Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

La base de notre passion !
Répondre
Avatar du membre
hencot
Super Modérateur
Messages : 2264
Enregistré le : mer. 31 mars 2010 18:46
Localisation : 33.. prés de chez Charles
Contact :

Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par hencot »

Les usines de Menphis ont été fermées en fin 2018 et Nashville est devenu le seul lieu de production et de gestion de la marque .
.
Gibson disparition_001.jpg
Gibson disparition_001.jpg (296.67 Kio) Vu 874 fois
.
Gibson disparition_002.jpg
Gibson disparition_002.jpg (342.64 Kio) Vu 874 fois
.
Gibson disparition_003.jpg
Gibson disparition_003.jpg (291.2 Kio) Vu 874 fois
.
En 2014 Gibson a acheté la branche "Divertissements" de Philips aux environs de 130 millions de Dollars .
.
ES-5N de T-Bone Walker(http://www.audiovintage.fr/leforum/view ... er#p145685)
.
Gibson ES_001.jpg
Gibson ES_001.jpg (183.47 Kio) Vu 874 fois
.
Gibson ES_002.jpg
Gibson ES_002.jpg (227.27 Kio) Vu 874 fois
.
Gibson ES_003.jpg
Gibson ES_003.jpg (199.87 Kio) Vu 874 fois
.
Alain..membre d'un forum moribond !!!!!

Site sur le son et l' enregistrement de Claude Gendre http://claude.gendre.free.fr/

Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6092
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par Klemp »

Merci pour cette page d' histoire Alain :yes!:
Jean, administrateur d' un forum "Moribond"

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 647
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par 6336A »

L'histoire de Gibson est liée avec celle du blues, du jazz, du rythm'n'blues, et bien entendu du rock sous toutes ses formes... il n'existe pas de guitaristes qui à ma connaissance, n'ont pas utilisé un jour ou l'autre une Gibson... avec l'autre marque mythique Fender, Gibson est et restera une légende.
Jean-François Robert

Avatar du membre
hencot
Super Modérateur
Messages : 2264
Enregistré le : mer. 31 mars 2010 18:46
Localisation : 33.. prés de chez Charles
Contact :

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par hencot »

Une "Les Paul" de Matthieu Lucas , personnellement je n'ai jamais trop aimé le son de ces modèles .
.
Gibson Les Paul_001.jpg
Gibson Les Paul_001.jpg (176.05 Kio) Vu 825 fois
.
Gibson Les Paul_002.jpg
Gibson Les Paul_002.jpg (266.43 Kio) Vu 825 fois
.
Gibson Les Paul_003.jpg
Gibson Les Paul_003.jpg (353.67 Kio) Vu 825 fois
.
Alain..membre d'un forum moribond !!!!!

Site sur le son et l' enregistrement de Claude Gendre http://claude.gendre.free.fr/

Avatar du membre
itofa
Membre honoraire
Messages : 290
Enregistré le : mer. 25 juil. 2012 17:19
Localisation : Montpellier area ...

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par itofa »

Super intéressant. Merci :genial:
Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL 4344 MKII :guitar:

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par JiDé »

Gibson dût également sa survie dans les sixties grâce à un type qui a branché sa Gibson Les Pauls sur un ampli Marshall (British)...

(c'était en 1965)
:-D
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 647
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par 6336A »

Bonjour
Gibson dût également sa survie dans les sixties grâce à un type qui a branché sa Gibson Les Pauls sur un ampli Marshall (British)...

(c'était en 1965)
Pas d'accord avec ça : j'argumente.

Je ne pense pas que Gibson devrait sa survie à un certain "god" de la guitare, à qui l'on prête beaucoup de vertus, mais qui a repompé intégralement le répertoire de ces illustres prédécesseurs noirs américains, qui utilisaient déjà une Gibson, certains même avant sa naissance en 1945.
Gibson avait pignon sur rue partout aux USA dès les années 50 qui ont été très riches en conception. Puis il y a eu avec les années 60 le british blues boom, mais pas que Clapton. Brian Jones et Keith Richards ont utilisé des Gibson, Harrison, Townshend des who également, Beck et Page encore, pour rester dans le milieu des années 60. Puis avec l'arrivée du psyché puis du hard rock sous toutes ses formes des années 70, tous les anciens modèles utilisés dans les années 40, 50 et 60 par les vieux bluesmans ricains ont été remis au goût du jour.
Les hardos ont re(découvert) la flying V avec Scorpions alors que Albert King l'utilisait depuis la fin des années 50...
Ted Nugent jouait sur une Birdland utilisée elle aussi dès le milieu des années 50.
La SG, appelée d'abord Gibson Les Paul SG,très utilisée en rock, (Black Sabbath par ex, puis assez de ça AC/DC ) était utilisée dès 61-62 par... Buddy Guy.

Bref, Gibson n'a certainement pas eu besoin du "god" de la gratte en 65 pour assoir sa notoriété... surtout que dans l'image publique, il est associé à la strat Fender... comme un certain Hendrix, mais c'est un autre monde. Que dis-je, un univers !

Le seul domaine où Gibson n'a pas percé dans les années 50-60, est celui des amplificateurs. Là, le rival Fender a fait le trou.
Jean-François Robert

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par JiDé »

Survie, il est vrai que le mot est un peu fort... Aux states, ce sont surtout les jazzmen qui utilisaient les Gibson (Kenny Burrell, Wes Montgomery)... Mais tant en blues qu'en jazz, on reste dans un marché de niche que les blancs becs ne découvriront qu'après la british invasion (je souligne).

