Dire Straits, les sultans du swing

La base de notre passion !
Répondre
Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 945
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par 6336A »

Je parle ici de l'album "brothers in arms", dont j'ai acheté le vinyl et le CD pendant la semaine de leur parution, il n'y avait pas beaucoup de cd à l'époque. Donc je suppose que le mastering est le même. Et de deux choses l'une : soit on entend immédiatement la différence sans aucun effort intellectuel, soit on a un problème avec son système ou avec ses oreilles.
Et dans le fond, ce n'est pas subjectif du tout. Il y a des gens qui ne croient qu'à ce qu'ils voient, j'en fais parti, mais je crois également à ce que j'entends. Sinon, je n'aimerais pas la hifi.
NAN !
Jean-François Robert

Avatar du membre
SidSmith
Membre éminent
Messages : 1917
Enregistré le : mer. 15 janv. 2014 00:42
Localisation : Estrie, Québec

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par SidSmith »

6336A a écrit :
lun. 25 mars 2019 22:30
Je parle ici de l'album "brothers in arms", dont j'ai acheté le vinyl et le CD pendant la semaine de leur parution, il n'y avait pas beaucoup de cd à l'époque. Donc je suppose que le mastering est le même. Et de deux choses l'une : soit on entend immédiatement la différence sans aucun effort intellectuel, soit on a un problème avec son système ou avec ses oreilles.
Et dans le fond, ce n'est pas subjectif du tout. Il y a des gens qui ne croient qu'à ce qu'ils voient, j'en fais parti, mais je crois également à ce que j'entends. Sinon, je n'aimerais pas la hifi.
Notre meilleur outil de mesure est l'oreille. Mais pour qu'elle soit objective, il faut qu'elle soit «étalonnée».

Et il faut aussi prendre gare à la psychoacoustique, qui impose vite ce que l'on désir devant ce que l'on recherche.

Sans avoir comparé Brothers and arms, j'ai pu comparé deux versions (Cd et vinyle) de Thriller de Michael Jackson.

La version CD était très brillante, mais avec une dureté dans le haut, un médium en retrait mais un grave plus percutant. La version vinyle était bien plus douce, sans être molle, avec plus de détails.
''I never could get transistor gear to sound as open and lifelike as tube gear, but I think no one else has either.'' -Sid Smith

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par JiDé »

C'est marrant cette histoire...

J'ai fait un jeu avec mes filles hier soir et on a comparé la seconde face de Brothers in Arms avec le pendant cd.

Juste une chose en préambule. Il y a plusieurs masterings CD qui existent pour les premières éditions. Le truc est qu'à un moment donné en 1985, pratiquement toutes les usines à CD ont été réquisitionnées pour presser Brothers In Arms. Certains labels comme Rykodisc n'ont plus pu faire presser de CD pendant quelques semaines par exemple.

Fondamentalement, il y a 4 masterings de base qui ont été recensés sur la base d'analyse type EAC des CDs, dont un est foireux (un bip digital sur Your Latest Trick). Il y a des versions CD qui ont les voies inversées, une erreur également.

Je pense que l'écoute est quelque peu différente entre ces masterings, en particulier le niveau de volume auquel tu peux l'écouter, ce qui a un impact aussi sur la restitution du spectre sonore.

Je remets le lien :
http://www.studio-nibble.com/cd/index.p ... Release%29

Perso j'ai cette version là, produite par PMDC, en France (ils produiront aussi le remaster de 1996).
https://www.discogs.com/Dire-Straits-Br ... se/2750309
R-2750309-1299342183.jpeg.jpg
R-2750309-1299342183.jpeg.jpg (70 Kio) Vu 919 fois
Je ne me souviens plus quand je l'ai acheté précisément, cela devait être vers 1992/93 car la cassette que j'avais depuis 1986 était niquée par les nombreuses écoutes.

Bref, tout cela pour dire que j'ai une version avec le mastering (dit mastering D chez studio-nibble) dont les EAC Peak Levels sont les plus faibles : 79.4 79.4 44.7 33.0 18.0 57.6 54.9 71.1 44.9 (on part de So far Away et on finit à Brothers in Arms).

Petit ex-cursus illustratif: voici les EAC Peak Level de ce qui est considéré par les Anglo-Saxons comme le "Holy Grail" (je n'invente rien !) en CD pour Dark Side of the Moon, soit le tout premier mastering japonais (aussi pour l'Europe et les States) de 1984 : 39.9 / 43.3 / 70.1 / 55.2 / 72.3 / 44.5 / 53.9 / 54.6 / 61.2
Là également, il s'agit du mastering avec les niveaux maximums les plus faibles en comparaison avec les autres masterings digitaux disponibles.

Ce qu'on constate avec ce type de mastering est que le niveau d'écoute est bcp plus faible que ce qu'on a l'habitude d'écouter en CD et, fait assez rare à remarquer, le niveau d'écoute est plus faible que les vinyles (pour les deux albums en question donc). Pour profiter pleinement de ces CD et qu'ils s'ouvrent à toi, tu n'as qu'une seule chose à faire: Monter le son ^^

Bon alors oui qu'il y a des différences avec le vinyle... Un peu coriace à faire pour rester au même niveau sonore...

Avec cette face B, le vinyle est nettement meilleur que dans mon souvenir... J'ouvais oublié que ce frisbee tout fin et tellement léger sonnait aussi bien.

En fait, oui, le CD sonne un peu plus plat, en ce sens où les aigus (je pense surtout aux cymbales dans Ride Across the River) sont plus en évidence que sur le CD.
Il y un un peu plus de grave aussi, mais là c'est un peu plus brouillon que sur le cd...

Mon impression est que pour le CD, il y eu un transfert 1:1 (ou quasi) du master et que les extrêmes du spectre ont été un peu boostés (très habilement d'ailleurs!) par Bob Ludwig pour le vinyl (j'ai une version made in Holland).

Une de mes filles m'a dit qu'elle lui semblait que les instruments avaient plus de présence sur le vinyle, ce qui est une bonne observation, à mon avis.

Alors oui, le vinyle sonne mieux pour Brothers In Arms, mais je ne suis pas d'accord de dire qu'il y a un gouffre entre les deux. Le CD est très équilibré (peut-être trop?)... Le dobro sur The man's Too Strong sonne très bien sur mon CD, qui me semble d'ailleurs plus dynamique que sur le vynile, cela dit ce morceau sonne divinement bien sur le vinyle.

Ma question pour ceux qui ont fait une comparaison vinyle - CD: a-t-on le même mastering CD pour comparer?

Par exemple pour le label Vertigo, avec le num 824 499-2, il y a deux masterings qui existent... Il faudrait regarder le numéro de matrice du CD (au centre). Ou mieux calculer soi-même le EAC peak level...
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 945
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par 6336A »

