Faire d'une Lenco L75 une platine de très haut de gamme.

Fabrication maison, à base de jus de passion.
Répondre
Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6178
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par Klemp »

Bonjour Pascal

C' est une excellente idée de couler de la résine dans les anfractuosités de ce chassis en tôle emboutie ... la meilleure manière de se rapprocher de la rigidité et de la faible résonance des chassis en fonte injectée qui font toute la différence entre ces tables de lecture.

Joli projet.
Jean
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1468
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par vendin »

Merci Jean,

Je tiens cependant à préciser que cette idée n'est pas de moi, plusieurs l'on fait déjà.

Comme je le dit plus haut, mais ça ne coute rien de le répéter, les différentes opérations que je vais exposer sont un peu une synthèse de solutions exposées par plusieurs Lencophiles pleins d'imagination. Une seule est complètement de moi, c'est la rigidification du bras de galet que j'ai exposé récemment à propos de la B55. C'est améliorations je les est toutes introduites, sauf une, au fur et à mesure dans ma Lenco personnelle, et elles ont toutes apporté un plus à la qualité sonore.

Pascal.
Pascal.
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1468
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par vendin »

Bonjour à tous,

Une foi que la résine est bien sèche, avec une lime électrique (outil quasi indispensable si il en est) il est facile d’araser tout ce qui dépasse des protections anti-résine.
P1020313.JPG
P1020313.JPG (167.41 Kio) Vu 3393 fois
P1020319.JPG
P1020319.JPG (171.32 Kio) Vu 3393 fois
De l'autre coté de la plaque, les trous devenus inutiles ont été remplis par la résine, un beau ponçage avec peu être un peu de mastique à carrosserie pour parfaire le travail et la platine est prête à allé en peinture.
P1020317.JPG
P1020317.JPG (185.59 Kio) Vu 3393 fois
A bientôt

Pascal
Pascal.
Avatar du membre
ANTARESBLUESPIRIT
Membre honoraire
Messages : 283
Enregistré le : lun. 26 déc. 2011 19:54
Localisation : blois

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par ANTARESBLUESPIRIT »

Bonjour Pascal,

Encore une aventure de modification de la L75 Lenco qui me semble "intuitivement " bien partie...

je me focalisais sur les options "on garde " le châssis ou pas à travers toutes mes lectures disponibles dans les forums planétaires et "on le place " ou pas dans un socle feuilleté réalisé avec d'innombrables essences de bois ou autres polymères avec le bras "sur le châssis " ou pas ...

voici donc déjà une réponse séduisante que je ne connaissais pas...ajouter de la résine afin d amortir les résonances des châssis ..... :jap:

voyons la suite! :miam:

Raymond
Vidéo: tv philips,ampli tuner Tandberg TR2075, Confluence"Cantilène"
Audio: TD124MK2,SME3012,AT33PTG,T20 Ortofon,TD135MK2,Walker CJ55,DA 307, CD Studer A730 ,pré Conrad Jonhson PV8,PV10A,amp Conrad Johnson MV60SE, Confluence "Odyssée"
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1468
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par vendin »

Bonjour Raymond,

Oui, c'est compliqué de s'y retrouver.

Il y a à mon avis deux aspects, un aspect technique et un aspect esthétique.

La première chose incontournable est le socle plein, qui quelqu’ il soit apporte une amélioration indiscutable par rapport au châssis d'origine, c'est le principal facteur d'amélioration, ensuite je pense que les autres, pour importantes qu'elles soient, ne sont pas forcement aussi spectaculaires.

Ensuite c'est une question de choix et de budget, l'ardoise par exemple est très bien mais très cher et très compliquée à travailler, je lui préfère un contre-collage d' Ipé massif qui est un bois très dense lourd et rigide dur à travailler aussi, mais beaucoup plus facile quand même et on peu plus facilement utiliser la plaque d'origine.

Un contre-collage de contreplaqué ou de MDF est très bien aussi, (mais peu être pas tout à fait aussi bien?...), et surtout moins cher. Entre les deux toutes les variantes sont possibles et ce sera bien de toute façons.

J'aime bien la plaque d'origine qui de part son emboutissage est déjà très rigide, peu être plus qu'une plaque plate plus épaisse, et en plus elle cache bien la partie basse du plateau bourrée de trous d'équilibrage. Alors avec la résine et en boulonnant bien le fond de la partie centrale sur le socle on y gagne encore. Je ne suis pas convaincu que les découpes qui peuvent être faite dedans ne lui nuisent pas, même si l'on voit de jolies choses.

