Le forum Audiovintage est privé.
En tant qu'invité, vous avez accès à certaines rubriques uniquement, l'ajout de nouveaux membres n'est pas possible pour le moment.

Line Magnetic LM-845 IA

Un chauffage pour l'hiver et du miel pour les oreilles.
Avatar du membre
6336A
Membre no life
Messages : 2667
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par 6336A »

Bonjour
PS : un ami est venu chez moi avec un ampli classe D pour comparer : euhh... comment dire... de l'avis général c'était pas ça...
Avez-vous fait un test ABX afin de vérifier s'il ne s'agissait pas de vos biais cognitifs ? Seul le test ABX avec égalisation des niveaux permet de dire si oui ou non, il y a une différence à l'écoute entre deux amplificateurs !
D'ailleurs, lorsque je suis proche d'une fosse septique, je prélève un échantillon d'air que je fais immédiatement analyser en laboratoire, afin de prouver qu'il y a bien une différence avec l'eau de rose... on ne sait jamais, il faut se méfier des biais cognitifs...

Un peu de sérieux, les gars, crotte ! :bounce:

P.S.
D'ailleurs, on peut se poser légitimement la question si le fait de comparer un ampli 845 avec une merde de un classe D est bien sérieux...
NAN !
Jean-François Robert, apprenant en électronique.
François H-D
Membre honoraire
Messages : 362
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 14:04
Localisation : 47

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par François H-D »

Bonsoir,

je me demande si d'aucuns ne prennent pas tout le travail de mise en forme préconsciente effectué par notre cerveau pour un biais cognitif... Tout comme la reconstruction du champ visuel dans la zone de la tache aveugle par exemple... Je relisais récemment un article de neurologie rappelant qu'aucune information n'arrivait "brute" à notre conscience (le cortex préfrontal). Toutes subissaient au préalable un traitement extrêmement complexe. Je considère d'ailleurs que le degré de fatigue auditive après une longue écoute est un bon reflet de la qualité de la restitution, de même qu'à l'opposé le degré de plaisir éprouvé...

Ceux qui veulent réduire la physiologie de l'audition à un simple système micro + appareil de mesure souffrent d'un biais intellectuel...

Cordialement,
François

PS : j'ai souvenir d'un article de "L'Audiophile" parlant d'un luthier autrichien qui disait que, tout système de reproduction distordant, il fallait faire en sorte que cette distorsion soit la plus semblable possible à celles que le cerveau est habituellement habitué à traiter. A méditer...

PS 2 pour Rémi : à 20 cm à gauche de mon LM845, j'ai un Audio Research VS110, j'ai donc pu comparer : les deux sont très bons, très proches, mais le mono-triode pousse encore plus loin la similitude avec les "vrais" instruments et les "vraies" voix.
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).
Avatar du membre
SidSmith
Membre no life
Messages : 2028
Enregistré le : mer. 15 janv. 2014 00:42
Localisation : Laval, Québec

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par SidSmith »

Je suis un grand fan de l'élégance de ces appareils.
Keep it simple, stupid!
François H-D
Membre honoraire
Messages : 362
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 14:04
Localisation : 47

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par François H-D »

Bonsoir à tous,

continuons notre revue des tubes, voulez-vous. Comme je me refuse à mettre les mimines dans cet ampli, c'est bien le seul amusement qui reste entre deux écoutes.

Dans l'étage PA j"ai mis une 5751 trois micas des années 60, mais plaques grises (dont je n'ai pas de photo, désolé :spamafote: ) : y'a pas besoin d'un gain pharaonique et l'impédance de sortie plus basse est un avantage pour "attaquer" l'ampli de tension (des fois qu'il se défendrait... :pt1cable: ).

Pour cet étage par contre, du classique et de bon goût : une E83CC Tesla, dont la demi-sœur germaine est bien connue...

