Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Un look « décalé », une conception surprenante, ce beau bébé de 19 kg et annonçant 2 x 70 watts sous 8 ohms mérite une bonne révision !

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Acheté à un fidèle lecteur habitant non loin de chez moi (Grand bonjour en passant à toute la petite famille 😉 ) il était en bon état esthétique mais souffrait d’ennuyeux problèmes.

Pour commencer, l’interrupteur on/off à bascule était cassé (le mécanisme en lui-même).
Le précédent propriétaire avait monté un interrupteur à l’arrière de l’appareil.

A la mise en route, le son n’était pas présent tout le temps sur les deux canaux (relais de protection oxydé).
Un léger grésillement se faisait entendre sur le canal gauche, et cela pendant quelques minutes. Les deux canaux étant bien séparés dans ce receiver, je me suis rendu compte que le radiateur coté gauche chauffait anormalement.
De plus la sonorité était médiocre : pas de tenue du grave, peu de dynamique, bref, du « pâté » sonore.
Pour terminer, il nécessitait comme toujours un gros nettoyage des commandes.

Yamaha CR-1000

Une photo de l’intérieur du monstre. Si en plus j’ajoute que le fond ne se démonte pas, ça n’a pas l’air très facile d’accès !

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

C’est sans compter sur l’ingéniosité des ingénieurs de chez Yamaha !
La partie tuner pivote (comme un capot de voiture) et laisse apparaitre la partie alimentation de l’engin.

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Sur la carte de régulation, quelques condensateurs chimiques ont bien vécus, et malgré de petits radiateurs, certains transistors semblent avoir bien chauffés.

Yamaha CR-1000

Cette carte est entièrement révisée : tous les condensateurs chimiques sont changés, les transistors montés sur radiateurs sont démontés, testés et remontés avec de la graisse thermique.
Pour terminer, le relais est dessoudé, démonté, les contacts désoxydés puis l’ensemble est remonté.

Yamaha CR-1000

Les deux condensateurs de filtrage vont également être changés.

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

L’ESR est encore parfait mais la capacité est bien loin des 10000uf d’origine.

Yamaha CR-1000

Les neufs sont montés, capacité et tension identiques aux originaux mais en 105°.
Leur diamètre étant plus petits que les chimiques originaux, j’ai ajouté de la mousse provenant d’une gaine de protection pour tuyaux extérieurs.

Yamaha CR-1000

Encore une fois la conception est excellente : deux grandes vis et la carte d’amplification du canal droit est dégagée !

Yamaha CR-1000

J’enlève les deux transistors de puissances.
Lors du remontage j’en profiterai pour changer la graisse thermique qui n’est plus vraiment présente…

Yamaha CR-1000

Les transistors démontés et deux autres vis enlevées, me voila avec la carte dans la main, parfaitement révisable sans rien avoir dessoudé.

Yamaha CR-1000

Les quelques condensateurs chimiques ont été changés. J’en profite pour vérifier les soudures, les petites résistances ajustables ont eues droit au nettoyage.
Je remonte le tout et je m’attaque au canal gauche avec la même procédure. Sur la seconde carte, je remarque une soudure “cassée” qui est bien entendue refaite.

Yamaha CR-1000

Le tout est remonté et remis en route pour un test rapide.

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Toutes ces petites cartes sont un régal à réviser : elles utilisent des connecteurs “rapides” ce qui simplifie le démontage et le remontage.

Yamaha CR-1000

Je démonte la façade et accède au « reste » de l’interrupteur on/off original.
Merrylander sur le forum « Audiokarma » me propose spontanément un interrupteur speaker provenant d’un autre CR-1000.
Il m’envoi gratuitement cette commande, j’en profite pour faire une donation de quelques dollars à ce superbe forum comme il me propose de le faire.

Yamaha CR-1000

Montage du switch avec ajout de deux condensateurs chargés d’absorber les pics de tension à l’allumage et à l’extinction.
Malheureusement, un détail important m’a échappé. Sur le CR-1000, pour le mettre en route, il faut lever le levier, et sur le switch « speaker » que j’ai utilisé, c’est l’inverse, il faut le baisser. Pour couronner le tout, ce switch ne peut pas être monté à l’envers, le montage présenté ici est donc utilisable mais les indications en façade de l’appareil sont inversées, ce qui ne me conviens pas du tout !

Yamaha CR-1000

En fouillant dans ma « banque de pièces », j’ai mis la main sur ce switch à bascule, dont les contacts se font en position basse. Malheureusement, la tige n’est pas à la bonne longueur ni à la bonne forme pour y fixer l’enjoliveur.

Yamaha CR-1000

La Dremel est mon amie ! Quelques minutes de travail et le switch est désormais parfaitement adapté !

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Je change l’une des trois ( !) prises antenne FM qui était abimée.

Yamaha CR-1000

Quelques ampoules sont renouvelées.

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

J’utilise alors le Manuel de service pour réglage bias et Offset, aucune difficulté particulière.

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Yamaha CR-1000

Le CR-1000 est un ovni vintage. Son look unique dans la gamme, sa conception « intelligente », sa diffusion plutôt faible en font une véritable icône.

Audiovintage : réparation et révision de vos appareils !

Une réflexion au sujet de « Yamaha CR-1000 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.