Sony TA-1010

Sony TA-1010 : aussi mignon qu'un Sansui :)
Pour une fraction du prix d’un Sansui AU-222, vous pouvez mettre la main sur bien d’autres amplificateurs qui vous donneront autant de satisfaction à l’écoute. Et si on causait un peu du Sony TA-1010 ?

Sony TA-1010 : à son arrivée.
Acquis récemment par son nouveau propriétaire, ce dernier n’est pas satisfait de son fonctionnement.
En effet, le premier essai à l’atelier n’est guère concluant avec un rendu très brouillon et totalement déséquilibré.
L’ouverture révèle qu’une ancienne réparation a été faite sur le canal gauche, avec le remplacement de nombreux transistors, mais hélas, pas les transistors de puissances dont l’un d’entre eux s’avèrera en fin de vie mais passant toujours avec succès un test « diode » basique, occasionnant une distorsion très importante sur ce même canal dès qu’on monte le volume.
Quelques mesures supplémentaires montrent également des condensateurs chimiques en état déplorable pour nombre d’entre eux.

Sony TA-1010 : circuit principal à revoir.
Le circuit principal.

Sony TA-1010 : condensateur très usé...
Sony TA-1010 : condensateur très usé...
Festival de condensateurs chimiques tous plus cuits les uns que les autres…

Sony TA-1010 : circuit principal révisé.
Circuit révisé et réparé. Les condensateurs chimiques ont été remplacés, tout comme la totalité des transistors du canal gauche.

Sony TA-1010 : étage phono à réviser.
L’étage phono, très accessible.

Sony TA-1010 : étage phono révisé.
Condensateurs chimiques neufs également.

Sony TA-1010 : condensateur de filtrage d'alimentation à remplacer.
La canette de filtrage d’alimentation.

Sony TA-1010 : Nichicon KG en place.
Remplacée par un Nichicon KG.

Sony TA-1010 : étage de tonalité à revoir.
Le circuit de tonalité, pas très visible mais suffisamment accessible sans le retirer du châssis.

Sony TA-1010 :  étage de tonalité révisé.
Les condensateurs chimiques de très faible valeurs sont remplacés par des condensateurs film.

Sony TA-1010 : terminé.
Les courants de repos sont ajustés, les points milieu également (à l’oscilloscope et au distorsiomètre).

Sony TA-1010 : distorsion-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux
Distorsion à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux.

Sony TA-1010 : distorsion-a-2x14w-sous-8-ohms-entree-aux
Distorsion à 2x14w sous 8 ohms, entrée aux.

Sony TA-1010 : IMD-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux
Distorsion d’intermodulation à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux.

Sony TA-1010 : Puissance-de-sortie-sous-8-ohms-a-lecretage-en-IMD-entree-aux
Puissance de sortie sous 8ohms à l’écrêtage en IMD.

Sony TA-1010 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux.

Sony TA-1010 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux-loudness-active
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux, loudness activé.

Sony TA-1010 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux-high-filter-active
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux, high filter activé.

Sony TA-1010 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux-correcteurs-au-mini-puis-au-maxi
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux, correcteurs au mini puis au maxi.

Sony TA-1010 : Rapport-signal-bruit-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-aux
Rapport signal bruit à 2x1w sous 8 ohms, entrée aux.

Sony TA-1010 : Rapport-signal-bruit-a-2x14w-sous-8-ohms-entree-aux
Rapport signal bruit à 2x14w sous 8 ohms, entrée aux.

Sony TA-1010 : distorsion-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-phono
Distorsion à 2x1w sous 8 ohms, entrée phono.

Sony TA-1010 : reponse-en-frequence-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-phono
Réponse en fréquence à 2x1w sous 8 ohms, entrée phono. Mauvais réglage de l’’analyseur d’où la position erronée des courbes.

Sony TA-1010 : Rapport-signal-bruit-a-2x1w-sous-8-ohms-entree-phono
Rapport signal bruit à 2x1w sous 8 ohms, entrée phono.

Sony TA-1010 : Rapport-signal-bruit-a-2x14w-sous-8-ohms-entree-phono
Rapport signal bruit à 2x14w sous 8 ohms, entrée phono.

Sony TA-1010 : signal-carre-a-100hz
Sony TA-1010 : signal-carre-a-1khz
Sony TA-1010 : signal-carre-a-10khz
Sony TA-1010 : temps-de-montee-a-10khz
Signal carré à 100hz, 1khz, 10khz et temps de montée à 10khz. 1w en sortie sous 8 ohms, entrée aux, tone defeat.

Sony TA-1010 : connectique.
Connectique.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Sony ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Cet article a 9 commentaires

  1. Charled

    Bonjour,
    Je viens de retaper ce petit Sony, et après mesure a l’oscillo, en calculant avec les Vrms sur une charge de 8 Ohms je trouve environ 9w par canal, ce qui me semblait anormal mais je constate que vous obtenez sensiblement le même résultat, donc je suppose que mon ampli fonctionne correctement, vous confirmez?

    Autre question, j’ai un condensateur en parallèle avec le Switch d’alimentation qui est noté 0,033 120 Ohms qui a gonflé, et j’ai du mal à en trouver un équivalent, puis-je mettre un mkp X2 avec une résistance 1/4 en série ? Ou faut il une résistance plus costaud ? Merci!

  2. Audiovintage

    Cet exemplaire a été mesuré à environ 2x14w sous 8 ohms. Si vous le mesurez à 2x9w, il y a un souci, et si le sinus ne “s’écrase pas” de manière identique sur les parties positive et négative du signal, il faut commencer par tenter de régler correctement cette symétrie d’écrêtage.
    Vous pouvez monter une capa X2 + une résistance, attention à cette dernière, on est sur du 230/240vac ici.
    Thierry.

  3. Charled

    Bonjour, merci pour votre réponse. La symétrie d’ecretage a été réglée avant le test de puissance. Du coup je ne sais pas trop d’où ça peut venir, il va falloir que j’étudie tout cela plus en profondeur…
    Pour info les transistors de puissance qui étaient HS on été remplacés par des 2N3585 plus faciles à trouver ( je sais que vous n’êtes pas fan des modifs de ce genre mais bon c’est pour moi par pour un client ), mais je doute que ça puisse venir de la?

  4. Audiovintage

    Peu importe les transistors de puissances, du moment qu’ils respectent au minimum les caractéristiques des originaux (facile). D’ailleurs sur l’exemplaire présenté, ce sont désormais des transistors en boitiers TO-220 sur un canal et les mesures sont bonnes.
    La symétrie d’écrêtage se règle forcément lors d’un test de puissance, je vous conseille d’ailleurs de le faire (si ce n’est déjà fait) les deux canaux en charge, et non pas l’un après l’autre.
    L’écrêtage est bien identique sur la partie positive et négative du sinus ? Si ce n’est pas le cas, il y a un ou plusieurs autres transistors à revoir…
    Si l’écrêtage est “propre”, vous pouvez toujours vérifier la tension unique d’alimentation des étages de puissances, plus ou moins 54v sur le schéma, si elle est inférieure, l’ampli développe nécessairement une puissance inférieure, mais dans ce cas, cet appareil aurait été probablement “bricolé” (transfo pas d’origine par exemple).

  5. Charled

    Je viens de revérifier la symétrie d’ecretage, j’ai paufiné un peu mais c’était pas très loin. J’avais changé tous les petits transistors également. La tension aux étages de puissance est de 53v ce qui me semble pas mal, mais a pleine puissance ça descend a 45v (normal?).
    Le transfo à l’air d’être celui d’origine.
    Je ne suis qu’un amateur ça dépasse probablement mes compétences…

  6. Audiovintage

    je pense qu’il ne faut pas mettre martel en tête, s’il sonne correctement ainsi, profitez en 🙂

  7. Charled

    “L’écrêtage est bien identique sur la partie positive et négative du sinus ?” Je viens de remarquer qu’il est bien plus prononcé sur la partie négative.
    Après tout vous avez raison, il n’a pas d’autres problèmes, mais je suis têtu et obstiné…

  8. Charled

    MESSAGE JUSTE A TITRE INFORMATIF PAS BESOIN DE LE PUBLIER !

    J’ai fini par changer les transistors de puissance qui me semblaient douteux (venus d’ebay) par des tip41c en to-220 et tout est rentré dans l’ordre, j’ai 17W et 18W les deux canaux en fonctionnement juste avant l’écrêtage.
    Merci pour votre aide, la hifi vintage me passionne de plus en plus, prochaine étape recapage de mon nad model 200 hérité de mon père ( une belle bête ! )
    Continuez à documenter vos restaurations c’est fort passionnant en tous cas!

  9. Audiovintage

    Au contraire, votre message est très important !
    Cela montre qu’il peut être très compliqué pour les gens du métiers ou les amateurs de trouver des composants de substitutions et qu’Ebay ou aliexpress ne sont PAS des sources fiables.
    Je peux vous assurer que faire venir du Japon et à vil prix, des transistors par exemple, de provenance certifiée, avec les frais et le temps de traitement que cela engendre, ne me fait pas plaisir ! Alors que des références soit disant identiques se trouvent à $1 l’unité livrée en provenance de Chine.
    Le métier ne se résume donc pas à remplacer les composants usés ou défectueux. Le temps passé en amont, à la recherche d’informations, de documents ou de pièces est parfois énorme et n’est jamais facturé…

    Thierry.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.