La tesla à gauche, et une snobée qui eut son heure de célébrité... Photo François HD
La tesla à gauche, et une snobée qui eut son heure de célébrité... Photo François HD
DSC00478.JPG (69.87 Kio) Vu 3873 fois
On voit que la Tesla partage avec sa sœur l'impression qui part pour un rien ... :D , mais elle n'a pas de losange.
Quant à l'Ultron, elle a eu son heure de gloire quand "L'Audiophile" la recommandait si on ne trouvait pas de TFK 803S... Reconnaissez qu'elle a plus qu'un air de famille avec la tchèque : mêmes petites plaques (cachant des grilles-cadres avec certitude pour la Tesla, et quasi-certitude pour l'autre), même écran de getter, etc...
Par contre l'encre tient mieux... Au niveau sonorité c'est Kif-kif, peut-être un poil plus clair avec l'Ultron, mais quand je l'ai achetée la Tesla était un peu "sombre" et elle s'est "ouverte" à l'usage.

Autrefois vedette, cette Ultron est aujourd'hui mésestimée car marque de distributeur et non de fabricant. Si on se contente de l'écouter elle est pas mal...

En driver, j'ai remplacé les 6P3P chinoises d'origine par des 6P3S soviétiques.

A gauche la chinoise, à droite la soviétique. Photo François HD
A gauche la chinoise, à droite la soviétique. Photo François HD
DSC00484.JPG (87.61 Kio) Vu 3873 fois

On voit clairement que la construction de la soviet est plus robuste, en particulier les micas sont maintenus par quatre ressorts (en mica également) contre deux à la chinoise. Comme la précision et la robustesse sont particulièrement importantes pour les tétrodes...

Les poutineries actuelles rendent peut-être l'approvisionnement plus difficile, mais on doit encore en trouver, ailleurs qu'en Russie bien sûr...

On parlera des valves une prochaine fois, c'est dingue comme ça a de l'effet ces trucs là...

Cordialement,
François
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).
Avatar du membre
6336A
Membre no life
Messages : 2667
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par 6336A »

Bonjour
On parlera des valves une prochaine fois, c'est dingue comme ça a de l'effet ces trucs là...
En effet. Qu'elles soient à chauffage direct ou indirect, (cathode séparée ou pas du filament), toutes, (n'en déplaise aux "objectivistes" qui écoutent non pas la musique, mais les mesures, l'oreille est trompeuse, n'y faites pas confiance, écoutez avec autre chose... je ne vous dis pas avec quoi, la décence me l'interdit), ont une sonorité bien particulière, et influencent considérablement le résultat final.
Il faut tout d'abord comprendre leur fonctionnement, et savoir qu'une 5U4G par exemple, ne donnera pas la même tension dans le même montage qu'une GZ34. Ce qui rend la comparaison difficile, puisque les tubes ne seront donc pas polarisés de la même manière. Ceci, c'est pour les objectivistes.
Mais même à tension de sortie identique, la sonorité est différente. Et là, si les mesureurs acceptent d'écouter, sans être sourds ni de mauvaise foi, ils seront bien obligés de l'admettre.
Au lieu de prétendre que c'est la forme de la valve, son prix, et je ne sais quelles autres cagades qui influencent notre cerveau, ils feraient mieux de chercher autre chose, il paraitrait même que c'est ça, avoir un esprit scientifique.

À ce propos, j'ai réalisé une petite expérience que je pense intéressante avec trois amis musiciens professionnels (dont un audiophile musicien), les autres préférant placer leur argent dans leurs instruments plus que dans la hifi, faute de moyens. Le résultat est évident, nous faisons fausse route à tous les niveaux.
NAN !
Jean-François Robert, apprenant en électronique.
François H-D
Membre honoraire
Messages : 362
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 14:04
Localisation : 47

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par François H-D »

Bonsoir Jean-François, et tous,

j'avais interrompu ce petit "tour des tubes" devant le peu de réactions, mis à part les tiennes. Mais l'importance des valves redresseuses dans la sonorité finale d'un ampli mérite quand même qu'on s'y penche un petit peu...