Bonjour
Je pense que l'écoute est quelque peu différente entre ces masterings, en particulier le niveau de volume auquel tu peux l'écouter, ce qui a un impact aussi sur la restitution du spectre sonore.
C'est tout à fait possible. Celui que je possède à un niveau de sortie particulièrement bas. Il est indiqué 824 499 2 et en dessous GEMA, contrairement au tien. Ainsi que Made in Germany.
Le préampli ligne est quasi indispensable. Mais je ne connais pas les autres mastering, il serait intéressant de faire un écoute.
Bon alors oui qu'il y a des différences avec le vinyle... Un peu coriace à faire pour rester au même niveau sonore...
Il faut effectivement ajuster le volume à chaque fois, à moins d'avoir un étage phono particulièrement faible en gain.
Avec cette face B, le vinyle est nettement meilleur que dans mon souvenir... J'avais oublié que ce frisbee tout fin et tellement léger sonnait aussi bien.
Et oui, ça sonne... ;)
Alors oui, le vinyle sonne mieux pour Brothers In Arms, mais je ne suis pas d'accord de dire qu'il y a un gouffre entre les deux. Le CD est très équilibré (peut-être trop?)... Le dobro sur The man's Too Strong sonne très bien sur mon CD, qui me semble d'ailleurs plus dynamique que sur le vynile, cela dit ce morceau sonne divinement bien sur le vinyle.
Intéressant. Mais une chose est certaine : Si ta platine est lourde et rigide avec un plateau lourd (pas de contre platine suspendue) posée sur un socle lourd, avec un bon bras adapté à une cellule à bobine mobile, tu auras entre les mains un monstre de dynamique. Un monstre que bien des lecteurs cd, avec ou sans convertisseur séparé, quels que soient leur prix, n'arriveront pas pour l'instant à égaler.
Voilà pourquoi ceux qui possèdent cet ensemble ont beaucoup de mal avec les cd. Et ce n'est pas faute d'en avoir essayé plusieurs (plus d'une cinquantaine pour ma part) depuis le fist line à deux balles et le 1er philips à 10 000 francs de l'époque (une honte) , jusqu'au très haut de gamme actuel.
Ceci avec des support DDD, DDA, DAA, ... rien à faire. Les seules fois où le gain a été très net pour le CD, se rapprochant ainsi du vinyl, c'est avec le principe SACD. Hélas, le choix dans les disques était faible, peu de lecteurs lisaient ce support, qui apportait indéniablement un plus à l'écoute. Il est assez facile techniquement de comprendre pourquoi.
NAN !
Jean-François Robert

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par JiDé »

Oh ben ma platine est notée dans ma signature...

Je n'ai pas fait des dépenses de fou ! C'est une simple B795 armée d'une Super OM-30, le plateau fait 2 kg... et le bras, c'est le Lina Track... Jean (Klemp) adore cette platine. :D :mdr:
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 945
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par 6336A »

Je n'ai pas fait des dépenses de fou ! C'est une simple B795 armée d'une Super OM-30, le plateau fait 2 kg... et le bras, c'est le Lina Track... Jean (Klemp) adore cette platine.
:stress:
Ben, tu m'étonnes... moi aussi. :D
A partir de là, comment peut-on juger les performances de restitution d'un vinyle ? C'est impossible !
NAN !
Jean-François Robert

Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6175
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par Klemp »

JiDé a écrit :
mar. 26 mars 2019 13:13
.. Jean (Klemp) adore cette platine. :D :mdr:
Bonjour JiDé :hello:


Oui .... tu peux le dire :lol: .... je n' ai jamais compris comment une firme comme Revox (Studer) avait pu produire une chose pareille ... sinon pour se faire de l' argent ! :mdr:
Jean

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par JiDé »

Hé bien j'aime bcp le son qui sort de ma platoche NA! :langue:
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
SidSmith
Membre éminent
Messages : 1917
Enregistré le : mer. 15 janv. 2014 00:42
Localisation : Estrie, Québec

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par SidSmith »

JiDé a écrit :
mar. 26 mars 2019 14:14
Hé bien j'aime bcp le son qui sort de ma platoche NA! :langue:
Et parfois j'aime le McDo, mais je ne cherche pas à comparé ça avec un 3 étoiles Michelin :jesors: !
''I never could get transistor gear to sound as open and lifelike as tube gear, but I think no one else has either.'' -Sid Smith

Avatar du membre
chartz
Membre no life
Messages : 3449
Enregistré le : jeu. 28 févr. 2013 15:32
Localisation : Bresse bourguignonne

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par chartz »

Bonjour les amis !

Idem (comme je l’ai dit la semaine dernière) le CD (version 85) est anémique et tout plat par rapport au 33T acheté 85 aussi. Aucun relief.

C’est d’ailleurs aussi évident sur les ESL (de grandes Robert Jean-François ?) que sur les Galion.

C’en est même risible. Dommage que le 33 soit amputé de précieuses minutes de musique...

Ah zut je radote.
Jacques

"If it is broke then fix it!" (Proverbe écossais)

Répondre