Concertone AS300

Concertone AS300

Un bel ampli à lampes, un superbe intégré testé dans la « Revue du son » en décembre 1964 !

Concertone AS300

Concertone AS300

Concertone AS300

Concertone AS300

Comme souvent (vous commencez sans doute à me connaître cher lecteur) j’ai acheté cet appareil en panne.
Je ne connaissais pas cet ampli avant de l’acquérir, mais son état cosmétique excellent et son prix raisonnable ne m’ont pas laissé le choix !

Concertone AS300

La bête fait bien ses 13 kg, comme me l’a annoncé le vendeur, un des quatre tubes de puissance (EL86) est complètement HS. D’ailleurs, sur les quatre présents à l’intérieur aucun n’a la même marque, bon bref…
Le reste à l’air ok, un ami m’a prêté quatre ECC83 pour remplacer ceux d’origine au cas où.
Il reste deux ECF83 que je présume bon parce que c’est comme ça et puis c’est tout.

Concertone AS300

A par les tubes qui semblent avoir été changé au cas par cas à une époque sans doute lointaine, le reste est d’origine, le câble secteur ferait claquer une simple lampe de chevet, dessous, aucun composant ne semble avoir brulé, les condensateurs chimiques des années 60 sont tous la, bien potelés et leurs caractéristiques encore bien lisibles (ça c’est toujours une bonne nouvelle).

Un petit message laissé sur le forum vert me permet d’acquérir à moindre coup quatre EL86 Mazda NOS (New Old Stock) que je m’empresse de monter dans l’ampli.

La mise en route me laisse perplexe, les deux loupiottes fonctionnent (normal/loudness) mais présence d’un gros buzz type 50hz sur les deux canaux, dont un qui ne donne pratiquement rien question musique.
Bref, votre serviteur s’assois, se calme, décapsule d’un geste habile sa bouteille de bière bien fraiche, la vide trop rapidement comme à son habitude et se demande si il ne devrait pas commencer par contrôler les condensateurs chimiques qui ont largement dépassé leur date limite de consommation.
Prudemment, avant de tomber dans la technique, votre serviteur préfère consommer sa seconde et ultime bouteille de bière, et puis zut quoi, il avait soif !

Concertone AS300

Après avoir fait de la place dans le réfrigérateur, je me précipite sur l’ampli et commence à tester tous les chimiques.
Mouais, forcément, il ne risque pas de fonctionner correctement, car la plupart n’ont plus du tout leur caractéristique d’origine que ce soit en capacité ou en ESR (résistance série) qui dépasse pour certains 20 ohms (complètements morts).
Merci à l’ESR meter de chez PEAK, grâce à lui, les tests sur les chimiques se font rapidement.

Concertone AS300

On change tout bien sur, sauf les chimiques haute tension qui sont parfaits !
La plupart des condensateurs ont des valeurs peu courantes, genre 12v 50uf, ce n’est pas grave, cela reste proche des valeurs que l’on trouve sur les chimiques actuels. Des axiaux seraient parfait, mais on se contentera de radiaux déjà stockés.
L’intervention est un régal, pas de circuit imprimé, cela facilite le dessoudage et le soudage.

Concertone AS300

Concertone AS300

Je remplace le vieux condensateur faisant la jonction entre le secteur et la Terre par un Y1, un type de condensateur prévu pour cette fonction.
Le câble secteur est également changé jusqu’à l’interrupteur.

Concertone AS300

Concertone AS300

Aller, remise en route !
C’est gagné ! Bon, il y a une différence de niveau du au potentiomètre de volume qui nécessite de jouer avec la balance si on veut une écoute à très faible volume. Le souci disparait complètement à volume normal.
Plus de ronflette, pas un souffle dans les enceintes, impeccable !

Concertone AS300

Concertone AS300

Je ne le laisse même pas chauffer, je coupe tout pour le nettoyage en profondeur.
En y regardant de plus prêt, la façade n’est pas seulement sérigraphiée, mais également gravée ce qui explique sans doute qu’elle ne se soit pas effacée après toutes ces années.
Je remercie également le constructeur pour avoir utilisé de superbes boutons taillés dans la masse, et maintenus sur les axes à l’aide de vis, ce qui explique également qu’ils répondent encore tous présent.

Concertone AS300

Gros plan sur le système « Tonematic », qui grâce à un astucieux système de ressorts et d’engrenages permet de régler les graves et aigus de la même façon pour les deux canaux (l’action sur un potentiomètre fait bouger l’autre).
En tirant sur un bouton de réglage, on désactive le système et on peut régler les graves et aigus de façon indépendante sur les deux canaux.
Ce n’est pas bête du tout, et fiable car ça fonctionne comme au premier jour, 45 ans après…

Concertone AS300

Concertone AS300

Concertone AS300

L’état est franchement exceptionnel, pas de rouille, très peu de marques, un bon nettoyage, polissage de la façade et des boutons le rend parfait.
Le capot bien ajouré est nettoyé.

