Fisher X-100-A

Fisher X-100-A
Petite visite amicale pour ce très ancien Fisher, un amplificateur push/pull de 7189.

Fisher X-100-A
Des interventions ont déjà été réalisées dans cet appareil. La quasi-totalité des condensateurs chimiques ont été remplacés.
L’appareil fonctionne, on note une différence de volume entre les deux canaux, à faible volume, la faute au potentiomètre de volume (qui fait également office de switch on/off). Pas grand-chose à faire pour lui, ce genre de petit souci est très courant pour des appareils de cet âge, il en faut pas s’attendre à avoir un amplificateur de plus de 50 ans dans un état neuf en particulier au niveau des commandes.

Les tubes montés sont dans l’ensemble, en assez mauvais état.
Exemple de la mesure d’une ECC83 montée sur l’étage déphaseur.
Mesures réalisées sur mon testeur DIY basé sur le kit Utracer 3. Les valeurs “intéressantes” sont le courant anodique (IA) et la pente (GM) :

uTracer3, GUI V3.11 Triode Quick Test
FISHER X-100-A ECC83 5

SECTION 1

Test conditions:
Va : 250 (V) Swing +/- 25 V (10%)
Vg : -2 (V) Swing +/- 0,2 V (10%)

Test results:
Ia : 0,55 (mA) 46 % of nominal 1,2 (mA)
Ra : 97,58 (kohm) 156 % of nominal 62,5 (kohm) Ra = dVa/dIa
Gm : 950 (uA/V) 59 % of nominal 1,6 (mA) Gm = dIa/dVg
mu : 93 (-) 93 % of nominal 100 (-) mu = Gm*Ra

SECTION 2

Test conditions:
Va : 250 (V) Swing +/- 25 V (10%)
Vg : -2 (V) Swing +/- 0,2 V (10%)

Test results:
Ia : 0,61 (mA) 50 % of nominal 1,2 (mA)
Ra : 101,85 (kohm) 163 % of nominal 62,5 (kohm) Ra = dVa/dIa
Gm : 922 (uA/V) 58 % of nominal 1,6 (mA/V) Gm = dIa/dVg
mu : 94 (-) 94 % of nominal 100 (-) mu = Gm*Ra

L’appareil va donc être retubé à neuf. Les 7189 Nos étant rares et chères, décision est prise de le retuber avec des 6P14P-EV russes. Le propriétaire prenant alors un quartet de TAD EL84M, des 6P14P-EV triées par TAD.
Les ECC83 seront toutes remplacées par des Sovtek.

Fisher X-100-A
Sous l’appareil, les condensateurs de liaisons prennent une retraite bien méritée. Les capas militaires russes prennent place.

Fisher X-100-A
Tubes en place, l’appareil est réglé.

Fisher X-100-A
Passage au banc. Pour un appareil à transistor, on considère que l’écrêtage commence à partir de 1% de dht.

Fisher X-100-A
Mais pour un amplificateur à lampes, on considère plutôt une distorsion de 3%.

Fisher X-100-A
Réponse en fréquence des deux canaux. Légère tendance loudness mais toujours situé entre +3db et -3db entre 20hz et 20khz.
Il serait possible de réduire les différences entre canaux en “jouant” avec les correcteurs grave/aigu séparés.

Fisher X-100-A
Distorsion de l’étage phono, à environ 3w en sortie.

Fisher X-100-A
Réponse en fréquence de l’étage phono, à environ 1w en sortie sous 8 ohms.

Fisher X-100-A
Fisher X-100-A
Fisher X-100-A
Signal carré à 100hz, 1khz et 10khz.

Fisher X-100-A
Temps de montée à 10khz.

Fisher X-100-A
Fisher X-100-A
Un « peu » de temps et d’huile de coude pour passer de boutons noirs d’oxydation à des boutons brillants légèrement dorés comme à l’origine.

Fisher X-100-A
Connectique.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Fisher ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *