Dire Straits, les sultans du swing

La base de notre passion !
Répondre
Avatar du membre
chartz
Membre no life
Messages : 3449
Enregistré le : jeu. 28 févr. 2013 15:32
Localisation : Bresse bourguignonne

Re: Dire Straits, Love Over Gold

Message par chartz »

dylanjumpman a écrit :Petit déterrage de ce topic consacré à Dire Straits...

J'ai réparé ma pédale de loop pendant ces vacances et je me suis dis que ça ferait plaisir aux amateurs du groupe et aux gratteux du forum :hello:


(oui je sais je suis vraiment rouillé au bottle neck :lol: )
Super ! Ben j'te voyais pas si jeune ! Ou alors c'est moi qui suis vieux... Et la guitare, I suck même après plusieurs années à suer dessus... Respect.

Une de mes préférées : In the Gallery
Jacques

"If it is broke then fix it!" (Proverbe écossais)

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, Love Over Gold

Message par JiDé »

victor a écrit :
ven. 8 juil. 2011 17:22
Bébert a écrit :Certes, il doit se trouver en brocante, mais en général, les disques que je trouve en brocante ne sont que rarement en bon état. Le moins populaire? Pourtant, que ce soit private investigation ou love over gold, et même telegraph roads sont d'excellents titres...
Je ne remets pas la qualité de l'album en question, j'ai bien insisté qu'il était mon album favori :)
Mais au niveau ventes, Love Over Gold ne s'est pas vendu aussi bien que leur premier album 'Dire Straits', ou Making Movies, ou Money for Nothing/ Brothers in Arms.
C'était un album plus difficile à pénétrer et beaucoup moins commercial que les autres. Les fans de Dire Straits avaient d'ailleurs été surpris et déçus. Comme il arrive souvent pour les chefs-d'oeuvre...
Coucou,

Un collègue de boulot m'a donné en vie de réécouter les albums du groupe.

Et je remonte ce post car ce n'est pas tout à fait la réalité... Love over Gold s'est vendu comme de petits pains... sauf aux States... C'était leur premier n°1 en Angleterre et il est resté des années dans leur hit-parade. Peut-être qu'il ne s'est pas bien vendu en France, cela je ne sais pas... Mais en Suisse, Allemagne, Hollande, etc. cela a cartonné...

J'ai une édition originale frisbee 43,2 grammes ( :tinostar: ) Made in Holland qui sonne magnifiquement bien.

Cela dit, la première édition CD Vertigo sonne tout aussi bien. Si vous deviez choisir, je dirais même de prendre celle-ci par rapport à un vinyle.
(mais évitez le remaster de 1996!!!)


EDITH: j'ai vu que d'autres ont réagi en allant dans mon sens...
Modifié en dernier par JiDé le ven. 22 mars 2019 10:30, modifié 2 fois.
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par JiDé »

Ah oui on peut se faire également une sacrée prise de tête avec Brothers In Arms... Vinyle ou CD? :-P
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, Love Over Gold

Message par JiDé »

victor a écrit :
lun. 29 août 2011 13:31

Tout à fait... Disons que pour le CD la remastérisation s'impose, vu que la source et l'étage d'amplification est complètement différent, j'ai personnellement des CD non-remastérisés et le son est assez décevant.
Tu parles de quel album ?

En CD, tous les albums de Dire Straits sonnent mieux dans leur première édition (Vertigo ... OU WB pour les States) que les versions remasterisées.. Pourquoi ? La dynamique de la musique (dynamic Range) a été abaissée pour les remasters.

Il n'y a que très récemment que cela s'est amélioré avec des éditions (forcément chères) genre SACD MFSL ou les Platinum SHM CD qui sont revenues au dynamic range originel (ou presque).


C'est d'ailleurs pareil pour Clapton, Bob Dylan, Jimi Hendrix... et bien d'autres... :cry:
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
chartz
Membre no life
Messages : 3449
Enregistré le : jeu. 28 févr. 2013 15:32
Localisation : Bresse bourguignonne

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par chartz »

Pas certain.
J’ai un Brother In Arms, premier pressage CD de 85, le son n’est pas très bon. Aigus en retrait, peu dynamique.
Le pressage 33T sorti en même temps (j’ai les deux) était et reste incomparablement supérieur. Mais certains morceaux sont rabotés hélas !
Jacques

"If it is broke then fix it!" (Proverbe écossais)

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par JiDé »

Hé bien je ne suis pas d'accord avec toi...

J'ai aussi les deux... Le vinyl est peut-être un peu "plus chaud" (quoique) mais moins précis, à mon avis.

Mais là encore, dans les premiers "pressages" CD, il y a au moins quatre différents masterings qui sont sortis. Leur point commun cela dit est qu'ils ont en moyenne tous la même dynamique, et qu'elle est supérieure au vinyle (si l'on en croit la DR database... et cela ne m'étonne pas pour cet album en particulier).

Pour les masterings de l'album:
http://www.studio-nibble.com/cd/index.p ... _(Release)

J'ai l'édition Vertigo 824 499-2 FR / PDO? 824 499-2 19 (en fait PMDC, Made in France donc). Ayant pu faire qqes écoutes avec les masterings ayant un PEAK level plus élevé, c'est l'édition que je préfère... elle n'a qu'un seul défaut... il faut MONTER LE VOLUME ! :genial: :genial:

Cela dit, l'édition vinyle est très bonne... peut-être que la nouvelle édition 2 LP (avec les morceaux de la durée du CD) mfsl est supérieure, mais je ne l'ai jamais écoutée...