A priori leur rôle est trivial : redresser le courant alternatif fourni par le transfo d'alim HT, et si leur qualité ne dépendait que d'une résistance interne basse, les diodes au silicium les auraient définitivement supplantées depuis lurette (au besoin les diodes ultra-rapides, que d'aucuns jugent ridicules (mesures à l'appui) pour redresser du 50 Hz).

Commençons par une petite photo de famille des GZ34/5AR4 ( valves biplaques à chauffage indirect) que j'ai pu tester :


Quelques GZ34. Photo François HD
Quelques GZ34. Photo François HD
DSC00483.JPG (101.27 Kio) Vu 1094 fois

De gauche à droite :

La 5AR4 d'origine : badgée "Line Magnetic", c'est très probablement un Shuguang basique : l'image est un peu riquiqui, un peu tristounette, et ce n'est qu'en la virant qu'on réalise à quel point elle ne rend pas justice à la musicalité de l'ampli. Elle ne redresse pourtant que la HT des étages ampli de tension et driver, mais...

Une GZ34 Tronal : marque de distributeur (beurk), le moins qu'on puisse dire est qu'elle n'est pas très cotée. Ses plaques sont un peu plus grandes, l'image sonore aussi et la sonorité d'ensemble un peu meilleure, sans pour autant enthousiasmer...

Une GZ34 JJ moderne, fabriquée par une marque justement réputée. Ses plaques sont les plus grandes, le son est "pêchu", dynamique, mais un peu "vert". AMHA elle a plus sa place dans un ampli guitare que dans un ampli HiFi... L'image est bonne.

Et une CV1377 (référence militaire de la GZ34) Mullard. Vraiment un autre monde : image cinémascope aux diverses sources parfaitement focalisées, transparence totale, richesse et naturel des timbres grâce à une définition que n'aurait pas renié Bill Johnson (fondateur d'Audio Research). Sa rareté et sa réputation font qu'elle n'est pas donnée, mais franchement elle le mérite.
J'ai également trouvé d'autres valves Philips ou Siemens, mais franchement une fois qu'on à mis une CV1377 on n'a plus envie d'écouter des valves, mais uniquement de la musique! les autres attendrons dans leur boite...

Alors pourquoi? Probablement une question de qualité et de pureté des matériaux utilisés, un vide plus poussé (?), une construction plus robuste (mais une valve n'est pas une tétrode à faisceau dirigé). Laissons les gens sérieux disserter sur la question et contentons-nous de savourer la musique, selon quelques farfelus une chaîne HiFi c'est fait pour ça...

Cordialement,
François
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).
Avatar du membre
6336A
Membre no life
Messages : 2667
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par 6336A »

Bonjour,

et que voici un post qui fait grandement plaisir. Les utilisateurs de tubes l'ont souvent le constaté. La valve redresseuse, ancêtre de nos diodes germanium puis silicium, a un son.
Laissons les gens sérieux disserter sur la question et contentons-nous de savourer la musique, selon quelques farfelus une chaîne HiFi c'est fait pour ça...
Je vois, dans ta remarque, les prémices d'un semblant de l'ombre du début d'une éventuelle esquisse de moquerie envers certains objectivistes...
Ben ouais, les valves ont bien un son, qu'elles redressent la totalité de l'ampli, uniquement les étages d'entrée + driver, ou simplement l'étage de puissance.
Son différent suivant leur origine, marque.
Son différent suivant les modèles (GZ32, GZ34, EZ80, EZ81) pour ne citer que les plus connues à chauffage indirect)
Son différent suivant le chauffage direct ou indirect.

