Considérations sur la lecture des 78 tours

Pour lire nos grandes galettes.
Répondre
Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2070
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Bertrand »

C'était le calcul qu'avait fait en son temps le label sarastro en sortant des 30cm à la vitesse de 45trs, j'en ai deux à la maison, et c'est vrai que c'est plutôt bien.

Ceci dit, en l’occurrence, ce disque 78trs apporte plus de présence encore. J'ai appris depuis qu'il avait été produit par Hugues Panassié, le fondateur du hot Club de France. Tommy Ladnier est mort en 1939, et Teddy Bunn en 1940, ce qui rend cet enregistrement assez émouvant...
vendin a écrit :
Bébert a écrit :La gravure est un pressage français Pathé, étiquette verte.
??? :mdr2: Il y a marqué "La voix de son maitre" non?
Sur l'étiquette, oui, mais sur le disque, il est écrit "Pathé". Je suppose de l'usine de Chatou?

Sans doute acheté par mon père vers la fin des années 40, début 50. je n'ai que peu d'idée de la platine/électrophone/combiné sur laquelle il la jouait avant que mon grand-père n'achète une td124 à la fin des années 50 (dont je n'ai jamais su sur quoi il la branchait, d'ailleurs)... J'ai quelques disques Vogue enregistrés en 1951 en 78trs également.
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1452
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

A quel enrdoit sur le disque? Sur les miens il n'y a rien.
Pascal.

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2070
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Bertrand »

vendin a écrit :A quel enrdoit sur le disque? Sur les miens il n'y a rien.
Tu as raison, je dois devenir zinzin, parce que j'étais persuadé de l'avoir vu, et il n'y est nulle part... :dingue:
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1452
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

Ne te bile pas, ça m'arrive aussi de me rappeler des couleurs d'étiquettes et de confondre avec le label le plus courant dans cette couleur.
Pascal.

Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 960
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par chm »

Assurément la vitesse de défilement importe et de manière importante.
Pour la "'matière" du disque, voir l' article proposé par Pascal, et la notion du "rebond"
lié à la souplesse du vinyle. Les 78trs vinyle, qui existent, ne semblent pas avoir cette même
"transparence". Mais je ne suis en rien "spécialiste". J' ai juste pu écouter des 78trs, dont un vinyle, plus lisse,
dans de bonnes conditions et au delà du bruit et des distorsions, passez moi le terme, c' était plus vrai !
quitte à être plus dur ! Pour le disque de Bertrand la trompette est par moment un peu agressive,
avec une pointe d' excès probablement par moment (de saturation à la prise de son? ) mais une trompette ce
n' est pas de la guimauve, surtout de près !

Christophe

Edit, Sarastro, c' est Mr Vaissaire ( Audiotec )

Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6178
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Klemp »

chm a écrit :J' ai juste pu écouter des 78trs, dont un vinyle, plus lisse,
dans de bonnes conditions et au delà du bruit et des distorsions, passez moi le terme, c' était plus vrai !
Je pense que tous ceux qui ont eu l' opportunité d' écouter ces disques dans de bonnes conditions sont d' accord avec tes propos Christophe.

Le problème est ailleurs !

.... Qui donc ici, à part quelques doux dingues comme moi qui sont équipés depuis belle lurette, va investir dans une table de lecture efficace avec une cellule spéciale 78Trs, un correcteur de gravure multi-fonction et un système audio capable de rendre justice à la dynamique insensée se trouvant sur ces supports ... ! ... sans compter la matière première de qualité qui se fait rare et chère quant elle est bonne ! ... .... je veux parler des disques ;) .... Il n' y en a pas pour tout le monde ! ... on en fabrique plus et ce qui reste est généralement rappé jusqu' à la corde :(

Très sincèrement, je pense que l' approche d' une bonne lecture de disques microsillons Monophoniques, avec les courbes de correction de gravure adéquates associées donne des résultats suffisamment extraordinaires, se rapprochant sur de nombreux points de la lecture des 78trs.

Reste le coté artistique de ces enregistrements ... et là je vous dirai aussi qu' il n' y en a pas pour le monde ... sinon pour une poignée d' initiés.

