Marantz 2330

Marantz 2330
A l’atelier aujourd’hui, un superbe receiver Marantz 2330 en panne.

Marantz 2330
Un très bel exemplaire qui a déjà eu droit à une révision en Allemagne, en 2015.
Hélas, le propriétaire actuel se plaint d’un bruit fort et aléatoire sur le canal droit.

Marantz 2330
En effet, le souci est « très aléatoire », il a fallu plusieurs dizaines d’heures de fonctionnement pour que le Marantz daigne me faire découvrir son souci.
Après enquête minutieuse, le coupable est découvert, en l’occurrence, un transistor « fuyard ».

Marantz 2330
Démontage du circuit d’amplification droit.
Curieusement, l’intervenant précédent a laissé un condensateur chimique original (sur l’autre canal également).

Marantz 2330
Dommage, le condensateur en question est très fatigué…

Marantz 2330
De la même façon, je ne comprends pas qu’il n’ait pas nettoyé le seul connecteur qui en avait besoin.

Marantz 2330
Il ne fonctionnera pas plus mal, non ?

Marantz 2330
Passons au transistor suspicieux identifié plus tôt.
Voici ce que donne au traceur de courbe un transistor de même référence fonctionnel.

Marantz 2330
Et voici notre transistor “à problème”. Ce composant passe un test “diode” haut la main.

Marantz 2330
Voici le circuit d’amplification révisé.
Le condensateur chimique est remplacé, le transistor en question est remplacé par une référence moderne, j’en profites également pour remplacer les transistors de la paire différentielle d’entrée. Ceux-ci sont appariés, mis en contact par l’intermédiaire de graisse thermique et collés l’un à l’autre par de la gaine thermo rétractable, le tout pour une dérive thermique identique.
Le second canal reçoit des soins identiques.

Marantz 2330
La graisse thermique n’avait pas été remplacée.
Pour un appareil qui développe une forte puissance avec quatre transistors de puissances par canal, montés sur un radiateur qui n’est pas immense, et même si la polarisation n’est pas énorme, ce n’est pas une bonne idée. C’est désormais de l’histoire ancienne.

Marantz 2330
La section alimentation, n’avait eu droit qu’à un relai neuf.

Marantz 2330
Je complète, avec le remplacement de la totalité des condensateurs chimiques et la réfection de la totalité des soudures sous la carte.

Marantz 2330
Le circuit phono, totalement « dans son jus ».

Marantz 2330
Nouveaux condensateurs, nouveaux transistors, diode remplacée. Le réglage de l’étage sera effectué à la toute fin de l’intervention.

Marantz 2330
Le circuit Buffer. Ici aussi un condensateur chimique original est resté en place.

Marantz 2330
Condensateur remplacé, ainsi que quatre transistors dont les pattes étaient très oxydées.

Marantz 2330
Terminé. La tension d’alimentation, l’étage phono, les bais et offset sont réglés.

Marantz 2330
Passage au banc. Distorsion relevée à puissance nominale sous 8 ohms.

Marantz 2330
Distorsion relevée à 2×170 watts sous 8 ohms, la bête tient la route !

Marantz 2330
Réponse en fréquence à 1w en sortie, entrée Aux.

Marantz 2330
Distorsion relevée à 3w en sortie, entrée phono.

Marantz 2330
Réponse en fréquence à 1w en sortie entrée phono. Je rappelle que lors de ce test, j’utilise un signal d’entrée respectant scrupuleusement la courbe riaa.
Une mesure « parfaite » (sur le papier du moins) serait donc une droite sur la ligne 0db.

Marantz 2330
Marantz 2330
Marantz 2330
Signal carré à 100hz, 1khz et 10khz.

Marantz 2330
Temps de montée à 10khz.

Marantz 2330
Marantz 2330
L’appareil est habituellement monté dans son coffret bois, ceci explique l’absence des pieds.

Marantz 2330
Connectique.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Marantz ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.