Pioneer M-90

Pioneer M-90
Du gros et lourd Pioneer qui reste en sécurité. Passage sur la table d’opération obligatoire pour sa réparation.

Pioneer M-90
L’appareil est bien rempli, une mesure rapide confirme que le système de sécurité fait bien son boulot : la tension de rail positive se retrouve à l’entrée du relais sur le canal gauche.

Pioneer M-90
Pioneer M-90
Le canal gauche doit être démonté.
Vous noterez la présence de cette cochonnerie de colle qui est devenue corrosive. Il faut l’enlever (sur les deux canaux) et vérifier que les pattes des composants qui « baignaient » dans cette colle ont gardé leur intégrité.
Pour basculer cette carte et avoir un accès complet au côté soudure il est plus simple de dessouder les connecteurs complets que de dewrapper.
Si vous êtes propriétaire d’un M-90 “dans son jus”, attendez vous à voir ce genre de chose à son ouverture.

Pioneer M-90
Une fois l’accès à la face soudure simplifié, on remarque tout de suite qu’il fait chaud par ici et que de nombreuses soudures ne tiennent plus que par miracle. Il faut inspecter la totalité des deux circuits d’amplifications et refaire toutes les soudures louches.

Pioneer M-90
Vue du circuit gauche. Une résistance HS, invisible à l’œil nu comme souvent, était responsable de la panne.
Quelques condensateurs chimiques ont été remplacés, placés pour la plupart en des endroits ou la température est importante. La totalité des condensateurs chimique, transistors et résistances ont été contrôlés sur ce canal.
De par la conception asymétrique des deux canaux et la circuiterie supplémentaire qui chauffe pas mal à gauche, c’est habituellement sur ce même canal que les pannes ont lieu sur ce modèle.

Pioneer M-90
Passage au banc de mesure. 2×200 watts tranquillement.

Pioneer M-90
Et quasiment 2×260 watts à l’écrêtage.

Pioneer M-90
Pioneer M-90
Pioneer M-90
Signal carré à 100hz,1khz et 10khz.

Pioneer M-90
Temps de montée à 10khz.

Pioneer M-90
Pioneer M-90
Détails.

Pioneer M-90
Connectique.

Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *