Accuphase P-300

Accuphase P-300 :  en pleine action !
Ceci n’est pas un article relatant la remise en état d’un Accuphase P-300, Non. Ceci est l’histoire d’un homme souhaitant faire revivre un amplificateur abandonné depuis trop longtemps dans un grenier humide et froid et ceci est également l’histoire du technicien qui va s’y employer.
Attention, c’est un gros dossier !

Accuphase P-300 : à son arrivée.
Accuphase P-300 : à son arrivée.
Oui, il a été réellement abandonné dans un grenier. Et son nouveau propriétaire, les yeux larmoyants face à la vision cauchemardesque de capots rouillés, a tenté le diable en le connectant au secteur, entrainant la mort rapide mais néanmoins douloureuse du fusible général de l’appareil.
Terminé, Game-over, bon pour la déchetterie ?
Non, car le sympathique propriétaire, me l’a confié, espérant l’impossible, le mi-mi, le ra-ra, le miracle.
Ce n’est pas d’un miracle dont il besoin mais d’un technicien compétent qui veux bien s’atteler à cette tâche et d’un propriétaire conscient que cela risque de couter un peu de sous.
Cela tombe bien, on a tout ça sous la main 🙂

Accuphase P-300 : transistors oxydés !
Tout ou presque est à revoir sur cet appareil. Une grosse partie va consister en l’élimination de la rouille et pas mal de tests.
Sur le canal droit, certains transistors de puissance sont soufferts.

Accuphase P-300 : retrait du canal droit.
Démontage complet du canal.

Accuphase P-300 : démontage des transistors en cours.

Accuphase P-300 : supports bien oxydés.
Les supports sont retirés et vont être nettoyés, la visserie remplacée.

Accuphase P-300 : remontage en cours.
Remontage des supports sur le radiateur.

Accuphase P-300 : micas neufs, visserie remplacée si besoin et graisse fraiche.
Tous les transistors sont ensuite remontés sur le radiateur. Micas neufs et graisse fraiche pour tout le monde. Même traitement pour le canal gauche.

Accuphase P-300 : oxydation sur les blindages.
Les tôles de blindages situées entre circuits drivers et les circuits ou sont connectés les transistors de puissance sont en mauvais état.

Accuphase P-300 : traitement antirouille puis peinture.
Ponçage, antirouille puis peinture.

Accuphase P-300 : circuit driver à revoir.
Voici le circuit driver droit.
Alors pour être clair, cet appareil a plusieurs pannes. L’une d’entre elle est l’état désastreux voire la mort des condensateurs films NTK présents un peu partout dans l’appareil…

Accuphase P-300 : condensateur HS.
Accuphase P-300 : condensateur en mauvais état.
Accuphase P-300 : condensateur en mauvais état.
Accuphase P-300 : condensateur HS.
Exemples.

Accuphase P-300 : soudures HS.
Sous ce circuit, des soudures HS.

Accuphase P-300 : les circuits drivers réparés et révisés.
Voici les deux circuits drivers révisés. Tous les condensateurs ou presque ont donc été remplacés tout comme les résistances d’ajustement des courants de repos et d’offset, et un bon paquet de transistors « à problèmes ». Enfin, des écrous neufs remplacent ceux d’origine oxydés sur les transistors To-66.

Accuphase P-300 : toutes les soudures refaites.
Dessous, toutes les soudures sont refaites.

Accuphase P-300 :  condensateurs à remplacer.
Accuphase P-300 :  capacité correcte mais...
Accuphase P-300 :  courant de fuite important.
Voici la panne principale de l’appareil. Les deux condensateurs originaux Elna de 40.000uf sont plus que fatigués. Analysés grâce au Sencore LC75, Ils ont une capacité correcte mais un courant de fuite très important même en utilisant une tension faible de 6v sur une longue période (plus d’une heure). On pourrait peut-être les « reformer » mais comme il est encore possible (pour le moment du moins) de trouver des remplaçants neufs de très bonne qualité, il ne faut pas se priver.

Accuphase P-300 : les nouvelles capas de filtrage en place.
Les remplaçants sont en place. Attention, le montage n’est pas « plug and play », il faut prévoir un peu de matériel de montage et un fer de qualité et de puissance importante.

Accuphase P-300 :  derrière la façade, l'oxydation est bien présente.

Accuphase P-300 :  oxydation importante.
Derrière la façade, ce n’est pas brillant…

Accuphase P-300 : support d'ampoules retiré, soins à prodiguer !
Retrait du support de lampes des vumètres. Il recevra un traitement de choc.

Accuphase P-300 : oxydation encore et toujours...
Le support des vumètres est démonté.
Accuphase P-300 : démontage, encore plus d'oxydation.
Puis les vumètres sont retirés.

Accuphase P-300 : tout neuf !
Quelques soins plus tard.

Accuphase P-300 : oxydation éliminée, vumètres remontés.
La façade est également revue des deux côtés : ponçage, traitement anticorrosion et peinture.
On aperçoit le support de lampes remis à neuf et remonté.

Accuphase P-300 : circuit alimentation à réviser.
Le circuit d’alimentation.

Accuphase P-300 : circuit alimentation révisé.
Pas de miracle, tous les condensateurs chimiques sont remplacés. Toutes les soudures sont refaites.

Accuphase P-300 :  circuit de protection à réviser.
Le circuit de protection. Le condensateur film NTK de 3.3uf n’est pas bon à la mesure.

Accuphase P-300 : circuit de protection révisé.
Circuit révisé. Condensateurs chimiques remplacés ainsi qu’un transistor, une diode et finalement l’AOP qui décidera de mourir lors du premier redémarrage. Son remplacement par un modèle aux caractéristiques différentes a nécessité la modification du circuit.

Accuphase P-300 : oxydation à l'arrière également.
A l’arrière, l’oxydation (légère) est également présente. La visserie sera nettoyée ou remplacée (voir la photo « connectique » plus bas).

Accuphase P-300 : terminé, sans les blindages.
Accuphase P-300 : terminé.
Tous les circuits sont remontés. Bias, offset, seuil de déclenchement de la protection et les vumètres sont ajustés.

Accuphase P-300 : terminé, blindages en place.
Avec les blindages nettoyés et remontés.
Le capot inférieur supportant les pieds et le capot supérieur sont poncés, traités à l’antirouille puis repeints.

Accuphase P-300 : connectique.
Connectique.

Les mesures :

Accuphase P-300 : distorsion-a-2x1w-sous-8-ohms
Distorsion à 2x1w sous 8 ohms.

Accuphase P-300 : distorsion-a-2x150w-sous-8-ohms
Distorsion à puissance nominale sous 8 ohms.

Accuphase P-300 : distorsion-a-2x180w-sous-8-ohms
On pousse un peu plus, 2x180w sous 8 ohms.

IMD-a-2x1w-sous-8-ohms
Distorsion d’intermodulation à 2x1w sous 8 ohms.

Accuphase P-300 : puissance-de-sortie-sous-8-ohms-a-lecretage-en-IMD
Puissance de sortie sous 8 ohms à l’écrêtage en distorsion d’intermodulation.

Accuphase P-300 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms.

Accuphase P-300 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms
Rapport signal bruit à 2x1w sous 8 ohms.

Accuphase P-300 : rapport-signal-bruit-a-2x150w-sous-8-ohms
Rapport signal bruit à 2x150w sous 8 ohms.

Les mesures à l’oscilloscope :

Accuphase P-300 : signal-carre-a-100hz
Accuphase P-300 : signal-carre-a-1khz
Accuphase P-300 : signal-carre-a-10khz
temps-de-montee-a-10khz
Signal carré à 100hz, 1khz, 10khz et temps de montée à 10khz. 1w en sortie sous 8 ohms.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Accuphase ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Cet article a 8 commentaires

  1. Nardy

    C’est surtout l’histoire d’un homme qui a de l’or au bout des doigts, le savoir au bout du fer ( d’où le savoir fer) , de la générosité dans ce qu’il fait, et la passion assez ancrée en lui pour se lancer dans le travail de restauration d’un appareil qui est arrivé dans un état de délabrement très avancé ! Quel desastre de trouver cet appareil mythique complètement abandonné, et quel bonheur de le voir revenir à la vie. C’est une vraie prouesse quand on voit le travail fourni, le soin apporté aux détails, le travail de carrosserie, et les surprises à rallonge…
    Merci pour ce sauvetage, ou plutôt cette renaissance, car on peut dire qu’il va commencer une nouvelle vie, ce n’est pas usurpé 🙂
    Merci Thierry !

  2. Audiovintage

    Il faut dire que tu as su amener le sujet sur la table avec une bonne bouteille, ça compte 🙂
    Merci pour ta confiance, et à demain pour la récupération de la bête 😉

  3. Eric

    Bonjour à vous,
    En découvrant votre travail réalisé sur cet Accuphase, j’en suis presque resté sans voix. En effet combien de techniciens auraient prit en charge sa remise en état ?… Car il s’agit d’une véritable restauration et reconstruction digne d’un Artisan* en électronique audio, avec un résultat tout simplement magnifique ! L’œuvre d’un passionné assurément. Bravo et respect.
    * La majuscule s’impose, il me semble.
    Bien à vous.
    Eric

  4. Audiovintage

    Bonjour Eric, merci pour votre commentaire élogieux. Il faut avouer cependant que c’est un appareil « agréable » à travailler, je n’aurais pas entrepris ce genre d’intervention sur n’importe quel appareil.
    Merci à vous !

  5. almansa

    Thierry fait du super boulot depuis une paire d’années déjà. Je lui avais fait refaire mon ensemble Pionner et il marche super bien plusieurs années après (le reportage est sur son site). Je suis collectionneur de matériel hifi je dois avoir une centaine d’appareils dont cet accuphase P-300. Si je devais demain avoir un soucis sur l’un de mes appareils c’est à Thiery que je m’adresserai les yeux fermés. Super boulot – Fabrice-

  6. Audiovintage

    Bonjour Fabrice, heureux de savoir que les Pioneer tournent toujours très bien !
    Thierry.

  7. Luxman 57

    Bonjour Thierry
    Quel régal Toi seul es parvenu à te hisser à ce niveau de perfection dans la réparation audio vintage
    Quel beau travail .Félicitations et salutations
    Bernard

  8. Audiovintage

    Bonjour Bernard, c’est toujours un plaisir de savoir que tu me lis régulièrement, j’espère que nous aurons l’occasion de nous voir bientôt ! Une grosse bise à Madame 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.