Concertone AS300

L’arrière n’appelle aucune critique vu son âge, le sélecteur de tension est bien sur 237 volts.
Je remets les 16 vis de fixation du fond et du capot c’est parti !

Concertone AS300

Concertone AS300

Concertone AS300

Oui, c’est vrai, le tube c’est différent, tout d’abord, vu la chaleur dégagée par l’ampli, il me faudrait bien une autre bière, mais bon il n’y en a plus c’est fini, et les quelques kilos qui doivent disparaitre me font retrouver la raison. ..
A

Mise à jour du 24/12/2012 :
Il y a déjà quelques temps de cela, j’ai réglé le problème du potentiomètre de volume, déséquilibré, en adaptant un potentiomètre de valeur identique et cranté.

Concertone AS300
Pour terminer, j’ai fait une grosse et ultime intervention, le changement de quasiment toutes les résistances présentes dans l’appareil. La plupart avaient pas mal déviées en valeur.

24 réflexions au sujet de « Concertone AS300 »

  1. Vinc

    Bravo pour l’acquisition et merci pour le partage de l’experience. ca me donnerait envie de me lancer dans les tube… ma copine me regarde deja de travers quand je parle d’amplis… ha mais j’ai qu’a lui dire que c’est un radiateur qui fait de la musique… ca peut marcher… peut etre…
    Mais le prix et la technique que je ne connais pas me font legerement peur…

  2. rycotte

    salut kikook,
    bravo une fois de plus pour ce superbe appareil. C’est toujours un régal de lire tes articles.
    Dommage que mes compétences ne me permettent pas d’en faire de même avec un vieux merlaud stéréo que je possède. J’ai même pas osé le brancher 🙁
    P.S: quand tu l’as allumé la première fois, c’était avec ou sans enceintes?

  3. Tichu

    Attention: un ampli a tubes ne doit jamais être allumé sans enceintes (ou charges) reliées aux sorties HP.
    Ca risque de causer des surtensions sur les tubes de l’étage fina, et de les claquer.

  4. dadatimi

    salut , je n’ ai jamais écouté d’ ampli à lampe et j’ adorerai….
    alors ton avis m’ intéresse pas mal, j’ ai toujours lu que ces machins avai un meilleur son (notament dans les mediums) ; qu’ ils sonnent vrai ….
    Toi qu’a la chance d’ avoir plein de bon amplis transistors ,…alors en comparaison ,le lampe est meilleur que les autres ?

  5. kikook Auteur de l’article

    Rycotte : une inspection de visu, des enceintes sans valeur au cul et hop !

    Bon l’idéal, serait de “réveiller” la bête avec un variac et faire monter la tension progressivement, c’est bénéfique surtout pour les condensateurs chimiques anciens.

  6. kikook Auteur de l’article

    Vinc : oui le prix d’un ampli à tube, est un problème, de plus, on est quand même en présence d’appareils qui ont souvent “à l’air libre” leurs tubes, voir des condensateurs chimiques en 350 volts. Attention aux enfants !!!! (et aux adultes aussi d’ailleurs).

  7. kikook Auteur de l’article

    Dadatimi : j’attendais cette question, et c’est difficile d’y répondre. Je suis persuadé que l’association ampli tube / enceintes est encore plus importante que l’association ampli transistor / enceintes.
    J’ai d’ailleurs récupéré deux beaux large bandes de 24 cm qui à mon avis seraient parfait avec le Concertone, montés en baffle plan, je suis sur que ça doit être quelque chose..
    J’aime beaucoup le son de ce Concertone, je pense qu’un jour, je me ferais un gros plaisir en prenant un gros ampli à tube à la réputation établie.
    Pour le moment, ce n’est pas du tout dans le budget, et certaines associations ampli à transistors / enceintes que je peux faire me donnent un plaisir fou à chaque écoute.

