Lecture humide de disques vinyles

Pour lire nos grandes galettes.
Avatar du membre
coadecm
Super membre
Messages : 872
Enregistré le : mer. 4 août 2010 16:50
Localisation : Près de Bergerac
Contact :

Re: lecture humide / platine vinyle

Message par coadecm »

Bonjour Jean , :cow:
Non , je ne connais pas le contenu d'origine , sûrement à base d'alcool pour accélérer le séchage . Oui 50/50 est excessif , je l'ai écrit trop rapidement , de fait au jugé 30% que j'ai déjà remplacé par de l'alcool à 95 car l'isopropanol est désormais interdit à la vente dans les pharmacies .
Michel

Avatar du membre
jbd0079
Membre honoraire
Messages : 154
Enregistré le : dim. 22 juil. 2012 22:45
Localisation : 79 Niort/Rochefort 17

Re: lecture humide / platine vinyle

Message par jbd0079 »

en fait, arrêtez moi, mais ce qui me semblerait le plus performant serait un taux d'alcool très élevé, permettant une évaporation totale rapide.

dans mon cas, lorsque j'ai aspergé le vinyle avec le mélange en spray (je ne me souviens plus du nom) dont la proportion d'alcool est élevée, bah 20 secondes plus tard, tout s'est évaporé, ne laissant à priori que de la matière sèche.

l'idéal serait j'imagine d'avoir un mélange qui s'évapore juste derrière la pointe de lecture, avec évaporation complète avant le rangement du vinyle.
Jean-Baptiste

Klemp

Re: lecture humide / platine vinyle

Message par Klemp »

Oui jbd, c' est pour cela que le principe d' application du Lencoclean est intéressant, car il en met peu, et le tampon applicateur avance sur le disque au même rythme que le diamant.

Il est reconnu qu' au point de contact entre le diamant et le sillon, le frottement engendre une température très élevée, surtout dans les hautes fréquences ou le niveau de la modulation sur le disque est très important.
Cette température élevée provoque une dégradation de la gravure et un "stress" de la lecture par accumulation de matière vinylique sur le diamant.
La lecture humide favorise une diminution du frottement, et de la température générée, qui de fait protège le disque et prolonge la durée de vie du diamant ..Mais dans quelle proportion, je ne peux le dire ! ? :)

Mais pour cela, il faut que le disque soit propre, que le système ne soit pas utilisé comme un "nettoyant"

Avatar du membre
Broonob
Membre no life
Messages : 4185
Enregistré le : ven. 30 déc. 2011 09:11

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par Broonob »

:helloman:

Pour en avoir discuté cet après-midi avec un adepte de la "lecture humide", il faut préciser qu'il y a un risque avec certaines cellules dont le diamant n'est pas serti sur le cantilever. On trouve des cellules dont le diamant est seulement collé. Dans certains cas, le mélange utilisé pour mouiller peut attaquer la colle.
François

Avatar du membre
jbd0079
Membre honoraire
Messages : 154
Enregistré le : dim. 22 juil. 2012 22:45
Localisation : 79 Niort/Rochefort 17

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par jbd0079 »

il y a donc des adeptes de cette technique :)

merci pour la précision

reste à faire des tests, qui se dévoue pour acheter deux vinyles neufs, deux cellules neuves, le tout identique, et faire tourner 300 heures chaque couple avec les deux méthodes de lecture :)
Jean-Baptiste

Klemp

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par Klemp »

jbd0079 a écrit :il y a donc des adeptes de cette technique :)

merci pour la précision

reste à faire des tests, qui se dévoue pour acheter deux vinyles neufs, deux cellules neuves, le tout identique, et faire tourner 300 heures chaque couple avec les deux méthodes de lecture :)
Toi, bien sur ;) ...

Encore faudrait-il avoir le matériel d' analyse et d' inspection pour pouvoir observer tout cela :spamafote:

Klemp

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par Klemp »

Broonob a écrit ::helloman:

Pour en avoir discuté cet après-midi avec un adepte de la "lecture humide", il faut préciser qu'il y a un risque avec certaines cellules dont le diamant n'est pas serti sur le cantilever. On trouve des cellules dont le diamant est seulement collé. Dans certains cas, le mélange utilisé pour mouiller peut attaquer la colle.

Bonsoir François :helloman:

Oui, tu as raison, c' est un risque d' autant plus élevé que sur les cellules haut de gamme actuelles, les cantilevers sont dans des matériaux qui empêchent tout sertissage du diamant .. ils sont obligatoirement collés.

Avatar du membre
coadecm
Super membre
Messages : 872
Enregistré le : mer. 4 août 2010 16:50
Localisation : Près de Bergerac
Contact :

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par coadecm »

Adepte de la lecture humide depuis 1980 , voire avant , mon audiotechnica AT33E de l'époque se porte comme un charme ( moi aussi pour l'instant , le Nord a un climat très humide ). ;)
Michel

JiDé
Super membre
Messages : 642
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 14:15
Localisation : Romandie

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par JiDé »

J'utilise parfois la lecture humide pour des vieux vinyles usés (genre trouvés dans une cave chez un pote), que j'ai pourtant bien lavés au préalable.

Cette utilisation réduit considérablement les craquements. J'ai même pu faire, pour une amie, des enregistrements sur CD de vieux vinyles d'Henri Dès (dans sa période "je chante sérieux" 1967-1977). Les vinyles étaient vraiment usés, mais le résultat en est assez étonnant!

Je ferai un ripe ce week-end, vous m'en redirez des nouvelles!


Pour ma part, c'est du 100% eau déminéralisée, appliquée en "bonne quantité" sur toute la face d'un disque (je n'ai pas de Lenco Clean).
A: Sansui AU-222/Revox B260/B226/B795/Symbol MkII/Philips CDR 760/Teac VRDS-20

B: Revox B250/A720/B225/A76/B215/Ditton 33/Thorens 126 MkII

Les fillotes: Luxman SQ-202/2*Revox A50/B225/Denon DCD 510AE/Marantz CD 60/2*Revox Piccolo MkII/Kef C20

lustman
Membre spécial
Messages : 50
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 20:22

Re: Lecture humide de disques vinyles

Message par lustman »

j'ai essayé,
la lecture humide retire énormément de bruit de fond et à une meilleure dynamique, mais la procédure est pénible pour une écoute rapide

Répondre