Tout cela reste très marginal ... même si j' adore écouter ces disques.
Jean

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2070
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Bertrand »

Bonjour Jean,

Il y a plusieurs manières d'envisager la lecture des 78trs...Pascal semble en avoir fait sa source principale d'écoute de la musique, non pas nécessairement en terme de durée d'écoute, d'ailleurs, mais en terme de plaisir ressenti et d'investissement dans les supports et les moyens de les lire. cette démarche se justifie parfaitement à mon sens au regard de la qualité des interprétations que l'on peut trouver, et également parce qu'il a une collection des plus respectables de 78trs.

Pour ma part, dans l'écoute des 78trs, il y a deux choses qui me gênent, c'est d'abord le rendu des grandes masses orchestrales, qui me semble plus brouillonne sur le 78trs que sur les 45trs ou 33trs avec des techniques d'enregistrement et de mixage plus modernes. En revanche, sur les instruments solistes, les petites formations, c'est un régal.

Il y a ensuite la difficulté de "rentrer" dans une œuvre classique un peu longue lorsque l'écoute est saucissonnée en plages de 3min...déjà j'ai un peu de mal avec les coffrets d'opéras par exemple, avec des plages de 25/30min. Les préludes de Lizst tiennent par exemple parfaitement sur une face de 33trs (et il y a moyen d'y mettre en plus un bout d'autre chose) et pour profiter pleinement du crescendo et du final éclatant de cette œuvre, c'est vrai que je préfère une lecture ininterrompue plutôt que de changer 4 ou 5 fois de face.

En revanche, il est vrai que si je tombe un jour sur Rachmaninov dirigeant un de ses 2 premiers concerti pour piano (je n'accroche pas sur les deux suivants) ou bien ses variations sur un thème de Paganini, malgré ses limitations, et parce que le 78trs est encore la meilleure manière d'en profiter, je me laisserai certainement tenter, ce qui ne m'empêchera pas de goûter également à la version enregistrée par Rubinstein/Fritz Reiner chez RCA. Idem pour l'interprétation du concerto pour violoncelle d'Elgar par Pablo Casals dont nous a fait profiter Pascal chez lui et chez toi. Pour ces très belles interprétations des années 30, mais aussi pour les premiers enregistrements de Duke Ellington, ou de Louis Armstrong, ou de quelques autres, si on a la chance de pouvoir les trouver en bon état en 78trs pour un prix raisonnable, ça vaut le coup ensuite de se donner les moyens de les lire dans des conditions honorables.

De ce point de vue, la dual 1219 et l'AT3 mono SP sont des investissements raisonnables qui donnent des résultats que je trouve honorable pour une écoute "casual", même si pour beaucoup de membres du forum, cet investissement là est déjà le maximum qu'ils sont prêts à consacrer à la lecture des disques microsillons :spamafote:
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6178
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Klemp »

Bébert a écrit : De ce point de vue, la dual 1219 et l'AT3 mono SP sont des investissements raisonnables qui donnent des résultats que je trouve honorable pour une écoute "casual", même si pour beaucoup de membres du forum, cet investissement là est déjà le maximum qu'ils sont prêts à consacrer à la lecture des disques microsillons :spamafote:
La masse du bras de la 1219 est inadaptée à la raideur extrême de l' AT-Mono 3/SP.

Sur un SME 3012 série II, c' est déjà plus que limite.

Une partie de tes problèmes de lecture viennent de là.
Jean

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2070
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Bertrand »

Elle est si pourrie que ça ma prise de son? :lol:

Ceci dit, tu as raison, je pensais que 10x10-6 cela pouvait passer, je pense que le second chiffre (3,5x10-6) est la compliance horizontale, mais je n'y ai pas porté une grande attention. Ma notice étant en japonais comme la tienne, certaines choses m'échappent...

j'essaierai avec "big moustache" 8-)
rfinal audio kkc48.jpg
rfinal audio kkc48.jpg (140.41 Kio) Vu 2120 fois
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6178
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Klemp »

Bébert a écrit :Elle est si pourrie que ça ma prise de son? :lol:
Meeeuuuuhhh non ... au contraire, elle met en évidence une "présence" des instruments et de la voix ....

C' est toi qui précise :

c'est d'abord le rendu des grandes masses orchestrales, qui me semble plus brouillonne sur le 78trs que sur les 45trs ou 33trs avec des techniques d'enregistrement et de mixage plus modernes

C' est le résultat d' une mauvaise association "Cellule/Bras"
Bébert a écrit : j'essaierai avec "big moustache" 8-)
C' est une solution mais il n' est pas certain que ce soit suffisant ... tu verras bien :spamafote:
Jean

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message