Luxman SQ77T/II

Luxman SQ77T/II
Un superbe, rare et ancien petit intégré Luxman appartenant à un éminent membre du forum qui a pris le risque de l’utiliser malgré des condensateurs chimiques d’origines de presque 45 ans…

Luxman SQ77T/II

Luxman SQ77T/II

Luxman SQ77T/II
Une qualité de fabrication et de finition que l’on ne rencontrait déjà plus au milieu des années 70 (cet appareil daterait de la fin des années 60).
Boutons taillés dans la masse, façade gravée, aucun jeu dans les commandes pour un appareil plus vieux que moi (non je n’ai pas de jeu dans les commandes non plus :mrgreen: ).

Luxman SQ77T/II
Châssis très aéré à l’arrière, les borniers HP originaux au format « spécial » ont été remplacés par un précédent propriétaire.

Luxman SQ77T/II
Voyons voir l’intérieur.
Mais c’est très joli tout ça !
Cartes montées sur connecteurs rapide. A droite les deux cartes préampli, au milieu les deux cartes drivers, à gauche, les radiateurs supportant les transistors de puissance, des Toshiba 2SD119.

Luxman SQ77T/II
Devant, nous avons droit à cinq condensateurs « canettes », que l’on a plus l’habitude voir dans un appareil à tubes.

L’heureux propriétaire se plaignait d’une entrée Aux2 trop faible et d’une entrée Tape à l’inverse au niveau d’entrée trop élevé.
Je n’ai pas mis en route l’appareil pour vérifier ses dires, un contrôle rapide de quelques condensateurs chimiques m’en a dissuadé…

Luxman SQ77T/II

Luxman SQ77T/II
Démontage des cartes pour passer au « recaping » (désolé pour ce terme barbare !)

Luxman SQ77T/II
Exemple d’un condensateur de 100uf qui affiche fièrement plus de trois fois sa capacité théorique.
La prochaine étape c’est sa mort !
Seul ou en emportant d’autres composants ?
Je ne passe pas sous silence l’état des autres condensateurs chimiques présents sur ces cartes : capacité folklorique, résistance série déraisonnable, sans compter les condensateurs tout simplement HS…

Luxman SQ77T/II
Remplacement terminé. Vous noterez le faible nombre de composants présents sur ces cartes..

Luxman SQ77T/II
Il y en a aussi sur le sélecteur de source, même punition !

Luxman SQ77T/II
Dessous, c’est toujours aussi simple et bien réalisé.

Luxman SQ77T/II
Les condensateurs « canettes » ont mieux vieillis que les autres, mais dans l’ensemble la capacité à variée dans des proportions importante.
Hors de question d’enlever les originaux et laisser des trous disgracieux dans le châssis, d’autant plus qu’il y a de place dessous !
Les nouveaux condensateurs sont donc montés sur des barrettes (terminal strips) elles mêmes fixées au châssis par les vis qui tiennent les condensateurs originaux : pas de trou dans le châssis, pas de fil raccourci.

Luxman SQ77T/II
Transistors de puissance qui nécessiteraient de la graisse thermique…

Luxman SQ77T/II

Luxman SQ77T/II
Démontage des radiateurs supportant les transistors, à noter les connecteurs octales « tubes ».

Luxman SQ77T/II
Les cartes et radiateurs sont remontés.

Luxman SQ77T/II
On retourne dessous pour observer une particularité sur les entrées.
Par un effet « ressort » de languettes en métal, les entrées non utilisées sont court-circuitées.
Pas bête, mais l’utilisation de câble de modulation trop lourds ou « tordus » est à proscrire, car la languette en métal peut alors faire contact et court-circuiter l’entrée utilisée, avec à la clef une perte de son.

La remise en route s’effectue sans souci, à part un mauvais contact au niveau de l’ampoule en façade qui a été changée dans la foulée.

Luxman SQ77T/II
En effet, l’entrée Aux2 à un niveau trop faible, l’entrée Tape est aussi sensible que l’entrée Phono, tout ceci est « normal », et indiqué dans les rares documents et informations trouvées sur le web.
J’ai modifié cette entrée Aux2 pour avoir le même niveau que l’entrée Aux1. Cette modification est tout à fait réversible bien évidemment (ajout de deux résistances).

Luxman SQ77T/II
Luxman SQ77T/II
Passons à la validation sur le banc UPA3 Rohde & Schwarz (à vos souhaits !)
Environ 15 watts par canal sous 8 ohms, à 1Khz, les deux canaux en charge, avec une DHT d’environ 0.3%.

C’est fini !

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Luxman ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

3 réflexions au sujet de « Luxman SQ77T/II »

  1. 5Fingers

    la construction de cet ampli est impressionnante de clarté.
    Je trouve aux luxmans de cette période un charme fou (entre le boitier en bois et la façade en alu), les boutons taillés dans la masse… y’a pas à dire quand on tourne une sélecteur de source et qu’on entend le petit “clac-clac-clac”… moi çà m’émeut! 😀

    Merci pour cette présentation très didactique – j’aurais aimé que tu décrives un peu plus ton ressenti à l’écoute.

  2. Ioba

    Bonjour

    Belle présentation ! Et belle opération de sauvetage, avec un thumb up spécial pour avoir laissé les gros condos d’origine en place.
    Dommage malgré tout qu’aucune photo ne montre, pour le plaisir, le côté gravure des cartes : ces vieux circuits ne cessent de m’émerveiller (bien plus que des tracés mille fois plus complexes, mais faits à la CAO).
    Les fabrications de l’époque étaient vraiment magnifiques.
    Mais bon courage pour le jour où le propriétaire te le ramènera pour remplacer les galettes du sélecteur de source ! :mrgreen:

  3. Jonathan

    I am also an owner of this wonderful amplifier and thank you for the info and photos here. This was helpful to me in my restoration. The germanium transistors seem to give it a sound of its own. Enjoying very much now! 8)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.