JVC 4VN-880

JVC 4VN-880
Remis en route sommairement il y a plus d’un an, le propriétaire actuel souhaitait lui offrir une révision afin de pouvoir l’utiliser en toute sécurité.

C’est un amplificateur quadriphonique. Sommairement, il faut considérer cet appareil comme un double amplificateur stéréo, ce qui signifie que l’on a au minimum des circuits d’amplification et de tonalité doublés par rapport à un « simple » amplificateur stéréo, plus quelques circuits supplémentaires pour gérer entre autre la quadriphonie.
En bref, ce sont habituellement des appareils plus complexes et plus « remplis » que leurs homologues stéréo.

JVC 4VN-880
A son arrivée, le premier essai n’est pas brillant.
L a faute à l’oxydation importante des filaments des fusibles et de leurs supports.
Après avoir résolu ce petit problème, je constate que l’appareil fonctionne, en mode quadri et en mode Btl (stéréo, bridge des deux canaux secondaires sur les deux canaux principaux).
Cela dit, on ne peut pas dire que la qualité soit au rendez-vous : sonorité nasillarde, quelques bruits suspects audibles même sans modulation, une révision complète s’impose donc.

JVC 4VN-880
Je m’attaque à la première carte, le circuit de protection.
Comme on peut le constater, il manque quelque chose !
Le relais bien sur ! Celui-ci à été supprimé et les entrées sorties sur le circuit ont été shuntés. Pas bien ! 🙁

JVC 4VN-880
Le circuit de protection refait. Un nouveau relais est mis en place, j’ai fabriqué un système d’attache, celui d’origine ayant disparu. Les condensateurs chimiques sont remplacés, une résistance ayant beaucoup déviée également.
Pour terminer, le transistor de commande du relais fuyait, le muting au démarrage pouvait parfois durer une minute, après remplacement, les quelques secondes habituelles sont de retour.

JVC 4VN-880
Circuit d’alimentation.

JVC 4VN-880
Ici aussi, de nouveaux condensateurs chimiques prennent place, et deux résistances sont également remplacées.

JVC 4VN-880
Le circuit « Quadri ».
Ici les quatre condensateurs de 0.68uf 25v elna (ceux avec un point rouge) sont complètement cuits, deux d’entre eux ne réagissent même plus à la mesure.

JVC 4VN-880
Circuit refait. Les condensateurs chimiques sont remplacés, tout comme les six transistors 2sc458…

JVC 4VN-880
L’étage phono dans son jus.

JVC 4VN-880
Et une fois les condensateurs chimiques remplacés.

JVC 4VN-880
Voici une des quatre cartes « drivers ».
Une intervention ancienne est visible, certains transistors et les trimmers de réglages ont été remplacés. Tant mieux pour ces derniers.

JVC 4VN-880
Circuit « driver » révisé.

JVC 4VN-880
Le circuit de tonalité. Ici on attaque la partie bien galère.

JVC 4VN-880
Circuit double face et des fils dans tous les sens sous la carte dont un bon paquet sont wrappés.

JVC 4VN-880
« quelque temps » plus tard, le circuit est révisé. Nouveaux (et nombreux) condensateurs chimiques, et les douze 2sc458 présents ici sont également partis à la retraite.

JVC 4VN-880
Réglage de l’offset sur deux des quatre canaux.

JVC 4VN-880
Et réglage du bias sur deux des quatre canaux également (je n’avais pas 4 multimètres à brancher simultanément 🙂 )

JVC 4VN-880
J’en profite aussi pour calibrer les vumètres qui affichaient n’importe quoi avant réglage.

JVC 4VN-880
Passage au banc de mesure, en mode quadriphonique, avec deux canaux chargés sous 8 ohms.

JVC 4VN-880
Même mesure mais cette fois en mode bridgé (btl).

Petite aparté si vous utilisez un amplificateur de ce type (jVC ou autre) et que vous n’avez pas besoin d’une puissance énorme en sortie, utilisez le en mode quadri, même en utilisant uniquement deux canaux, à part la puissance de sortie plus faible, tout le reste est bien meilleur….

JVC 4VN-880
JVC 4VN-880
Vue de la bête. Terminée.
Les quatre cartes drivers sont bien alignées les une derrière les autres, et correspondent donc aux quatre canaux d’amplifications. Les transistors de puissances sur la gauche sont également montés sur quatre radiateurs différents.
Les cartes derrière la façade sont de gauche à droite : le circuit de protection, le circuit d’alimentation, le circuit quadri, et l’étage phono. Tout à fait à droite, le circuit double face « tonalité » peu accessible et aux nombreux fils wrappés..

JVC 4VN-880
JVC 4VN-880
JVC 4VN-880
Détails.

JVC 4VN-880
Connectique.

Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.