Sony STR-V5

Sony STR-V5

Présentation rapide de ce beau receiver, appartenant à un ami. Il me l’a laissé pour que je règle quelques petits soucis dont il était affublé.

Sony STR-V5

Sony STR-V5

Sony STR-V5

Sony STR-V5

Il est impressionnant en tout point : 20 kg sur la balance, 500 watts de consommation maxi, tuner FM à 5 cages, et 2×85 watts sous 8 ohms.
Il fait partie des trois plus gros amplis-tuners Sony de l’époque avec ses grands frères les STR-V6 et V7.
L’exemplaire présenté ici fonctionne en 110v, l’état est très bon, il n’a pas été maltraité, et à l’ouverture, je ne pense pas qu’il ai déjà subit une réparation.

Les indications du propriétaire étaient clair, il fonctionnait, mais le son avait tendance à disparaitre, et ça crachotait sur le canal droit.
De plus, un simple coup d’œil sur la carte d’alimentation permettait d’observer des condensateurs chimiques ayant pas mal chauffés….

Sony STR-V5

Je me suis donc attaqué à cette carte en priorité.
J’ai mesuré les deux gros chimiques de 10000uf de filtrage. Parfait, on les garde :mrgreen:

Sony STR-V5

Celui la était encore dans les normes, mais la presque totalité des chimiques présents sur cette carte d’alim était dans cet état, certains avec des valeurs limites tout de même…
De plus les grosses résistances présentes dissipent pas mal de chaleur, et certaines soudures avaient bien besoin d’un coup de jeune !

Sony STR-V5

J’ai également vérifié le relais mais il n’a pas nécessité de nettoyage.

Sony STR-V5

Une carte « presque » neuve.

J’en profite pour nettoyer convenablement toutes les commandes au nettoyant contact (l’huile de vaseline, ça fonctionne aussi très bien, et c’est bien moins agressif) et je remets alors le « monster receiver » en route.
Il y a du mieux, la température atteinte sur la carte d’alim est inférieure, et le son ne disparait plus à volume d’écoute normal. Il reste néanmoins le crachotement à faible volume sur le canal droit.

Problème assez courant, un relais encrassé, oui mais voila, Sony à monté ce relais de protection HP sur une carte driver, et malheureusement les ingénieurs nippon n’ont pas spécialement pensé à quelque chose d’accessible.

Sony STR-V5

Sony STR-V5

Sony STR-V5

Il faut donc dévisser le radiateur de gauche par-dessous (après avoir enlevé le fond de l’ampli) et se « débrouiller » (j’aurais bien utilisé un autre mot…) pour séparer la carte driver du dit radiateur.
Pour cela, il faut démonter entre autre les transistors de puissance et travailler dans une position peu glorieuse tout en évitant de tirer sur les fils wrappés (pas de connecteurs rapides ici…)

Sony STR-V5

Sony STR-V5

Voila le coupable, une fois nettoyé correctement, on le remonte et on le ressoude.

Sony STR-V5

On revisse le radiateur sous l’appareil.

Sony STR-V5

Le démarrage est sans souci, plus de crachotement à droite, tout fonctionne comme il se doit.

Sony STR-V5

Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.