CEC 880CD

Pour lire nos petites galettes.
Répondre
JPG76000
Membre débutant
Messages : 12
Enregistré le : dim. 1 nov. 2015 07:01

CEC 880CD

Message par JPG76000 »

Bonjour à tous
Laissez-moi vous présenter mon lecteur CD préféré:
Un CEC 880 CD
Ce lecteur assez rare, a déjà été évoqué par certains membres de ce forum, lors de comparatif d'autre modèles ( notamment CEC ) mais il n'a jamais été présenté en détail.

Un peu d'histoire tout d'abord:
CEC (ou SHUO DENKI au Japon), est une filiale audio du groupe industriel SANYO.
CEC à été créée au milieu des années 50; et s'est d'abord lancé dans la production de platines vinyles et de cellules phono-lectrices.
Avec l'avènement du CD, CEC s'est lancé à son tour dans la production de lecteurs CD, en ciblant une clientèle grand public.
CEC s'est appuyé sur son expérience du vinyle, et de la puissance d'un grand groupe tel que SANYO pour avoir une démarche à 100% maison.
On ne trouve donc QUE DU SANYO dans ces lecteurs, y compris pour le bloc de lecture.

Pourquoi je vous raconte tout ça ?
Pour vous faire entre-voir la philosophie de leurs produits .
Les lecteurs CD CEC ont donc toujours été un peu à part dans la production mondiale.
CEC a commencé par créer des produits grand public, pour finir par du très haut de gamme ( cheminement souvent inverse de grand fabricants de lecteurs CD )
CEC utilisait des composants maison, et fabriquait au Japon
CEC appliquait leurs propres concepts, parfois innovants, comme l’entraînement par courroies ( Ah le fameux entraînement par courroie, qui a tant été vanté par les vendeurs de HI-FI des années 80-90) j'y reviendrais tout à l'heure, en présentant en détail le bloc SANYO SF-P1, qui équipait les modèles de la première série, mais aussi bien d'autres marques, et parfois des plus prestigieuses,
Les lecteurs CEC ont toujours été reconnus pour être d'une bonne musicalité.
Mon premier lecteur CD a été un CEC 540 CD, Je l'ai utilisé pendant 20 ans, sans problème. Je l'ai d'ailleurs toujours dans un carton. Et il fonctionne parfaitement.

Présentation de la CEC modèle 880CD
Ce lecteur a été produit au début des années 90, et s'était le modèle le plus abouti de cette première série de fabrication 530, 540, 580, 630, 640, 680, 780, 880 Il faut noter que la 880 était leur premier modèle doté d'une télécommande; et encore, sans la gestion du volume. Il y a belle lurette que tous les concurrents dotaient leurs modèles de cet accessoire. A cette époque PHILIPS arrêtait la production de ses modèle en Hollande.
Je suppose que pour les dirigeants de CEC, le plus important était la musicalité et l'originalité de leurs modèles. Il faut dire que leurs produits au début ont rencontré un franc succès.
Ensuite CEC est passé aux série 2xxx 3xxx, et a commencé à utiliser des composants extérieurs à la marque; des DAC Texas inst par exemple
Puis vint la série 5xx Dxxxx et Tlxx
Mais la aussi CEC à pioché dans des composants étrangers à la marque,
Je ne me suis jamais intéressé à ces modèles hors de prix .

On peut donc dire que la 880 est la dernière vrai CEC à 100% ( il y a eu aussi une 891R, mais que personnellement je n'ai jamais vu )


Commençons donc les présentations

L'aspect extérieur et est plutôt austère, typique des années 90, façade en plastic, affichage minimaliste. Un châssis en acier, plus solide que la moyenne, des dimensions standard.
Le chargement du CD se fait par un tiroir bien ajusté. L'ouverture et la fermeture de ce tiroir est plutôt lente et assez bruyante. La focalisation de la lentille et la prise d'information ne sont pas non plus des plus rapides.
Une prise casque en façade de bonne qualité, ( avec potentiomètre de volume )
Pour la connectique sur la face arrière:
une sortie analogique sur RCA
deux sorties numériques; RCA et optique

JPG76000
Membre débutant
Messages : 12
Enregistré le : dim. 1 nov. 2015 07:01

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par JPG76000 »

Voyons l'intérieur maintenant

Dans un châssis en tôle d'acier plié, plutôt épais et solide, on trouve:
Au fond à gauche, le transformateur d'alimentation, de belle proportion, ( cela nous change des transformateurs anémiques des PHILIPS CD723)
Devant à gauche, le bloc de lecture SANYO SF-P1
Sur la droite, la carte principale qui regroupe la quasi-totalité des fonctions
la gestion de l'affichage, des fonctions et pilotage du bloc de lecture
le démodulateur
le DAC
filtres numériques
buffer
régulateurs de tensions
porte de commutation numériques,
Sur la face avant, nous avons la commutation d'allumage, l'affichage et l'ampli casque.
Fichiers joints
5.JPG
5.JPG (855.45 Kio) Vu 3410 fois

JPG76000
Membre débutant
Messages : 12
Enregistré le : dim. 1 nov. 2015 07:01

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par JPG76000 »

Le bloc de lecture SANYO SF-P1

Le dessus est constitué d'un plateau d'acier embouti, avec en son centre, la fenêtre pour la tête laser et son glissement sur deux rails (des cylindres d'acier inox, rectifiés) on voit également diverses pièces de nylon et poulies à engrenage. Tous ces éléments constituent le système d'avancement de la tête laser, d'ouverture et de fermeture du chariot de transport du CD.
A l'arrière, le palet presseur, qui vient se rabattre sur le CD.
Le support CD est en métal, et il est magnétisé; ce qui fait que le palet presseur vient littéralement se coller sur le CD.

Sur la partie du dessous du plateau, on voit tous les éléments d'avancement de la tête laser, d'ouverture et de fermeture du chariot de transport du CD, avec LA FAMEUSE COUROIE.
Lors de la présentation des premiers modèles de lecteur CD CEC avec la bloc SF-P1, un des arguments des vendeurs de HIFI de l'époque, était l’entraînement par courroie
Dans l'esprit de beaucoup d'acheteurs (et ce fut mon cas) c'était le CD qui était entraîné par courroie à l'instar de certaines platines vinyle, En fait il n'en est rien,
La courroie sert à entraîner la chariot de chargement ET la tête laser, ce qui est en fait beaucoup pour cette malheureuse courroie, qui paraît bien faiblarde pour cette tâche (d'où la lenteur d'exécution de ces manœuvres)
Je reviendrais sur cette courroie à la fin de la présentation

La tête laser repose sur un chariot en métal (fonte d'aluminium?) Tout cela procure un guidage très précis, très bien ajusté. Et si on ajoute la courroie sensée découpler les micro vibrations du moteur. On a un très bon bloc de lecture.
Savez-vous qu' AUDIOMECA ( entre-autres) à utilisé ce bloc sur certains de ces modèles.

Le découplage est très élaboré sur cette SF-P1; Le plateau du bloc de lecture est suspendu par 4 silentblocs. Le support CD sur le chariot est lui aussi suspendu, et enfin le palet presseur est fixé magnétiquement.
Ce bloc contribue certainement à la musicalité de ce lecteur.

kiseki92
Membre honoraire
Messages : 387
Enregistré le : mer. 13 janv. 2016 15:03

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par kiseki92 »

Certes, mais pas seulement.
La partie convertisseur est excellente sur ce lecteur CEC.
Un lecteur, très abordable à l'époque (début années 90), et doté d'une belle musicalité ressemblant à celle d'une platine vinyle :
le son est très naturel et se caractérise par une absence de caractère de "métallisation" dans le registre aigu.
Stéphane

JPG76000
Membre débutant
Messages : 12
Enregistré le : dim. 1 nov. 2015 07:01

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par JPG76000 »

Complètement d'accord avec ce commentaire, sur la caractéristique sonore de ce lecteur.
J'ai longtemps un adepte de musique blues-rock, pop. Au jour d'hui j'en suis un peu lassé. Je préfère soit de la musique électronique mélodique, musique de film, ou même concert enregistré. ( bien mieux enregistré )
Et là je trouve ce lecteur parfait pour ce genre de musique.