-Quelques subjectivistes en mode bourrinos pourraient te répondre : "C'est normal, les chinoiseries et les trucs modernes, c'est de la daube. Autrefois, on savait construire, et on construisait pour que ça dure !" Tu me diras qu'il n'y a pas que du faux, et même beaucoup de vrai.
-Quelques objectivistes taquins pourraient te rétorquer : "Ben voyons ! Comme par hasard, c'est la plus rare, la plus vintage, et donc la plus chère qui sonne le mieux ! Pas assez cher mon fils, encore une victime naïve des biais cognitifs (c'est à la mode, les biais cognitifs). Il a vu l'étiquette, il a payé cher, donc c'est meilleur."
-Et enfin, quelques autres te diront : "Je ne conteste en rien ce que tu as entendu. Mais j'aimerais bien, juste pour ma culture et ma satisfaction personnelle, comprendre POURQUOI tu as entendu une différence, il doit bien y avoir une explication."

La première réflexion est très simple, et la question doit être obligatoirement posée :
Les tensions redressées appliquées à l'étage d'entrée sont-elles identiques quelle que soit la GZ34 utilisée ? Car tu comprendras que si la GZ34 chinoise te donne 380V et la CV1377 420V, le point de polarisation de l'étage d'entrée n'est plus le même... et c'est donc rassurant d'entendre une différence.
Si tu me réponds qu'effectivement, les tensions sont différentes, nous avons une explication. Du moins, une tentative.
Mais si tu me réponds, car la chose m'est déjà arrivée ;
Figure-toi que je régule la tension après la valve. Donc le point de polarisation est le même, à 1mV près.
Et refigure toi que la tension en amont du régulateur est la même au Volt près entre les deux valves, donc régul ou pas, j'entends la différence !

Là, on a pas le séant sorti des ronces. Et pour se le sortir, car il parait que ça pique, on parle de biais cognitif.

A te relire ! :jap:
NAN !
Jean-François Robert, apprenant en électronique.
François H-D
Membre honoraire
Messages : 362
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 14:04
Localisation : 47

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par François H-D »

Bonjour aux objectiviste taquins, et aux autres,

chers amis, votre argument tiendrait si les petites valves russes à 2 kopecks n'étaient pas bien supérieures a leurs cadettes actuelles, si les 6N2P-EV bolcheviques à prix prolétarien ne renvoyaient pas à la poubelle les ECC83 modernes (dont certaines ne sont pas données!) pour tout mélomane capable d'utiliser un fer à souder sans se brûler (en le prenant par le mauvais bout).

J'en profite pour vous soumettre un dilemme qui me rend quasi insomniaque : j'ai pu goûter et comparer un Château Petrus et un Clos Pisse-vigne. Le Petrus était meilleur (et malheureusement un brin plus cher) alors que tout les deux titrent 13,5°. Suis-je la victime innocente d'un biais gustatif? d'une hallucination olfactive? d'un préjugé capitaliste? Mes nuits sont rongées par le doute... (mais mon foie ne l'est pas par le Pisse-vigne car je sais parfois laisser mon cartésianisme au vestiaire.)

A vous lire rigoureusement, le pied à coulisse à la main,
François
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).
Avatar du membre
6336A
Membre no life
Messages : 2667
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par 6336A »

Mon cher François, vous représentez l’incarnation la plus vivante de la parfaite victime pisse cologique (c’est un vin bio, il est biocoup plus cher) des biais cognitifs.
Nonobstant toute forme d’humour, je vous prierais d’essayer la cuvée de Jean Marc Speziale, l’homme qui lavait les carreaux au Castelpif, et remplaçait le destop par du La villagoise.
Voici : Ah, le brave homme ! Surtout par les temps qui courent...
NAN !
Jean-François Robert, apprenant en électronique.
François H-D
Membre honoraire
Messages : 362
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 14:04
Localisation : 47

Re: Line Magnetic LM-845 IA

Message par François H-D »

Ce breuvage, je le connais! Il avait attiré mon regard chez un caviste où j'avais mes habitudes je m'étais fourvoyé par mégarde. Considérant que le distingué œnologue à son origine ne pouvait qu'être justement fier du tout de son cru, je m'étais empressé d'en acheter.

Mon audace fut récompensée : il est tout à fait estimable et gouleyant, et la tête de certaines personnes à qui on l'offre ou le sert peut également être source de plaisir...

Cordialement,
François
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message