PS: Au fait, pour des albums enregistrés numériquement (je parle de Love Over Gold et de Brothers In Arms), dire que le vinyle est incomparablement supérieur (avec des CD particulièrement bien masterisés), je me permets de sourire...
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 943
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par 6336A »

Bonjour
P3250323.JPG
P3250323.JPG (227.18 Kio) Vu 589 fois
Moi itou... L'édition 824 499-2 concernant Brothers in arms. Et je peux te dire que par rapport au vinyle, cette édition prend une rouste que même un amateur de mp3 sur smartphone entendrait immédiatement.
Au fait, pour des albums enregistrés numériquement (je parle de Love Over Gold et de Brothers In Arms), dire que le vinyle est incomparablement supérieur (avec des CD particulièrement bien masterisés), je me permets de sourire...
C'est ton droit. Mais il faudrait argumenter. Ce n'est pas parce que l'album a été enregistré numériquement que la version ou les versions CD sont supérieures.
NAN !
Jean-François Robert

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par JiDé »

Coucou,

Je suis au boulot là, je ne peux pas faire de photo...

Il me semble que je n'ai pas la même édition CD que toi de Brothers in Arms en fait. Tu as le centre colorié bleu, chez moi il est transparent. Regarde le lien que j'ai posté, tu pourras peut-être voir ton édition CD,

Oui il faudrait argumenter en effet, mais là je vais manger un coup. :miam:
Mais "se prendre" une rouste, pour moi ce n'est pas de l'argumentation non plus... :mdr2:
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

Avatar du membre
6336A
Super membre
Messages : 943
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par 6336A »

Mais "se prendre" une rouste, pour moi ce n'est pas de l'argumentation non plus... :mdr2:
L'argumentation peut être dans un 1er temps très simple, on va parler de l'écoute. Celle ci est donc subjective, puisque nous n'entendons pas tous de la même manière. Mais :
Lorsque les auditeurs entendent avec le vinyl des détails complètement noyés ou carrément disparus dans la lecture du cd, c'est un fait.
Lorsque, sur le morceau "The man's too strong" par exemple, les attaques de Knopfler au dobro sur le cd sont complètement anémiques en rapport avec le vinyle, c'est un fait également. Pour donner une image, on passe d'une mandoline à un dobro, ou plus concrètement de la puissance d'un compresseur de 7 bars au souffle d'un batracien asthmatique. Ça, tout le monde l'entend. Et si tu ne l'entends pas, c'est que :
- soit ta platine est à la rue, ou mal réglée, ou encore pas du niveau de ton lecteur cd.
- soit ton système global n'a pas la résolution nécessaire pour te faire entendre la différence.
- soit ce sont tes oreilles.

Maintenant, dans un 2eme temps, on peut parler technique. Et du scandale du cd... qui c'est, petit à petit, retourné contre lui...
NAN !
Jean-François Robert

Avatar du membre
SidSmith
Membre éminent
Messages : 1917
Enregistré le : mer. 15 janv. 2014 00:42
Localisation : Estrie, Québec

Re: Dire Straits, les sultans du swing

Message par SidSmith »

6336A a écrit :
lun. 25 mars 2019 12:56
Mais "se prendre" une rouste, pour moi ce n'est pas de l'argumentation non plus... :mdr2:
L'argumentation peut être dans un 1er temps très simple, on va parler de l'écoute. Celle ci est donc subjective, puisque nous n'entendons pas tous de la même manière. Mais :
Lorsque les auditeurs entendent avec le vinyl des détails complètement noyés ou carrément disparus dans la lecture du cd, c'est un fait.
Lorsque, sur le morceau "The man's too strong" par exemple, les attaques de Knopfler au dobro sur le cd sont complètement anémiques en rapport avec le vinyle, c'est un fait également. Pour donner une image, on passe d'une mandoline à un dobro, ou plus concrètement de la puissance d'un compresseur de 7 bars au souffle d'un batracien asthmatique. Ça, tout le monde l'entend. Et si tu ne l'entends pas, c'est que :
- soit ta platine est à la rue, ou mal réglée, ou encore pas du niveau de ton lecteur cd.
- soit ton système global n'a pas la résolution nécessaire pour te faire entendre la différence.
- soit ce sont tes oreilles.

Maintenant, dans un 2eme temps, on peut parler technique. Et du scandale du cd... qui c'est, petit à petit, retourné contre lui...
Il faut faire attention ici, il y a toujours une question de qualité de mastering et de pressage du côté du vinyle. Un mastering de bouette, sur un vinyle de pacotille par un technicien à moitié sourd et sans talents peut être inférieur à un CD.

Mais à qualité de mastering égale et avec une qualité de vinyle normale, l'avantage est au vinyle. Cela m'est indiscutable, surtout au niveau de la résolution et du naturel. L'avantage du CD, c'est la constance de la qualité, ce qui n'est pas garantie avec les vinyles.
''I never could get transistor gear to sound as open and lifelike as tube gear, but I think no one else has either.'' -Sid Smith

Répondre