Considérations sur la lecture des 78 tours

Pour lire nos grandes galettes.
Répondre
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1453
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

Bonjour à tous.

J'ai pu constater en parcourant le forum que nous sommes quand même quelques uns à écouter des 78t. Écoutant moi même ce support depuis près de 25 ans et essayant sans cesse d'en améliorer l'écoute, je suis arrivé à un résultat que je considère assez honorable.

Il y a des centaines d'artistes extraordinaires qui ont enregistré sur ce support, les reports du commerce sauf de rares exceptions sont médiocres et même bien faits, ce n'est jamais la même chose. A titre privé, sur bandes ou en fichiers de 24bit et 192kgHz on peut avoir d'excellents résultats, mais
il faut avoir les disques au départ et bien les lire. Donc il faut faire avec et en sorte de pouvoir profiter des merveilles renfermées dans ces sillons le mieux possible.

La qualité d'écoute de ce support demande certaines connaissances qu'il est importants d'avoir pour pouvoir le lire le plus parfaitement possible.

Je vais donc exposer ma façon de faire, mon raisonnement et les bases sur lesquelles il s’appuie.

Pour cela, sans rentrer dans l'histoire des supports de son, il faut savoir que pour les disques qui nous concernent il y a eu deux périodes.

Premièrement, la période de gravure acoustique ou les interprètes jouaient ou chantaient devant un cornet qui transmettait les vibrations sonores au burin graveur mécaniquement. La bande passante été relativement étroite à cause de la faible sensibilité du principe. Cependant, sur les voix notamment, on obtenait un naturel jamais égalé.

Deuxièmement, la période de gravure électrique, les interprètes jouaient devant un micro qui envoyait le son au burin graveur électro-mécaniquement. La précision et surtout la bande passante s'en trouva grandement amélioré.

La gravure acoustique n'utilisait pas de courbes, la fréquence ne descendait pas assez bas pour que les modulations du grave prennent trop de place, mais avec la gravure électrique il a fallu les créer en diminuant le grave sous une certaine fréquence afin de le contenir et garder des faces avec autant de temps de musique dans le même format.
Peu après des courbes sont apparues également pour les aigus mais en les augmentant au contraire, pour mieux les lire.

Au cour des décennies la largeur du sillon a elle aussi évolué, elle était de 90 microns jusqu'au début des années 1920, elle est passée à 80 microns de 1920 à la fin des années trente et à 65 microns de1940 au milieux des années soixante. Il y a eu d'autre dimensions, je pense aux Deutche grammophon à pas variable et aussi aux microsillons, car il y en a eu notamment cher Philips et en URSS.

Ce qui saute aux yeux instantanément, c'est que pour lire de façon optimum un 78t il faut non seulement un appareil pour régler les courbes, qui étaient presque aussi nombreuses qu'il y avait de labels, ainsi que différents diamants de manière à avoir la bonne taille en fonction de l'année de pressage du disque.

Si le diamant n'est pas à la bonne largeur, trop petit en général, il y aura à l'audition des distorsions et le diamant risque de lire le fond du disque et ramener énormément de bruit de surface. Si la courbe n'est pas bonne il y aura du tassement ou de la saturation ainsi que beaucoup d'approximations dans la résolution, on entendra des masses de cordes au lieu de violons, d'altos ou de violoncelles.

Que nous propose le commerce? Du pas mal et même super et du moins bien.

Pour ce qui est de la partie lectrice, on peut séparer les diamants des cellules.

Pour les diamants nous avons la chance d'avoir Expert Stylus Company qui est une société qui s'est bâtie sur la recherche des meilleurs formes et tailles de diamants pour la lecture des vieux disques. Ils font des choses pour tous les vieux supports, mais nous sommes plus intéressés par deux "lignes de produit" dans leur gammes. La première sont les diamant pour lecture latéral de forme conique tronquée et la seconde de forme elliptique tronquée.
Elles se déclinent en plusieurs tailles, de 0,011 à 0,040 en passant par 0,015, 0,020, 0,028, 0,032, 0,035. Les conical truncated sont fait pour les disques ne présentant pas un état de fraicheur exagéré et les elliptical truncated pour les disques en parfait état. Le rapport signal bruit avec les ET est ce qui se fait de mieux, et ces diamants permettent de lire les fréquences aiguës comme les ingénieurs du son de l'époque n'auraient jamais imaginé.
La fréquence dans la quelle se situent les bruits de surface des 78t et plus basse que le maximum de fréquence qui peut être lu sur ces disques, il ne faut donc pas essayer d'y toucher, le cerveau fait très bien la part des choses.

Rek O Cut fait à également une gamme de tailles différentes et élliptique sur base Stanton.

