Sansui TU-555

Sansui TU-555
Le « petit » tuner Sansui TU-555 est toujours apprécié. Prévu pour accompagner les AU-222 et AU-555, on en trouve assez facilement. Hélas, une bonne quantité d’entre eux, ne fonctionnent pas correctement dans nos contrées…

Sansui TU-555
Sansui TU-555
Apparu en 1968, c’est le plus petit tuner de la gamme Sansui. A ce titre (et à d’autres), il n’est pas miraculeux, et si on recherche des performances élevées, il vaut mieux, de toute manière, choisir un tuner plus moderne. Et c’est le propriétaire d’un TU-555 qui écrit ça.
Mais rassurez-vous, le TU-555 reste parfaitement « acceptable » aujourd’hui, surtout quand il est révisé, et désaccentué correctement.
Je reviendrais là-dessus lors des mesures.

Cet exemplaire est donc fonctionnel, il capte la stéréo sans trop de problème, l’aiguille du tuner n’est jamais parfaitement alignée sur la station reçue avec ces tuners, mais dans le cas présent, une grosse correction s’impose à ce sujet.
Pour finir, si vous avez un exemplaire chez vous, vous noterez peut-être un léger « pompage » de l’aiguille du signal sur les fortes modulations, accompagné d’une légère variation d’intensité du voyant stéréo. Ne soyez pas inquiets à ce sujet, ils le font tous plus ou moins et ce n’est pas problématique.

Sansui TU-555
Le circuit IF, à l’ancienne, que l’on retrouve quasiment à l’identique dans le receiver Sansui 800.

Sansui TU-555
Les quelques condensateurs chimiques présents sont remplacés.

Sansui TU-555
Le circuit MPX, pas nécessairement identique dans tous les TU-555.

Sansui TU-555
Condensateurs neufs ici également.

Sansui TU-555
L’étage de sortie.

Sansui TU-555
Chimiques et transistors neufs.

Sansui TU-555
Le nouveau condensateur de filtrage d’alimentation est en place.

Sansui TU-555
Dessous, condensateurs chimiques neufs également.

Sansui TU-555
Les commandes sont nettoyées, tout comme le condensateur variable.
Les mesures présentées dessous ont été prises avant, pendant et après interventions, la plupart des réglages effectués dépendants les uns des autres.

Sansui TU-555
Avant intervention : distorsion en FM mono, 80dBµV, 98 mhz.

Sansui TU-555
Après intervention, toujours en mono.

Sansui TU-555
Et la même chose, en stéréo cette fois-ci.

Dans le préambule, j’ai certainement suscité votre curiosité en écrivant que de nombreux TU-555, dont le vôtre fait peut être partie, ne fonctionnent actuellement pas comme ils devraient.
En effet, A part les exemplaires vendus neufs en Europe à l’époque (et cela reste à confirmer) , tous les autres, importés à diverses époques et par divers moyens n’ont probablement pas été modifiés, car ce modèle ne comportant pas de switch de réglage de la désaccentuation (75us, 50us), il faut remplacer certains composants pour un usage correct.
La petite étiquette « 220v » possiblement collée sur le côté de votre exemplaire ne signifiant absolument pas qu’il soit bien configuré.

Sansui TU-555
Voici comment se traduit la mauvaise désaccentuation de cet exemplaire.
La réponse en fréquence chute à partir de 1khz. Le manque d’aigus s’entend parfaitement.
Bien évidemment, comme le souffle généré particulièrement par le décodage stéréo se trouve en haut du spectre, on sera « agréablement » surpris de ne pas avoir beaucoup de souffle quand le tuner est (mal) configuré de la sorte.

Sansui TU-555
Mesure similaire mais cette fois-ci avec la désaccentuation modifiée pour l’Europe. Cette modification a été réalisée après diverses essais, le but étant d’avoir une « droite » la plus plate possible entre 30hz et 15khz.
« L’accident » visible après 10khz n’a aucune importance, et est liée à la qualité des filtres, de toute manière, on est toujours dans les -+0.5dB, c’est-à-dire pas grand-chose…
Désormais, le TU-555 sonne bien plus clair, comme il doit sonner tout simplement.

Sansui TU-555
Rapport signal/bruit en mono et en stéréo, toujours à 80dBµV, 98Mhz.

Sansui TU-555
Mesure de séparation stéréo avant réglage.

Sansui TU-555
Séparation stéréo après réglage.

Sansui TU-555
Connectique.
Quelques précisions s’imposent à la vue de certains commentaires, lus ici ou là, sur les réglages disponibles à l’arrière de ce tuner.
Aujourd’hui (je ne rentre pas dans des explications ennuyeuses), Il n’y a aucune raison de tourner le potentiomètre « MPX separation » à moins que vous soyez en train de régler cet appareil au banc.
Concernant le switch level adjust, la position « low » ajoute une résistance sur le trajet du signal, autant que possible laissez-le en « high », qui est direct.
Caché derrière le support antenne AM, se trouve un switch permettant de privilégier les stations proches (signal trop fort) ou les stations éloignées (signal trop faible). La position « dist » étant généralement à privilégier mais rien ne vous interdit de tester « loc ».

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Sansui ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

2 réflexions sur « Sansui TU-555 »

  1. Laurent

    Salut Thierry
    Bientôt nous n’aurons plus de problème avec nos tuners…passage au numérique.

    Belle réalisation.
    Amitiés

    Laurent

  2. Audiovintage Auteur de l’article

    Salut Laurent,
    J’émets “quelques” doutes sur le fait que la radio numérique sera la solution à tous nos problèmes…

    Amitiés, Thierry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.