kiseki92
Membre honoraire
Messages : 387
Enregistré le : mer. 13 janv. 2016 15:03

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par kiseki92 »

C'est un rare lecteur CD présentant un son analogique.
Peu connu à l'époque, il ne fut pas énormément diffusé.
A conserver précieusement.
Stéphane

JPG76000
Membre débutant
Messages : 12
Enregistré le : dim. 1 nov. 2015 07:01

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par JPG76000 »

Complètement d 'accord
Je acheté ce lecteur pour une cinquantaine d'Euros. Car il était en panne.
Il faut savoir que ces lecteurs sont très ajustés au niveau de la trappe de chargement.
Tant que vous ne l'avez pas ouvert et démonté, pas de problème. L'ajustage d'usine est très bien fait ( made in Japan )
Mais si vous intervenez sur le bloc de lecture, gare à l'ajustement. IL repose en effet sur 4 silentblocs qui sont également fixés au châssis et le serrage est très pointu.
L'or ce que j'ai ouvert le 880, j'ai remarqué qu'il n'avait plus de courroie. Mais après y avoir regardé de plus près, je me suis rendu compte que la courroie était bien présente, mais sous forme de boules de caoutchouc . Elle avait fondu. De plus le moteur d'entrainement de la courroie était mort.
En fait, la face avant du charriot de chargement du CD s'est mal refermé. Il est resté légèrement accroché à la face avant de lecteur. Ainsi le contacteur qui se trouve en bout de course, n'a donc pas donné l'information de fin de chargement, et a continué à tourner jusqu'à mort s'en suive.
Bon, l'ancien propriétaire n'a pas du être très attentif; car cela devait faire un sacré boucan permanent.
Mon maintenant elle est à moi
Je l'ai restaurée entièrement; et c'est devenu ma number one.

JPG76000
Membre débutant
Messages : 12
Enregistré le : dim. 1 nov. 2015 07:01

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par JPG76000 »

Je viens enfin de trouver la solution pour mettre des photos ( tout simplement en relisant le mode d'emploi du forum )
Voici donc des photos de la platine de lecture
Fichiers joints
IMG_3645 (2).JPG
IMG_3645 (2).JPG (765.16 Kio) Vu 3256 fois
13-2 mini.jpg
13-2 mini.jpg (648.93 Kio) Vu 3256 fois

kiseki92
Membre honoraire
Messages : 387
Enregistré le : mer. 13 janv. 2016 15:03

Re: Platine CD CEC 880CD

Message par kiseki92 »

Je possède le lecteur CEC cd-491.
Il diffère du CEC cd880 par sa trappe située au milieu de la face frontale du lecteur, ainsi que par l'absence de télécommande.
L'écoute est globalement très similaire au CEC cd880, c'est à dire naturel, sans esbroufe et sans aucune once d'agressivité.
Ces lecteurs CEC sont très musicaux et constituent une excellente alternative aux classiques lecteurs d'entrée de gammes Philips 150, 160 équipées du convertisseur 16 bits tda 1541.
Les mécaniques Sanyo équipant les lecteurs CEC sont de même plutôt fiables et performantes. Je n'ai aucun souci sur le CEC cd-491 depuis 20 ans...
J'ai une connaissance qui dispose du système suivant :
Lecteur CEC cd880
Nad 3020
Pierre etienne leon Junior
Cela fait vraiment de la musique !!. En passant un cd de jazz, on oublie totalement le système hifi, la musique remplissant la pièce d'écoute sans que l'on se rende compte...
Stéphane

thierry73
Membre débutant
Messages : 11
Enregistré le : mer. 14 déc. 2016 13:50

Re: CEC 880CD

Message par thierry73 »

Intéressant !

La volonté de la marque pour un entrainement par courroie pour réduire les défauts. Un concept très original ...

Je me demande bien pourquoi CEC n'avait pas appliqué ce concept à 100% à la fin des année 90 sur ses produits haut de gamme comme les TL2, dont le chariot laser est avec un entraiment par pignons. Seuls les très haut de gamme de l'époque avait l'entrainement du disque et du chariot laser par courroie.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message