Pour les cellules il y a le choix, presque toutes les marques ont un modèle mono avec un diamant adapté aux 78t. Les prix vont d'environ 60€ à plus de 1500€ pour les Myiajima. Il faut savoir que pour les 78t, la différence de qualité entre une bonne cellule MM et une MC et moins importante que pour les microsillons.

Le problème de ces cellules, c'est que toutes(sauf Myiajima 0,03 et Grado qui propose différentes tailles), quelque soit leurs gamme de prix utilisent des diamants sphériques de 0,025, elles ne peuvent donc bien lire que les disques les plus récents, et encore, pas de façon optimale. La seule solution pour avoir une lecture parfaite est d’acquérir plusieurs cellule MC et de les envoyer chez Expert Stylus pour les faire retiper avec différentes formes et tailles, ou, d'envoyer plusieurs montures d'une seule cellule MM pour la même opération de retipage, c'est une question de moyens.

Si on veux écouter Casals, Rachmaninov, Gershwin, Heifetz, Elman, Wiengartner diriger ou les quatuors Busch, Pro Arte, de Budapest etc... il faut un diamant de 0,035 c'est celui dont je me sert le plus, puis 0,028 (les tailles d'ESC tiennent compte de l'usure possible par des aiguilles des disques et vont lire au dessus) je compte me faire monter un 0,040 et même envoyer un disque Deutche Grammophon chez ESC pour qu'ils déterminent la taille exacte du sillon et qu'ils me monte un diamant qui ira bien si besoin est.

(Le pas variable est une solution qu'avait trouvé Deutche Grammophon pour resserrer le sillon et mettre plus de temps sur une face, le principe assez simple consistait à avoir deux têtes de lecture sur le magnéto qui commandait le burin graveur la première un peu en avant repérait les fortes modulations arrivantes et accélérait le déplacement du burin graveur afin qu'il n'ai pas de chevauchement. Le gain était de 2 à 3 minutes.)

Ensuite comme il faut bien enlevé ce que l'on a rajouté et rajouter ce qui a été enlevé il faut un étage phono avec équaliseur.

Pour les étages phonos avec, soit possibilité de réglages de courbes, soit les principales courbes pré réglées, de 300€ à sans limites, il y a un peu de choix. Le moins cher, le ré equalizer Rek O Cut, se place entre la cellule et une entré phono mm classique, il est équipé d'un by pass, on règle les courbe directement mais lui tiens compte de la courbe RIAA de l'ampli. Yves St Laurent du Quebec s'en servait pour ses premiers reports qui sont les meilleurs et peut être même encore maintenant, il marche pas mal.

Il y a donc d'après moi, deux points importants, premièrement avoir un diamant de taille adaptée et premièrement le bon réglage de courbe. La qualité de la cellule est moins importante, au contraire une excellente cellule soulignera implacablement les défauts.
Si j'étais pété de tunes comme disent les jeunes, j'aurai probablement un paquet de Myiajima ou d'EMT toutes retipées, mais par rapport à ma cellule MM avec diamant ESC, une EMT avec son diamant d'origine apporte une certaine "luminosité" mais en termes de dynamique, précision, séparation des instruments, lisibilité aération elle est dans les choux et une dizaines de montures retipées valent l'équivalent d'une EMT en ce qui me concerne.

En tenant compte de ces facteurs, le jeu d'un 78t qui malgré certains défauts a aussi des avantages, procure un plaisir immense, et avoir l'impression d'avoir Casals dans son salon est un plaisir sans cesse renouvelé.

Pascal
Modifié en dernier par vendin le mer. 4 janv. 2017 09:16, modifié 3 fois.
Pascal.

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1453
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

Bonjour à tous.

Voila un site aux US ou ils ont pas mal de choix, une alternative à Expert stylus.

http://www.esotericsound.com/CartStyli.htm

Et un autre en Angleterre.

http://www.78-rpm.com/

En cliquant sur: "read the manuel" dans la présentation du re-equalizer II il y a un tableau de courbes par labels.

Il n'y a pas de site officiel Expert Stylus Company, mais il y a ça.

http://www.78tours.com/Expert_Stylus_Company.htm

Pascal.
Pascal.

Avatar du membre
f1tay
Membre honoraire
Messages : 162
Enregistré le : dim. 2 janv. 2011 23:10
Localisation : France

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par f1tay »

Pour les différentes courbes d'égalisation, outre la solution matériel avec un préampli adapté il y a la solution logicielle. Avec, par exemple, Adobe Audition, la fonction filtre permet de "dessiner" la courbe que l'on veut. Il existe aussi des logiciels spécialisés comme "equalizer" (http://www.clickrepair.net/software_info/equalizer.html), a noter chez le même l'excellent logiciel "clickrepair" (http://www.clickrepair.net/software_inf ... epair.html) qui permet d'éliminer pas mal de "gratouillis "" sur les disques (78 tours ou microsillon).
Daniel

Avatar du membre
rycotte
Membre no life
Messages : 2300
Enregistré le : mer. 11 nov. 2009 22:29
Localisation : 06

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par rycotte »

Merci Pascal pour cet exposé complet et très intéressant !

