La triode AD1

Un chauffage pour l'hiver et du miel pour les oreilles.
Répondre
6336A

La triode AD1

Message par 6336A » sam. 5 oct. 2013 18:18

Je tenais à vous parler du tube AD1, conçu par Philips Miniwatt en 1937. (là au moins, je sus certain que c’est du vintage)
L’AD1 est donc une triode de puissance à chauffage direct, de 15W de dissipation plaque maximum, conçue à la base pour les postes récepteurs radiodiffusion, alimentés en courant alternatif.

Image

Cette triode possède plusieurs particularités intéressantes :
La première est sa tension plaque ou d’anode, particulièrement basse… là où la concurrence de l’époque affichait 350 à plus de 400V, 250V étaient suffisants pour l’AD1.
Donc avec une tension plaque de 250V, une polarisation grille de -45V et un courant de 60 mA soit 15W de dissipation, on obtenait avec un transfo simple étage de 2,5 K, la puissance titanesque de 4W… pour 5% de distorsion.
Autrement dit, il suffisait de concevoir un étage d’entrée capable de fournir 30V efficace pour pouvoir moduler à fond notre AD1.
La deuxième est l’extraordinaire linéarité des courbes … Voici les caractéristiques, qui parlent d’elles-mêmes, bien supérieures à n’importe quelle pentode ou tétrode, aux mesures comme à l’écoute.

http://tubedata.tubes.se/sheets/145/a/AD1.pdf

Le seul inconvénient était le fameux support dit « transco », assez fragile, dont il valait mieux faire provision.

Image

Ce tube était donc européen, et a été construit par Philips. En Allemagne Téléfunken, Siemens, AEG, Valvo, Loewe opta, et les pays de l’est pour Tungsram et Tesla. Son approvisionnement était donc facile dans les années 40-50.
Ceci a permis dans les années 60 à quelques amateurs de haut rendement en Europe, d’utiliser l’AD1 soit en simple étage, soit en push-pull… avec des résultats, j’vous raconte pas ! Pourvu que le transfo de sortie soit de qualité. Mais on savait faire, en France et en Europe. Certains amateurs bobinaient –et bobinent encore- leurs transfos avec minutie et surtout avec amour. Côté français, il y avait Millerioux, Belin, Supersonic, Hatte, Chrétien et bien d’autres. En Angleterre, la marque perdreau (Partridge) fabriquait également des transfos de sortie pour les amplis guitare HIWATT (et oui, écoutez la guitare sur shine on your crazy diamond, 1er morceau de « wish you were here », des Pink Floyd)… vous comprendrez.
Côté hp à haut rendement et à chambre de compression, ce n’est pas ce qui manquait non plus dans le haut de gamme européen…
Bref, avant que nos amis japonais fassent une véritable « razzia sur la schnouff » en achetant a prix d’or les dernières triodes de puissances européennes comme l’AD1, la PX4, la R120 française (cocorico, nous en reparlerons) TM100 (recocorico) et bien d’autres, il existait chez nous quelques adeptes du très haut rendement, qui connaissaient, tout comme les nippons, les qualités étonnantes des triodes de puissance.

Mais revenons au tube AD1. A l’écoute en simple étage, le médium et l’aigu sont d’une qualité impressionnante. La richesse harmonique et la dynamique sur une chambre de compression + pavillon sont époustouflantes. Et ce, quelle que soit la marque et non pas que sur des loewe opta comme il a été prétendu… problème de vide ?
Seul, le grave n’est pas à la hauteur, comme d’ailleurs dans tous les montages single ended. Le facteur d’amortissement du à l’absence de contre réaction étant trop faible, il est illusoire de tenir correctement un hp de grave, dont la résonance peut atteindre des valeurs dépassant les 50 ohms.
En mode push pull et en écoute large bande, avec 4k plaque à plaque, le grave passe. Et pas n’importe comment, ça cartonne du feu de dieu, y compris sans contre réaction. L’écoute est d’une grande classe, très homogène, le son remplit littéralement la pièce y compris sur des enceintes de rendement moyen, à condition toutefois de ne pas tomber à 2 ohms. Le tout avec une puissance de sortie de l’ordre de 8 W. Suffisante pour vous faire mal aux oreilles dans un salon de plus de 50m², croyez moi…

Hélas, car il faut bien qu’il y en ait un, ce tube en nos est devenu introuvable, ou alors, il faut avoir le portefeuille sévèrement accroché. Vous me direz que quand on aime, on ne compte pas, mais tout de même. Par contre, il est apparemment remis sur le marché, certainement à la demande des japonais par Emission Labs. EML AD1-Mesh… Je ne sais pas ce que ça vaut, ni même le prix. ?
http://www.emissionlabs.com/datasheets/EML-AD1.htm

Alors, que retirer de tout ceci ? Qu’en l’espace de 80 ans, nous n’avons pas été capables de fabriquer un composant actif plus linéaire que l’AD1 ou quelques autres triodes dont nous reparlerons ? C’est bien possible… car comment expliquer les centaines ou milliers d’amateurs friands de ces tubes ? -Seraient-ils sourds ?
-Serait-ce une mode, lancée par la revue l’audiophile suite aux nombreux articles de Jean Hiraga nous parlant du Japon ?
Je réponds sans hésiter non aux deux questions. Il y avait en Europe, en tout cas en France, et ce dès les années 60, des amateurs de ces vieilles triodes. Moins nombreux que les japonais, certes, mais qui avaient eu aussi expérimenté les vertus des triodes et de la multi amplification.
Pour la petite histoire, une AD1 se négociait 30 francs en 1970… snif ! vous-vous rendez compte, un tube que les allemands qualifiaient de : « la plus belle triode du monde... »

Push pull d'AD1, blocs monos.
Image

Image

Avatar du membre
Gromiton
Super Modérateur
Messages : 2933
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 00:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: La triode AD1

Message par Gromiton » sam. 5 oct. 2013 18:34

Merci pour ce sujet intéressant.
Cyril : gourmand jusqu'aux oreilles :miam:

Avatar du membre
dylanjumpman
Membre no life
Messages : 2336
Enregistré le : sam. 1 janv. 2011 23:22
Localisation : 7-8 easy

Re: La triode AD1

Message par dylanjumpman » sam. 5 oct. 2013 18:52

Je plussoie, j'ai pris grand plaisir à lire ce post enrichissant :jap:

J'ai fait aussi un petit tour sur la baie, comptez environ 500€ pour un tube... :tinostar:
Comment c'est loin...

Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 865
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: La triode AD1

Message par chm » dim. 6 oct. 2013 07:56

Un beau sujet ! Merci
En es tu équipé ?
Christopohe

6336A

Re: La triode AD1

Message par 6336A » dim. 6 oct. 2013 12:07

Oui, mais je les garde pour ma retraite avec quelques autres "vieilleries". Par contre, le paternel (qui n'a que ça à faire :D ) écoute avec.
Actuellement ou plutôt depuis une vingtaine d'années, mon truc serait plutôt les triodes basse impédance montées soit en OTL, soit en charge cathodique. La 6336A, 6AS7G, 6080 ou 6082, ainsi que "l'explosive" 6C33CB.
Si leur historique et leurs applications intéressent des lecteurs, je peux ouvrir un sujet.

Avatar du membre
chartz
Membre no life
Messages : 3444
Enregistré le : jeu. 28 févr. 2013 15:32
Localisation : Bresse bourguignonne

Re: La triode AD1

Message par chartz » dim. 6 oct. 2013 12:59

M'enfin c'est Guy Marec ton paternel ??!!
Jacques

"If it is broke then fix it!" (Proverbe écossais)

6336A

Re: La triode AD1

Message par 6336A » dim. 6 oct. 2013 14:03

Que mon paternel soit Guy Marec ou pas ne te concerne en rien.
Toujours est il, pour te répondre, que effectivement les articles de Guy Marec dans l'audiophile sur les amplificateurs à charge cathodique m'ont beaucoup apportés, ainsi que ceux de Raymond Brault et son livre "basse fréquence et haute fidélité", entre-autres.
J'apprécie les gens qui cherchent dans le domaine de la reproduction sonore, et qui essaient de comprendre, Car il n'y a pas que de la subjectivité dans la hifi, vintage ou pas. Quand un montage sonne, il sonne. Et moi, j'essaye de comprendre pourquoi... tout comme Guy Marec. ;)

Avatar du membre
chartz
Membre no life
Messages : 3444
Enregistré le : jeu. 28 févr. 2013 15:32
Localisation : Bresse bourguignonne

Re: La triode AD1

Message par chartz » dim. 6 oct. 2013 17:59

Ah oui le Brault je l'ai aussi. C'est vrai les tubes triode c'est beau. J'ai un souvenir ému des écoutes rue de Belfort à Paris...
C'était en 83.
Jacques

"If it is broke then fix it!" (Proverbe écossais)

Avatar du membre
Gromiton
Super Modérateur
Messages : 2933
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 00:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: La triode AD1

Message par Gromiton » dim. 6 oct. 2013 18:02

:libérer la parole: Jean-François, tu peux ouvrir ton sujet sans problème :mossieurpropre:
Cyril : gourmand jusqu'aux oreilles :miam:

6336A

Re: La triode AD1

Message par 6336A » dim. 6 oct. 2013 18:24

Merci ! :jap:

Répondre