Sansui AU-11000

Sansui AU-11000
Approchez-vous les enfants, je vais vous raconter l’histoire de la restauration chaotique d’un Sansui AU-11000…

Tout allait bien dans le merveilleux monde de la Hi-fi vintage. Les amplificateurs ronronnaient (pas trop fort), les tables de lectures tournaient à une vitesse quasi parfaite proche de 33,33 tours et les enceintes diffusaient une douce mélodie.
Soudain, surgissant du coffre de la voiture de son propriétaire, apparaît un Sansui AU-11000 rouge lucifer (ou presque).
Ce dernier mécontentait déjà son propriétaire, et il s’apprêtait à faire souffrir le pauvre réparateur qui allait s’en occuper…

Sansui AU-11000
Sansui AU-11000
En effet, ce gros intégré n’est absolument pas en bonne santé. De forts craquements apparaissent dans les enceintes en mode intégré, il craque aussi en mode bloc de puissance et en mode préampli… Il est en panne de partout.
Et pour couronner le tout, un intervenant passé à cru bon de remplacer de très nombreux condensateurs.
Mais il n’a pas fait comme tout bon technicien le ferait, non, trop simple !
Il a décidé que les valeurs capacitives des condensateurs chimiques originaux n’avaient aucune importance, et qu’il allait en profiter pour monter un peu tout ce qui traînait au fond de son tiroir, celui du bas, à gauche, à côté de la poubelle.
Et il s’en est donné à cœur joie, oh que oui !

Sansui AU-11000
Commençons par le circuit « driver ».
La quasi-totalité des condensateurs chimiques qui ont été remplacé n’ont pas la bonne valeur capacitive.
Les rares condensateurs chimiques originaux encore présents sont plus que fatigués…

Sansui AU-11000
On remet tout ça à neuf. Condensateurs chimiques, résistances ajustables de bias et d’offset, transistors d’entrée, varistors, graisse sous les transistors drivers (contrôlés au Peak DCA75 avant remontage).

Sansui AU-11000
Tous les transistors de puissances sont démontés, nettoyés, contrôlés et remontés avec de la graisse fraiche sur des micas d’isolation neufs.

Sansui AU-11000
On continue dans le désordre avec cette fois le circuit phono (qui n’est pas flou dans la réalité 🙂 )

Sansui AU-11000
Les condensateurs inadéquats sont remplacés. Tous les transistors également y compris les doubles, « fuiteux » au possible, remplacés par des références modernes appariées.

Sansui AU-11000
Le circuit d’alim régulée et de protection. Ici aussi, c’est un festival de condensateurs erronés.

Sansui AU-11000
Chimiques neufs et corrects en place. De nombreux transistors ont également été remplacés et des soudures sous ce circuit sont reprises.

Sansui AU-11000
L’alimentation du circuit « driver ».
Les deux fusibles supérieurs à gauche ont déjà été remplacés. En effet, j’y avait découvert des 20A en lieu et place de 2A
Certaines pistes ont souffert sous ce circuit, mais on fera avec.

Sansui AU-11000
Le relais est démonté et ses contacts nettoyés.
Sansui AU-11000
Condensateurs neufs ainsi que certains transistors.

Sansui AU-11000
Le circuit filtre.

Sansui AU-11000
Deux transistors et deux condensateurs remplacés.

Sansui AU-11000
Le circuit buffer, qui supporte aussi le potentiomètre de volume.
A noter les condensateurs philips, non originaux, et complètement morts.

Sansui AU-11000
Transistors et condensateurs neufs.

Sansui AU-11000
Démontage, encore et toujours…

Sansui AU-11000
Le circuit de tonalité « médium ».

Sansui AU-11000
Condensateurs chimiques et transistors neufs.

Sansui AU-11000
Le circuit de tonalité bass et aigu.

Sansui AU-11000
Condensateurs chimiques et transistors neufs ici aussi.

Sansui AU-11000
Sansui AU-11000
Bias et offset réglé.

Sansui AU-11000
Distorsion à puissance nominale sous 8 ohms, entrée Aux.

Sansui AU-11000
Réponse en fréquence sous 8ohms (1w à 1khz) entrée aux, tone defeat.

Sansui AU-11000
Rapport signal/bruit sous 8ohms (60w à 1khz) entrée aux, tone defeat, pondération A.

Sansui AU-11000
Hélas, la mesure de distorsion sur l’étage phono montre une grosse distorsion sur le canal droit et se traduit par un déphasage visible à l’oscilloscope.

Sansui AU-11000
Voici le coupable. Ce condensateur polystyrène est placé sous le circuit phono (côté soudure donc). Je ne vais pas vous dire que l’identification du composant problématique a été rapide, non. Cela m’a pris bien trop de temps…

Sansui AU-11000
Le résultat est sans appel, et heureusement !
Distorsion à 2x3w sous 8 ohms, entrée phono.

Sansui AU-11000
Réponse en fréquence sous 8 ohms (1w à 1khz), entrée phono, tone defeat.

Sansui AU-11000
Rapport signal/bruit sous 8 ohms (60w à 1khz), entrée phono, tone defeat, pondération A.

Sansui AU-11000
Sansui AU-11000
Sansui AU-11000
Sansui AU-11000
Signal carré à 100hz, 1khz, 10khz et temps de montée à 10khz. Tout ça à environ 1w en sortie sous 8 ohms.

Sansui AU-11000
Sur ces séries, les connectiques se trouvent de chaque côté de l’appareil.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Sansui ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

4 réflexions sur « Sansui AU-11000 »

  1. Luxman 57

    Bonjour Thierry
    Bravo. Ne changes rien,je me suis régalé
    Amicalement Bernard

  2. DUBEDOUT

    bonjour,
    c’est dingue une telle accumulation d’ennuis,
    je me réjouis de ne pas vous avoir causé autant de soucis avec les machines que je vous ai déposé
    francois-xavier

  3. Audiovintage Auteur de l’article

    Bonjour François-Xavier, vous avez raison, c’est pour cela qu’il est impossible, à distance, de faire un diagnostique ou de donner un coût précis pour une intervention. Ce sont tous des cas particuliers 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.