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1453
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

Bonjour à tous.

Voici quelques exemples de 78tours.

Un Red seal RCA vinyle sillon Taille 0,025 courbe "old ortophonic"
P1020428.JPG
P1020428.JPG (158.42 Kio) Vu 4432 fois
P1020429.JPG
P1020429.JPG (161.71 Kio) Vu 4432 fois
Si l'on regarde bien on voit qu'il est transparent.

Un philips vinyle microssillon 17 cm
P1020430.JPG
P1020430.JPG (164.74 Kio) Vu 4432 fois
P1020431.JPG
P1020431.JPG (160.38 Kio) Vu 4432 fois
Un Melaudia 25 cm vinyle microsillon.
P1020432.JPG
P1020432.JPG (165.41 Kio) Vu 4432 fois
P1020433.JPG
P1020433.JPG (164.16 Kio) Vu 4432 fois
C'est Leonid Kogan qui joue les Fantaisies sur des airs de Carmen.

Pascal.
Modifié en dernier par vendin le ven. 30 janv. 2015 21:42, modifié 3 fois.
Pascal.

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1453
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

RCA normal enregistrement HMV sillon 0,035 courbe 250-Plat.
P1020435.JPG
P1020435.JPG (156.49 Kio) Vu 4430 fois
P1020436.JPG
P1020436.JPG (163.52 Kio) Vu 4430 fois
Je l'ai acheté encore scellé neuf, belle découverte à l'intérieur.

Pascal.
Modifié en dernier par vendin le lun. 15 déc. 2014 15:28, modifié 2 fois.
Pascal.

Avatar du membre
Chambi95
Super membre
Messages : 947
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 14:02

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Chambi95 »

Lecture fort intéressante et pleine de bon sens !

Je remarque au passage que l'inévitable Léopold Stokowski avait expérimenté une fois de plus une technique novatrice pourvu qu'elle lui permette de fournir des enregistrements plus spectaculaires. On n'imagine pas tout ce qu'on doit à cet homme, il a tout expérimenté, essayé toutes les techniques.
TD : Dual 1015&1209 - Elac 16&770 H - Garrard AP 76&990B - Philips GA 202 - Braun PS600
Amplis : Dual CV 62 - Scott 420 A - Scientelec Club
Tuners : Dual CT 19 - Denon TU 450 L - Scientelec Club
AT : Grundig RTV 820 Hifi - Graetz Form78 HiFi

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1453
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

Je ne sais pas si c'est du à Stokovsky, c'était ce que faisait RCA à l'époque en luxe, ce disque existe aussi en pâte. A noter qu'en vinyle c'est moins bruyant mais pas forcement meilleur, moins percutant même. Ce qui est remarquable dans cet enregistrement, en plus de l'interprétation, c'est la qualité de la prise de son qui a plus que certainement été faite en extérieur.

Parmi les splendides choses qu'a gravé Stokovsky en 78t il y a une extraordinaire suite de l'oiseau de feu de Stravinsky une quinzaine d'années plus tôt.

Pascal.
Pascal.

Avatar du membre
Chambi95
Super membre
Messages : 947
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 14:02

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par Chambi95 »

En fait j'ai lu sa biographie. Il avait à cœur de passer de "l'autre côté" écouter ce qu'entendaient les ingés son. Rapidement il a acquis la conviction que les dispositions traditionnelles de l'orchestre posaient des problèmes de "masque", certaines masses d'instruments empêchant d'entendre les autres. Il a , notamment, disposé l'orchestre spécialement pour les prises de son.
C'est lui qui avait "imposé" à RCA de monter à 12 kilocycles par seconde (selon la terminologie contemporaine).
TD : Dual 1015&1209 - Elac 16&770 H - Garrard AP 76&990B - Philips GA 202 - Braun PS600
Amplis : Dual CV 62 - Scott 420 A - Scientelec Club
Tuners : Dual CT 19 - Denon TU 450 L - Scientelec Club
AT : Grundig RTV 820 Hifi - Graetz Form78 HiFi

Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1453
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Considérations sur la lecture des 78 tours

Message par vendin »

Merci de l'info, je ne savais pas mais quand on le sait cela parait logique qu'il n'en aille pas de même pour une prise de son que pour un spectacle. Je pensait que tu parlais de la matière du support, désolé.

Pascal.
Pascal.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message