Maintenant je crois que les plaque PTP donnent également de bons résultats c'est une affaire de goûts, car c'est un achat en plus alors que la plaque d'origine est déjà la et je ne suis pas convaincu que ça marche mieux, bien oui mais mieux?... D’ailleurs pas toujours facile de faire la différence entre mieux et différent.

Par contre je pense que le bras doit être fixé sur le socle, pas forcement à l’extérieur de la plaque, de manière a ce que les vibrations de toutes les pièces tournantes lui arrivent le plus atténué possible.

Pascal
Pascal.
Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6178
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par Klemp »

vendin a écrit : Par contre je pense que le bras doit être fixé sur le socle, pas forcement à l’extérieur de la plaque, de manière a ce que les vibrations de toutes les pièces tournantes lui arrivent le plus atténuées possible.

Pascal
Je ne comprends pas trop le sens de ta phrase :gne: ... sur le chassis rigidifié à la résine ou à coté... ? ;)
Jean
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1468
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par vendin »

Je pense que le bras, si il n'est pas trop long bien sur, peut être positionné comme le bras d'origine mais avec une découpe de la plaque qui permet de le fixer au socle (comme j'ai fait pour la B55 blanche et noire), découpe qui étant intérieure à la plaque ne nuie pas à sa rigidité.
Je le précise car personnellement, le bras intégré à la plaque je trouve ça plus joli, et si je laissais un bras Lenco, dans le cadre de ce genre de transformation je le désolidariserai de la plaque itou en le laissant au même endroit.

Pascal
Modifié en dernier par vendin le mar. 26 janv. 2016 19:35, modifié 1 fois.
Pascal.
Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6178
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par Klemp »

Oui :) , mais dans ce cas, il doit avoir des caractéristiques bien précises, identiques à celles du bras installé d' origine sur cette platine.
P1150536 (Copier).JPG
P1150536 (Copier).JPG (277.81 Kio) Vu 3342 fois
Jean
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1468
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par vendin »

Oui bien sur, J'ai eu ce problème avec le SME3009 serie III sur la B55 mais par chance j'avais les cotes de mise en place. Cela dit le problème se pose quelque soit l'endroit où l'on positionne le bras.

En tout cas je te remercie pour le tableau, je ne le connaissais pas, il me sera utile.

Pascal
Pascal.
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1468
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Faire d'une LENCO L75 une platine de très haut de gamme.

Message par vendin »

Bonjour à tous,

De retour chez moi j'ai pu me remettre un peu sur mes L75.

Après l'amortissement des plaques, autant continuer avec elles, je propose de modifier la transmission du sélecteur de vitesses de la glissière jusqu'au galet.

La première étape et le remplacement de la glissière d'origine par une autre plus rigide et sans jeux faite "maison", la glissière d'origine étant un nid à jeux.
P1020332.JPG
P1020332.JPG (161.36 Kio) Vu 3204 fois
Comme on le voit sur la photo, la glissière d'origine est très mince, et sans compter le jeu qu'il y a dedans son adhérence à la plaque est fait avec la rondelle diaphragme, ce qui la rend très faible.

J'ai choisi de faire les nouvelles avec du profilé d'alu de 20mmx5mm de section. J'aurai préféré 25 ou 30 au lieu de 20, mais je n'ai pas trouvé et avec 5mm d'épaisseur la rigidité sera comme il faut.

Voici les différentes étapes.
P1020333.JPG
P1020333.JPG (169.33 Kio) Vu 3204 fois
P1020334.JPG
P1020334.JPG (166.36 Kio) Vu 3204 fois
Comme j'ai choisi d'en faire d'avance, j'ai mis une butée qui m'a permis d'en faire plusieurs sans avoir à mesurer à chaque fois.
P1020336.JPG
P1020336.JPG (157.38 Kio) Vu 3204 fois
L'un des inconvénients de l'usinage de l'alu est qu'il encrasse les outils, surtout les limes qui sont difficiles à récupérer, il faut lubrifier au pétrole, pour ébavurer ou tout autre intervention où c'est possible il vaut mieux utiliser une cale à poncer avec une toile qu'il sera possible de changer facilement.
P1020338.JPG
P1020338.JPG (170.79 Kio) Vu 3204 fois
Ensuite faire deux petits chanfreins du coté où se trouvera la plaque de manière à ce que la graisse qui sera mise la ne soit pas trop refoulée mais qu'elle ai plutôt tendance à aller à sa place.
P1020339.JPG
P1020339.JPG (167.68 Kio) Vu 3204 fois
Ensuite vient le perçage:
P1020340.JPG
P1020340.JPG (175.99 Kio) Vu 3204 fois
P1020342.JPG
P1020342.JPG (156.51 Kio) Vu 3204 fois
Suite au prochain épisode, j'ai atteint le cota.

Pascal
Pascal.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message