  8. Vinc

    recherche sur le net…
    Nan mais ho… les ampli a tube y a moyen de s’en sortir pas trop cher
    Yaqin ou Meng… c’est chinois, apres recherche complementaire(audiokarma) c’est meme pas si mauvais voir meme bon… et c’est du neuf… mais les lampe ca devrait soner vintage tout de meme non?
    bon bon bon a mediter… je sens deja sur moi poser le regard inquisiteur :moloko: de ma moitier…

  9. Yves

    Salut Kikook, te voilà donc plongé dans le son tubes…..c’est pas mal, hein?
    Cet ampli est super beau et ressemble beaucoup au Sforzando que je possède (sauf le cablage) mais bon, il est convenable et tu as changé les capas, super important sur un tubes ! ! ! ! :nikel:
    J’aime beaucoup ce type de son, très chaleureux (au sens propre comme au sens figuré ! ! ! ) :mrgreen:
    Je vais prochainement m’acheter un ampli tubes (récent) avec des 300B, un ami qui possède le même m’a donné l’envie d’avoir le même, je l’ai ouvert et inspecté (tu me connais :mrgreen: ) et j’ai trouvé un cablage superbe et des circuits époxy de qualité et une partie cablée en l’air de très bonne facture……
    Encore bravo pour ton travail ! ! ! :banane:
    Bien cordialement.
    Yves

  10. kikook Auteur de l’article

    Salut Yves, c’est vrai que le tube, c’est quand même quelque chose. Je pense qu’un jour, moi aussi je passerais à du “lourd”, genre deux blocs mono Mc Intosh qui me font baver depuis si longtemps.
    Le seul problème, c’est le prix…

  11. LEBRUN

    Bonsoir
    Je viens par hasard de tomber sur votre forum et sur cet article sur une ”renaissance” d’un CONCERTONE AS 300. Je possède un appareil de ce type que je comptais remettre en état (j’ai complètement rénové un DYNACO ST 70 il y quelques mois et plus récemment un (+ rare…) petit ampli-préampli DYNACO SCA 35).
    Je n’ai malheureusement plus trop de temps pour ce genre d’activité pour l’instant et je pense à me séparer du CONCERTONE.
    Il est dans un état cosmétique correct et souffre des mêmes symptômes que celui de kikook (tubes dépareillés et capa chimique à remplacer)si quelqu’un est intéressé je suis prêt à regarder les offres.
    Pour info je suis dans le 34, je suis prêt à envoyer des photos de l’engin si souhaitez…

    Cordialement

  12. Vinc

    viens donc sur le forum presenter tes Dynaco.
    Pour le concertone y a une section vente, magnifique non?
    le forum est super convivial et une mine d’or d’information.

  13. LEBRUN

    Bonsoir à Vinc et aux autres animateurs du forum
    Je viens de finaliser mon inscription….j’ai quelques photos de la rénovation des DYNACO… je ferais une petite présentation de la remise en état du ST 70 (dés que j’ai un petit moment…)
    Pour les personnes intéressés par les tubes c’est un très bon appareil (pour débuter), évidement plus ”cheap” en construction que du Mac Intosh, surement moins bon … mais très nettement plus abordable. Beaucoup de site au USA diffusent encore des pièces, la conception est saine et simple…
    Je prends beaucoup de plaisir à l’écouter (sur une paire de ROGERS LS 3-5) avec une platine PHILIPS CD723 (sans préampli pour l’instant avec uniquement le volume variable via la TCD infra rouge…)
    A bientôt donc !

  14. kikook Auteur de l’article

    Merci pour les compliments. Je n’ai aucune formation en électronique, j’ai tout appris (et j’apprends toujours) su le tas comme on dit 🙂

  15. johnny clash

    j’ai quelqu’un qui me propose de me vendre cet ampli concertone 400€ est ce pas un trop haut comme prix surtout que ça date comme ampli année 1966?

  16. kikook Auteur de l’article

    Johnny clash : si il a été révisé, ça me semble correct quoi qu’un peu cher, je verrais plus dans les 350. Par contre, dans son jus, c’est carrément hors de prix.

  17. Ping : Spendor BC1

  18. Danyel41

    Ce samedi 11 septembre 2010, il y a une intéressante bourse d’échanges radio et hi-fi à Bonneval (28). J’y amènerai mon exemplaire d’AS300. Il est dans un état moyen, il lui manque le capot et le sélecteur de tension, les chimiques sont à changer et sûrement un certain nombre de résistances et condensateurs d’origine qui ont dû dériver dans le temps.

    Mais … les boutons, la façade, les engrenages, les transfos d’alim et de sortie sont en très bon état, j’ai 4 tubes EL86 TFK neufs en boîtes, je chercherai aussi l’ECF83 et la fournirai si je la trouve.
    Bref, une bonne base de restauration, que j’abandonne faute de temps.

    Il y a un grand nombre d’exposants, cela va du phonographe aux tubes et composants, TV, hi-fi, livres, revues, etc. De belles et rares pièces, ou de la bidouille à 1 euro … Cela vaut le déplacement !

  19. Ping : Quad II | Audio Vintage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.