préampli à lampe triode 6s45p

Fabrication maison, à base de jus de passion.
Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2031
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Bertrand » ven. 6 avr. 2018 14:54

Le transfo n'a pas de gain, il est un rapport entre le primaire et le secondaire, soit pour la tension, soit pour l'impédance. Dans mon cas le rapport est de 16,67 pour l'impédance: l'impédance au primaire sera 16,67 fois celle du secondaire.

La charge d'anode correcte (celle qui permet de ne pas avoir trop de distorsion et de bien faire fonctionner le tube) est liée à la résistance interne du tube. Si elle est trop basse, la droite de charge va sortir des limites de dissipation pour certaines valeurs de polarisation, si elle est trop élevée, elle ira dans la zone où les courbes sont les moins parallèles. En général, c'est une charge d'anode de 2x ou 3x la résistance interne, j'ai le détail du calcul et de la justification dans un bouquin, mais c'est a priori cela qu'il faut retenir.

La Ri de la 6s45p étant assez basse (entre 1,5k et 2k je crois me souvenir, c'est cet ordre de grandeur), une charge d'anode de 5k lui convient bien, et elle est souvent retenue. Pour une ecc83, il vaut mieux entre 100 et 220k, voire éventuellement plus. Pour une 5755 dont la Ri approche les 150k, les datasheet vontjusqu'à recommander 900k de charge d'anode.

Voilà un exemple de droite de charge de la 6s45p pour 5k dans un montage avec 195v anode:
Esercizio_num_1.jpg
Esercizio_num_1.jpg (86.28 Kio) Vu 737 fois
La charge d'anode avec un transformateur de sortie est déterminée par la charge au secondaire du transfo. pour un ampli de puissance, elle est fournie par l'impédance des haut parleurs. Pour un préampli, il n'y a pas de haut parleur, et en général un appareil suivant avec une impédance d'entrée importante. Pour fixer cette charge au secondaire, on met une résistance de la valeur souhaitée. J'ai mis 300 ohms. Si on considère cette résistance en sortie parallèle avec l'impédance d'entrée du filtre actif qui suit, qui est de 90kohm, on arrive à une résistance équivalente de presque 300ohm.... A l'origine, il y avait 470ohm, cela fonctionnait plutôt bien, mais avec un gain trop important (le gain réel du tube étant dépendant de la charge d'anode) j'ai essayé également 150ohm, mais c'était moins bien.
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2031
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Bertrand » ven. 6 avr. 2018 15:29

J'ajouterai qu'un préampli avec TS n'est pas nécessairement exceptionnel ni si inusité que cela. Sur les forum diy, la double triode 5687 est souvent utilisée (à défaut de la bendix 6900 plus chère et difficilement trouvable), et F.Ibre en cause dans son bouquin - on peut ne pas apprécier son côté dogmatique,mais techniquement ses raisonnements tiennent la route. Une triode est utilisée pour chaque voie. C'est également un tube avec une faible Ri: https://drtube.com/datasheets/5687-ge1959.pdf
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Dadatimi
Membre V.I.P
Messages : 6063
Enregistré le : lun. 9 nov. 2009 20:21

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Dadatimi » ven. 6 avr. 2018 18:54

Le transfo n'a pas de gain
Si.
Comment crois tu que l'on ait 110v au secondaire d'un tranfo 220v/110v et vice versa, même principe pour un transfo de sortie. Il n'y a pas de gain en puissance, seulement en tension ou en courant. Gain qui peut être inférieur à 1. La tension baisse ou diminue de manière inversement proportionelle au courant en fonction du nombre de spires au secondaire.
Ton ampli ligne doit avoir un gain de 10 tout au plus ... :spamafote:

''l'impédance'' qui te semble très abstraite c'est en fait R=U/I, tu peux pas changer celle-ci sans varier courant / tension
Modifié en dernier par Dadatimi le mar. 17 avr. 2018 13:16, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2031
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Bertrand » ven. 6 avr. 2018 23:14

Le transfo n'est pas un composant actif.Et en l’occurrence, ce n'est pas ce qu'on lui demande dans cet usage, on lui demande d'abaisser l'impédance de sortie du tube et de charger son anode, ce qu'il fait.
La gain global de la partie ligne est plus importante que cela (en db) cela mériterait un calcul fin, mais avec des sources sortant à 1Veff et des enceintes à 100db de rendement, le gain n'est pas ce que je recherche dans le préampli. Et pour sa partie ligne, celui-ci est des plus simple: une alim, un sélecteur de source, un atténuateur et une balance (pas indispensable), un tube et un TS...4 résistances et une paire de capas de découplage sur la cathode du tube. Plus simple, ça s'appelle un préampli passif.

Je ne connais pas la sensibilité d'entrée du filtre actif qui suit, mais le max qu'il peut recevoir est 4,5v.
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Dadatimi
Membre V.I.P
Messages : 6063
Enregistré le : lun. 9 nov. 2009 20:21

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Dadatimi » sam. 7 avr. 2018 09:25

Encore, tu parles d'impédance comme quelque chose d'abstrait. tension, courant, résistance sont liés.
Le transfo n'est pas un composant actif.Et en l’occurrence, ce n'est pas ce qu'on lui demande dans cet usage, on lui demande d'abaisser l'impédance de sortie du tube et de charger son anode, ce qu'il fait.
Les transfos MC n'ont pas de gain ? Ils peuvent pourtant remplacer les préprés, actifs, eux

TOUS les transfos fonctionnent comme ça ! Au pif, un transfo 1:2 : 100v 0,01A au primaire. 100v*2 0,01A/2 au secondaire, on a 200V en sortie donc du gain. Son rapport d'impédance est 4 (100v/0,01A =10000 et 200v/0,005A =40000. 40000/10000= 4 )

C'est soit du ''step up'' soit du ''step down'' soit un rapport 1:1

...
Gain de 10 = +20db ce qui est commun pour un ampli ligne

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2031
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Bertrand » sam. 7 avr. 2018 16:39

Un transformateur n'est pas un composant destiné, en tant que tel, à "donner du gain" ou à "avoir du gain", même s'il peut, dans certaines utilisations, en procurer, en tension, ou éventuellement en courant.

Un transformateur c'est d'abord un rapport entre un primaire et un secondaire, pour une tension alternative, je crois que nous disons la même chose. Qu'il soit utilisé pour élever une tension ou l'abaisser, ou adapter deux impédances, ou les deux à la fois, c'est d'abord un rapport. Ce n'est pas un composant actif destiné à fournir du gain en tension ou en courant, comme un transistor ou un tube, c'est un composant purement passif. Selon le rapport de transformation, il va élever une tension alternative ou l’abaisser, et l'impédance de charge au secondaire va se refléter au primaire, proportionnellement à ce rapport. C'est en ce sens que j'ai écrit qu'un transformateur n'a pas de gain, et que tu écris l'inverse.

Ce que je ne comprend toujours pas, c'est en quoi cela te gêne qu'un préampli utilise un transformateur de sortie... :spamafote:

C'est le fait que le transformateur abaisse la tension en sortie? La 6s45p a un facteur d'amplification de 52+/-16 selon les datasheet, c'est très largement suffisant pour que le signal soit ensuite abaissé par un transformateur. Même d'un facteur 4. Et c'est très (voire trop) largement suffisant chez moi.

Fondamentalement, les préamplis atténuent fortement le signal pour l'amplifier ensuite, sauf les préampli à gain unitaire (ce qui existe) ou ceux purement passifs, ça existe également. Mais compte tenu du niveau de sortie actuel des sources ligne et de la sensibilité d'entrée des amplificateurs actuels, le gain d'un préampli ligne n'est pas aussi nécessaire qu'il a pu l'être. Cela le reste pour un préampli phono, indépendamment de la correction de courbe.
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Dadatimi
Membre V.I.P
Messages : 6063
Enregistré le : lun. 9 nov. 2009 20:21

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Dadatimi » sam. 7 avr. 2018 17:15

Aller, j'arrête là

Wagtbtoobz

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Wagtbtoobz » mar. 10 avr. 2018 23:12

En effet , un transfo n'a pas de gain , intrinsèquement il présente même une atténuation inhérente à sa présence , par les pertes d'insertion qu'il provoque : "échauffement" des enroulements et de la carcasse par courants de Foucault ... Dans des tas d'usages , l'ORTF les appelait "translateurs" , littéralement : convertisseurs d'un environnement à destination d'un autre. En charge de tube cela revient à un adaptateur d'impédances en effet , par conversion de la variation de tension "élevée" au primaire, à destination d'une charge en courant plus élevé au secondaire (et en faisant abstraction des pertes d'insertion) pour une tension plus basse . Résultat : l'énergie est "transformée" (La Palice n'aurait dit mieux) mais le bilan énergétique demeure INCHANGé ! (sinon ce serait de la magie , il y aurait création d'énergie sans apport extérieur...). Dans un transfo élévateur microphone ou MC , même topo : les picowatts du générateur de F.E.M sont élevés en tension au détriment de la composante intensité , d'où la nécessité de charger à plus haute impédance :spamafote:
Modifié en dernier par Wagtbtoobz le mer. 11 avr. 2018 13:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2031
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Bertrand » mer. 11 avr. 2018 10:41

Bonjour Pierre,

Content de te voir sur ce fil, où tu risques de rencontrer quelques 5842S qui ne te sont pas inconnues :hello:
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Avatar du membre
Bertrand
Super Modérateur
Messages : 2031
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 20:47
Localisation : Le Vésinet

Re: préampli à lampe triode 6s45p

Message par Bertrand » dim. 22 avr. 2018 10:29

J'ai décidé de me lancer dans le remplacement de la partie RIAA à base de 12ax7 par celle à base de 5842S, selon le schéma (avec des petites différences assez minimes) publié par AJMARS. A titre d'essai, par curiosité.

Pour les 4 8542s J'ai prévu une charge de 4,7kohm, assurée par des résistances mills 12w, et 130v anode, une résistance de polarisation autour de 60ohm (j'ai plusieurs résistances entre 57ohm et 75ohm, que je peux essayer selon le débit et la polarisation souhaitée). Je me base sur une intensité d'environ 20mA par tube, ce qui donne en sortie de filtre d'alim HT une tension nécessaire de 230v, et 130v après la Ra.

L'opération est un peu compliquée car il faut que je modifie l'alimentation filament, et aussi l'alimentation haute tension car toutes les consommation en courant sont modifiées.

Pour l'alim filament, j'ai deux enroulements possibles au secondaire du transfo d'alimentation: 10v/2A et 6,3V 1A. Pour l'instant, j'avais utilisé uniquement celui de 10v/2a, avec ensuite un petit module de régulation/filtrage, mais limité à 1,5a. Avec 4 tubes dont l'alim filament est de 300mA, et deux dont l'alim filament est à 440mA, ça ne suffira pas.

Hier après midi, j'ai commencé à démonter l'actuelle partie RIAA, et j'ai également tenté le chauffage en alternatif des 6s45p à partir de l'enroulement 6,3v/1a, en le référençant à la masse via un point milieu fictif secondaire du transfo...je montrerai des photos, mais cette partie là est très satisfaisante, le préampli est très silencieux avec les tubes chauffés en alternatif, et j'obtiens en alim filament entre 6,25 v, ce qui montre que le TA était bien calculé tout de même. Je trouve même que j'y gagne en spontanéité, mais cela vient peut-être d'une autre toute petite modification, l'adjonction de petits polypro en parallèle avec le chimique de sortie de filtre d'alim HT.

Je ferai des photos de tout cela :hello:
Un tourne disque, des tubes et du haut rendement, et quand je serai grand, j'aurai une TD224 pour écouter des opéras de Wagner en 78trs... :whistle:
Ne le répétez pas, mais j'ai aussi des rogers ls3/5a :D

Répondre