Audio Research SD135

Audio Research SD135
Ce bloc de puissance Audio Research est en panne. Il ne s’allume plus.
Avant cela il a donné quelques signes de fatigue à son propriétaire, se mettant en sécurité de façon aléatoire.

Audio Research SD135
Le fusible général est mort. A l’intérieur, tout parait très accessible.
C’est un leurre : circuits double face, câblage des deux côtés du circuit d’alim, au plus court, du gros diamètre qui ne plie pas. Le châssis est d’un seul bloc, aucune ouverture dessous.

On ne le voit pas sur les photos mais la majorité des 8 condensateurs d’alimentation (12.000uf 63v) sont gonflés sur le dessus. Lors du laborieux démontage qui viendra plus tard, je verrais aussi que si j’en secoue certains, l’intérieur se balade dans l’enveloppe.
Pour un appareil commercialisé entre 2007 et 2010, la durée de vie de ces condensateurs me semble bien courte…

Audio Research SD135
Mais la panne principale n’est pas là. En effet, la totalité des transistors de puissance du canal gauche sont en court-circuit.

Suite au calvaire du démontage du canal gauche, je fais un essai de l’appareil, canal droit uniquement donc, pour vérifier son fonctionnement.
Il fonctionne mais les mesures sur l’alim sont sans appel : il faut remplacer les 8 chimiques.

Revenons sur le canal gauche.
La totalité des transistors encore fonctionnels (les drivers sur le radiateur) et ceux présents sur le circuit sont passés au traceur de courbe pour vérifier qu’aucun d’entre eux n’auraient souffert lors de la panne. Le reste est bien évidemment contrôlé.

Audio Research SD135
Les transistors de remplacement PNP et NPN.
J’en ai un peu plus que nécessaire afin de les apparier au mieux, mais finalement les gains sont tous très proches.
Vos yeux aiguisés auront remarqué qu’ils ont 5 pattes. Ce sont des transistors « thermal track » Ils sont compensés en température, les deux pattes supplémentaires sont donc l’anode et la cathode d’une diode.
A part les transistors de puissances, il me faut également remplacer deux résistances qui ont chauffées un peu et dont les valeurs ont dévié.

Audio Research SD135
Les nouveaux transistors sont en place.

Audio Research SD135
Vu le bazar, il est préférable de revoir l’alimentation avant de remonter le canal gauche.

Audio Research SD135
Les nouveaux chimiques attendent de prendre place.

Audio Research SD135
Et le voilà remonté. Alimentation revue. Canal gauche remonté. Un dépoussiérage est effectué, en particulier au niveau des deux ventilateur 8cm placés derrière chaque radiateur.

Audio Research SD135
Aucun réglage sur cet appareil, et très peu d’informations le concernant. Une seule indication de puissance est donnée : 2×130 watts sous 8 ohms.
En effet, on y arrive, le vent dans le dos les jours de beau temps, autrement dit à l’écrêtage.

Audio Research SD135
Je fais quand même attention à la température atteinte par l’engin, ici après 1 heure de fonctionnement à 2×50 watts sur résistance de charge de 8 ohms, à 1khz.
Les sondes sont collées sur les radiateurs respectifs, au plus près des transistors de puissances et à “l’abri” du flux d’air des ventilateurs.

Audio Research SD135
La réponse en fréquence à 2×1 watt sous 8 ohms de 20hz à 110khz.
-2db à 10khz et -4.5db à 20khz, des aigus très légers….

Audio Research SD135
Audio Research SD135
Signal carré à 100hz et 1khz.

Audio Research SD135
Audio Research SD135
Détails.

Audio Research SD135
Connectique.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Audio Research ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *