Mark levinson ML-3

Mark Levinson ML-3 :  les poignées sont très utiles vu le poids !
45kg de muscles, voici ce que propose le Mark Levinson ML3, commercialisé à la fin des années 70.

“L’enclume” m’a été livrée sur une demi-palette. Son nouveau propriétaire est un peu déçu du rendu de l’engin. La construction a beau être de très haute volée, cela reste un amplificateur de plus de 40 ans.

Mark Levinson ML-3 :  circuit gauche à réviser.
« J’ouvre » le canal gauche. Il y a déjà eu visite. La marque en haut à droite, le remplacement des résistances ajustables de bias et d’offset en sont la preuve.

Mark Levinson ML-3 : transistors à remplacer.
Je « gratte » un peu et je trouve deux transistors de puissances qui ont été remplacés. Hélas, des NTE n’ont strictement rien à faire dans un amplificateur de qualité, particulièrement dans un ML-3 !
Ces deux transistors seront remplacés par des modèles de références identiques aux originaux, la graisse thermique est encore fraîche, mais je la remplacerais sur les radiateurs car je vais devoir l’enlever pour ne pas en mettre partout lors de la révision du circuit.

Mark Levinson ML-3 :  circuit droit révisé.
Révision qui consiste, après mesure, au remplacement de quelques condensateurs chimiques, rien de plus (ici, vue du canal droit).

Mark Levinson ML-3 :  circuit de protection à réviser.
Mark Levinson ML-3 : résistance et condensateur à remplacer.
A l’arrière, la section alimentation et protection.

Mark Levinson ML-3 :  alimentation/protection  révisée.
Mark Levinson ML-3 : résistance et condensateur remplacés.
Les condensateurs chimiques axiaux sont changés, tout comme la la résistance de 82 ohms trop proche du circuit. Les quatre relais sont remplacés. Enfin des soudures suspectes sont refaites.

Mark Levinson ML-3 :  impression d'adaptateurs.
Le remplacement des condensateurs de filtrage est compliqué du fait de l’impossibilité d’en trouver des neufs ayant le même format. Ici, la dérive est notable, il faut les remplacer. Je m’adapte.
Les nouveaux condensateurs vont être montés dans des adaptateurs imprimés en 3D.

Mark Levinson ML-3 :  montage dans l’adaptateur.
Condensateur en place dans son adaptateur.

Mark Levinson ML-3 : montage des nouveaux condensateurs de filtrage.
Montage, il me reste à adapter légèrement les plaques qui sont fixés sur les condensateurs.

Mark Levinson ML-3 : condensateurs de filtrage neufs en place.
Montage terminé. Les condensateurs de découplage sont également remplacés.

Mark Levinson ML-3 :  encombrant !
Un vrai livre ouvert 🙂
Et surprise, si l’offset en sortie HP est à moins de 1mv sur les deux canaux, le courant de repos (ou bias) n’est pas à la moitié de ce qu’il devrait être.
Dans ces conditions, ce ML3, ne chauffe pas, consomme moins mais surtout ne sonne pas comme il devrait !
Je passe donc au réglage (procédure Mark Levinson respectée).
Pour l’anecdote, la consommation à la prise, à vide, passe de 160w à 260w une fois le bias réglé correctement.
En charge, en le faisant débiter 200w sous 8 ohms sur chaque canal, il consomme un peu moins de 900w.

Mark Levinson ML-3 :  terminé.
Les circuits rejoignent le châssis. Terminé.

Mark Levinson ML-3 : contrôle de la température.
Vérification de la température des radiateurs après une petite heure de chauffe, correcte. En plus des radiateurs conséquents, Le châssis participe également au refroidissement de la bête. Ne soyez donc pas étonné que le capot, l’arrière ou même l’avant de l’appareil soient chauds lors de son utilisation. Ne soyez pas non plus étonné du léger bruit engendré par les deux énormes transformateurs présents !

Mark Levinson ML-3 : distorsion-à-2x1w-sous-8-ohms
Distorsion à 2x1w sous 8 ohms.

Mark Levinson ML-3 : distorsion-à-2x200w-sous-8-ohms
Distorsion à 2x200w sous 8 ohms.

Mark Levinson ML-3 : distorsion-à-2x230w-sous-8-ohms
Même à 2x230w, la distorsion n’évolue pas significativement.

Mark Levinson ML-3 : IMD-à-2x1w-sous-8-ohms
Distorsion d’intermodulation à 2x1w sous 8 ohms.

Mark Levinson ML-3 : IMD-à-2x200w-sous-8-ohms
Distorsion d’intermodulation à 2x200w sous 8 ohms.

Mark Levinson ML-3 : diaphonie-du-canal-droit-sur-le-canal-gauche-à-puissance-nominale-sous-8-ohms
Diaphonie à puissance nominale sous 8 ohms, canal droit sur canal gauche.

Mark Levinson ML-3 : diaphonie-du-canal-gauche-sur-le-canal-droit-à-puissance-nominale-sous-8-ohms
Diaphonie à puissance nominale sous 8 ohms, canal gauche sur canal droit.

Mark Levinson ML-3 : réponse-en-fréquence-à-2x1w-sous-8-ohms
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms.

Mark Levinson ML-3 : rapport-signal-bruit-à-2x200w-sous-8-ohms
Rapport signal bruit à 2x200w sous 8 ohms.

Mark Levinson ML-3 :  connectique.
Connectique.

Mark Levinson ML-3 : réparation voyant.
Le voyant “on” a également repris du service !

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Mark Levinson ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Cet article a 2 commentaires

  1. Robert

    Bon travail!

    J’ai eu exactement le même amplificateur ML-3 de première génération avec les 4 condensateurs à filtre Callins argent 18.000uF, 100 volts, mais je les ai échangés avec des condensateurs Sprague 56.000uF, 100 volts, ce qui était une énorme amélioration.

  2. Audiovintage

    Bonjour, merci pour votre commentaire !
    C’est surtout le fait de les avoir remplacé par des condensateurs “frais” de qualité qui fait que votre ML-3 fonctionne mieux qu’avant. Attention, l’augmentation très importante des valeurs capacitives n’est pas possible sans risque dans tous les appareils. Ce qui fonctionne sur un ML-3 ne fonctionne pas nécessairement sur un autre amplificateur, il vaut mieux d’ailleurs s’abstenir dans ce cas d’augmenter cette capacité et s’orienter principalement sur la qualité des condensateurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.