. Menard

    J’arrive ici car j’ai bousillé ce matin mon ampli Technics SU-Z25 avec de l’alcool à brûler, les lettres sont parties direct mais pas la crasse grasse … une catastrophe, je ne vois pas de solution car je ne vois pas comment j’aurais pu éviter ça, quoi employer ? Je crois que j’avais déjà tenté du soft avant genre vinaigre blanc mais sans succès. Ce matin j’ai ensuite testé sur un autre coin quelques gouttes de liquide vaisselle sur une éponge imbibée d’eau, et ça a fait pareil ! Fin des graduations du volume entre 4 et 7 enfin vu que je me sers que des graduations 2 à 3 … enfin c’est moche car en plus ça fait des traces noires étalées.

  14. Audiovintage Auteur de l’article

    Et oui certains appareils ont des sérigraphies de très mauvaise qualité. Pas grand chose à faire, hélas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.