Sansui AU-505

Sansui AU-505

Ces séries de petits intégrés Sansui sont généralement bien appréciés
Trouvé en mauvais état, ce petit AU-505 méritait une bonne révision.

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Il n’est pas très beau, la façade est bien abimée, le capot a quelques points d’oxydation en surface, les côtés en bois sont encore corrects.
Le premier allumage s’est fait au variac, l’état de fonctionnement de l’appareil est inconnu et une chose est sur, cela fait longtemps qu’il n’a fonctionné.

Il s’allume, en fait, il est toujours allumé, le rotacteur permettant sa mise en route et le choix des sorties enceintes est inopérant, je verrais ça plus tard.
Les enceintes suicides ne bronchent pas, le son est diffusé sur les deux, quelques crachotements et autres “clong” se font entendre lors de la manipulation des potentiomètres et autres commandes en façade.

Sansui AU-505
Il est de la même famille que le AU-555A dont il partage la même carte driver (quelques valeurs différentes cependant), mais pas les transistors de puissances, 2SC1030 pour le 555A, et 2SD188 pour le 505.
L a puissance semble légèrement inférieure pour l’AU-505. J’écris « semble », car les méthodes de calculs des dites puissances sont différentes sur les manuels de service respectifs, ce qui ne facilite pas la comparaison.
Bref, l’AU-505 est donné pour 2×23 watts à 1khz sous 8ohms, les deux canaux en charge et avec une distorsion totale inférieure à 0.5%. Je contrôlerais ça une fois l’appareil complètement révisé.

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Je commence par un recapping des différentes cartes. Quelques chimiques étaient vraiment malades (et étaient responsables des “clong” lors de l’activation ou désactivation des filtres en façade).
La totalité des condensateurs y passe, sauf celui du filtrage d’alimentation (2200UF 63v) et ceux en sorties d’amplification (1500uf 63v), que je n’ai pas en stock au moment de cette première intervention.
La quasi-totalité des chimiques mis en place sont des Elna silmic II, quelques Nichicon muse et panasonic sont également de la partie.

Curieusement, et je l’avais déjà noté avant le changement des condensateurs, l’appareil n’est pas du tout à l’aise sur les basses fréquences, elles sont quasi inexistantes, l’action du filtre “bas” présent en façade semble inefficace, un nettoyage correct de tous les commutateurs en façade s’avère nécessaire.
A l’aide d’une seringue remplis d’huile de vaseline, je rempli les différents commutateurs. L’intervention est relativement simple et ne nécessite pas de démontage particulier, les commutateurs présents dans cet appareil étant “fermés” par un « capot » noir qu’il est possible d’écarter pour y insérer l’aiguille de la seringue.

Sansui AU-505
Je laisse agir quelques heures et j’en profite pour intervenir sur le rotacteur de mise en route resté coincé sur on.
Malheureusement, je suis incapable de mettre la main sur les photos prises durant cette intervention.
Bref, il faut dévisser les deux écrous présents à l’arrière de la commande (après avoir dessouder les fils et le condensateur), et sortir la partie qui inclue le switch on/off.
Le démontage de ce switch est simple, (il suffit d’écarter délicatement les pattes).
Le problème rencontré est assez courant. La “pastille” contact qui se déplace à l’intérieur du switch s’est tout simplement collée dans une certaine position. Ce collage est lié au “flash” électrique lors des mises en route successives de l’appareil.
Heureusement, sur cet exemplaire, aucune pièce n’est abimée ou “brulée”. Un délicat nettoyage au stylo à fibre de verre, m’a permis d’enlever l’oxydation de surface sans altérer le revêtement original des pièces métalliques.
Le remontage de l’ensemble est simple si on prend le soin de réfléchir et de comprendre le fonctionnement mécanique de l’ensemble.

Sansui AU-505

Sansui AU-505
Ayant reçu les chimiques manquant, je change donc celui du filtrage d’alimentation et les deux présents en sortie d’amplification (cap coupled).

Sansui AU-505

Sansui AU-505
Une nouvelle façade neuve (NOS) est achetée pour l’occasion, celle d’origine n’est pas rattrapable.

Mise en route, je laisse tourner un bon moment et je m’attaque aux réglages, en l’occurrence le « center voltage » (réglage du point milieu) et le bias.

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Je vous présente uniquement les photos de l’opération. Pour comprendre la procédure, reportez vous à l’article sur le Marantz 1030.
Le réglage de point milieu à ensuite été peaufiné à l’oscilloscope.

Sansui AU-505
En passant, voici le résultat de tests effectués.
Comme on peut le voir, il développe 24 watts par canal (les deux canaux en charge) à 1khz, avec une distorsion globale inférieure à 0.5%.
De très bonnes valeurs, une puissance légèrement plus élevée que celle donnée par le constructeur dans les mêmes conditions (23 watts).
Avec un seul canal alimenté, on arrive à 27 watts.
Un amplificateur de 1972 en bonne forme désormais !

Sansui AU-505
Le capot a eu droit à un léger ponçage et deux couches de peinture noire satinée.

Sansui AU-505

Sansui AU-505

Sansui AU-505

La différence avant/après est flagrante. Toutes les interventions faites sur cet appareil ont eu un impact, du simple nettoyage des commandes au changement des condensateurs chimiques en passant par le réglage précis de l’appareil.

Et si vous faisiez réparer et/ou réviser votre Sansui ?
Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

8 réflexions au sujet de « Sansui AU-505 »

  1. alma

    Bonjour,
    Bravo pour ce remarquable travail dont je m’inspire
    j’ai déniché exactement le même AU505 en état d’origine. D’aspect, il est nickel (après nettoyage de la nicotine) sauf les deux plug (casque et micro) qui sont sectionnés net et que je vais recoller.
    Par contre, il tousse et crache comme un ancien mineur de fond; un peu moins après pulvérisation des potos et contacteurs mais c’est insuffisant.
    Je vais donc attaquer les électrochimiques.
    Serait-il possible d’obtenir les coordonnées des condos à changer ? Cela me ferait gagner du temps
    Et si ce n’est pas abuser, je cherche également le schéma et le manuel que je ne trouve pas en fouillant la toile.
    Merci et encore bravo

  2. kikook Auteur de l’article

    Bonjour, non, je vous conseille de faire la liste des chimiques vous même dans votre amplificateur. Il y a souvent des modifications faites en cous de production.
    Pas de notices !

  3. Fredo

    Salut,
    Est ce que tu pourrais m’indiquer quel type de peinture as tu utilisé pour le capot, et peut etre saurais tu ou je pourrais trouver des joues en bois pour remplacer celles abimées (quel type pourrait faire l’affaire).
    Merci et bravo pour le site et le forum!!

  4. kikook Auteur de l’article

    Peinture noire satinée en bombe, rayon automobile.
    Une légère préparation avant (ponçage) deux couches et c’est bon.

  5. kraemer

    Bonjour , votre sujet très interessant sur l’ampli sansui , pourriez vous me tuyauter , je suis en train dépanner un ampli akai AA 5510 la partie préampli fonctionne , la partie ampli pas de son sortie hp sur les deux canaux , j’ai déjà effectué des tas de controls , pour l’instant l’appareil ne donne aucun signe de son .
    cordialement
    Kraemer R.

  6. Audiovintage Auteur de l’article

    Bonjour je commencerais par le commencement, y a t’il les ponts préampli/ampli à l’arrière ?
    Si non, essayer avec un câble de de modulation classique.
    Ensuite, et bien je ferais quelques mesures de tension, voir au niveau des condensateurs de sortie si il y a présence d’une tension continue par exemple, ce qui serait signe d’un court jus sur l’étage de puissance…
    Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.