Le son "crémeux" qui a tant impresionné les teenagers a l'époque est bel et bien celui d'une Les Pauls branchée sur un Marshall anglais (avec le volume au max)...

Et les bluesmen ricains n'y pouvaient rien , ils ne disposaient pas de cet ampli. Buddy Guy et les autres se sont achetés des Gibson après avoir écouté Kenny Burrell. Tout le monde voulait sonner comme lui ou comme Wes. BB King (un autre Gibson freak) disait souvent que jouer le blues c'était aller au collège, mais de jouer comme Kenny Burrell c'était aller à l'universtié.

Et, effectivement, tous les gratteux anglais se sont rués sur la "découverte" Gibson-Marshall ensuite.

Cela ne s'est pas fait tout seul d'ailleurs. Clapton avait déjà tenté de faire saturer sa gratte (feedback control) avec les Yardbirds, mais c'était avec une Fender Telecaster, et cela donnait cela (enregistré en décembre 1964):


A l'âge de 20 ans, Il est passé sur Gibson avec John Mayall, avec pour résultat: .

Pour la petite histoire, un des premiers à avoir ensuite réutilisé ce combo Gibson-Marshall n'était qu'autre que Jimmy Page, qui avait enregistré Mayall et Clapton en 1965 (et tout début 66) sur plusieurs morceaux pour Decca /Immediate Records, dont certains publiés ensuite aux dépens de Clapton sur les volumes Blues Anytime.

Encore une chose, Clapton est clairement un Gibson addict dans les 60's . Avec Cream, il a essayé tous les modèles possibles dont le plus célèbre était la Gibson SG "The Fool" qui a tant impressionné les freaks de Frisco en 1967.

Hendrix est arrivé après de toutes façons (et avec une Fender... cela n'a rien à voir avec ce topic).

A mon avis, l'influence de Clapton est sous-estimée clairement, et ton post le confirme... tout comme l'est celle de Jeff Beck, mais qui lui aussi est surtout sur Fender en 1965 (ce qu'il a fait avec les Yardbirds après le départ de Clapton est fantastique).

PS: au fait, oui l'article est vraiment excellent... :yes!: :yes!: :yes!:
et si vous voulez écouter du Kenny Burrell au sommet de son art, n'hésitez pas à écouter les albums Blue Note avec Jimmy Smith, c'est le top! Quel son cette Gibson!!
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 647
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par 6336A »

Buddy Guy et les autres se sont achetés des Gibson après avoir écouté Kenny Burrell. Tout le monde voulait sonner comme lui ou comme Wes.
Je ne sais pas où tu as lu ça et quel journaleux l'a écrit... mais dire que Buddy Guy et les autres voulaient sonner comme un guitariste de jazz est un peu fort...
D'ailleurs lorsque tu mets un lien montrant Clapton jouant "stormy monday", faudrait pas oublier qu'un certain T Bone Walker l'a composé, et le jouait dès 1947... sur une... gibson. ES-250 pour être précis.
Cela ne s'est pas fait tout seul d'ailleurs. Clapton avait déjà tenté de faire saturer sa gratte (feedback control) avec les Yardbirds, mais c'était avec une Fender Telecaster, et cela donnait cela (enregistré en décembre 1964):
Le premier guitariste qui faisait saturer sa guitare (plutôt son ampli) était Link Wray ; Et ce, dès les années 50, 1958 exactement. Et il n'avait pas de Marshall.
ncore une chose, Clapton est clairement un Gibson addict dans les 60's
Normal. Il était fan et a été très influencé par un certain Freddie King, (mort dans l’indifférence générale en 1976) qui jouait également sur Gibson...
Jean-François Robert

Avatar du membre
hencot
Super Modérateur
Messages : 2264
Enregistré le : mer. 31 mars 2010 18:46
Localisation : 33.. prés de chez Charles
Contact :

Re: Gibson,chronique d'une marque qui a failli disparaitre

Message par hencot »

a écrit :Le premier guitariste qui faisait saturer sa guitare (plutôt son ampli) était Link Wray ; Et ce, dès les années 50, 1958 exactement. Et il n'avait pas de Marshall.
Moi j'ai toujours entendu dire que c'était Burlison le guitariste des Frères Burnette en 1956 suite à une chute d'un ampli qui se serait mis à distordre ,mais ils ont surement été plusieurs à découvrir ou provoquer le phénomène dans cette période .
a écrit :Normal. Il était fan et a été très influencé par un certain Freddie King, (mort dans l’indifférence générale en 1976) qui jouait également sur Gibson...
Nous ne devions pas avoir les mêmes lectures à l'époque ,quand il est décédé toutes les revues "musicales" dirais je en ont parlé et retracé sa carrière qui justement venait de redémarrer ,il y avait eu plusieurs pages de Gleason dans le "Rolling Stone" qui nous arrivait à la rame en France .
.
Je vous rappelle deux liens du forum un sur F King et l'autre sur la gratte qui pique et ses effets pervers . :D

viewtopic.php?f=26&t=43185&p=451964&hil ... ng#p451964
.
viewtopic.php?f=26&t=12483&p=146045&hil ... re#p146045
.
Du coup je vais encore numériser quelques documents qui peuvent peut être vous intéresser .
Alain..membre d'un forum moribond !!!!!

Site sur le son et l' enregistrement de Claude Gendre http://claude.gendre.free.fr/

Répondre