Le Rock Progressif

La base de notre passion !
Répondre
Avatar du membre
Gromiton
Super Modérateur
Messages : 2933
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 00:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le Rock Progressif

Message par Gromiton »

Soirée traduction : :couik: (Parce que c'est bien de comprendre aussi ce qu'on écoute)

Pain of Salvation - Sisters (évoquée plus haut dans le sujet)
Pour celle là, je ne me sens pas concerné, mais il faut avouer que la qualité de l'écriture fait quand même bien marcher l'imagination.


Quand trop de vin rend étourdi et heureux
Je m’éclipse de la fête
Pour marcher seul avec mes pensées et cet esprit tournoyant
A travers cette nuit froide
Mais c’est ici qu’elle se tient

Et elle marche comme toi
Et elle sourit presque comme toi
Un enfant de la nature tout comme toi
(Oui)

Pendant une seconde, je pense avoir un aperçu
De son « elle » authentique, derrière
Elle est chaude et fragile avec des sourires jusqu’à ses yeux
Juste pour cet instant
Un changement si sublime

Et si elle me regardait au fond des yeux et me demandait doucement si
Je voulais être dans son lit et dans sa chair et gâcher la vie que je connais
Donc, je retiens mon souffle et je ferme les yeux et me concentre sur le vin
Ignorons ce moment troublant, pour que je puisse dire bonne nuit

Mais alors, sur une impulsion, j’ai presque touché son visage
Avant de retirer ma main.
Et nous sommes nerveux, nous rions et elle renverse son vin
Tous les deux si maladroits
Pour ce qui est dans nos esprits

Et elle parle comme toi
Et elle sent presque comme toi
Un enfant de la nature tout comme toi

Mais elle n'est pas tout ce que tu es
Même elle s'efforce de ne pas être toi
Exactement comme ferait chaque sœur

Et c'est peut-être le vin
Ou que tu es dans ses yeux
Mais je la veux cette fois-ci uniquement
(Juste cette fois-ci)

Et si elle me regardait au fond des yeux et me demandait doucement si
Je voulais être dans son lit et dans sa chair et gâcher la vie que je connais
Donc, je retiens mon souffle et je ferme les yeux et me concentre sur le vin
Ignorons ce moment troublant, alors nous nous dirons bonne nuit.

Et si je la regardait dans les yeux et je lui demandait doucement si
Elle s’abandonnerait à moi et me donnerait sa chair et gâcherait la vie qu’elle connaît
Alors nous retenons notre souffle et fermons les yeux et prenons une gorgée de vin
Mais cette soif a vidé nos verres et nous devrions nous dire bonne nuit.
Dieu, aide moi à dire bonne nuit.
Cyril : gourmand jusqu'aux oreilles :miam:
Avatar du membre
Gromiton
Super Modérateur
Messages : 2933
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 00:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le Rock Progressif

Message par Gromiton »

Pain of Salvation, ce sont des albums 'concept' traitants de thèmes graves, humains et sociaux, extrêmement bien documentés, qui permet à l'écriture imagée puissante de faire passer l'émotion, le tout accompagné d'une musique progressive superbement travaillée et interprétée.

Ils dénoncent des thèmes parfois difficiles et peu abordés (l'abus sur les enfants (pressions familiales en tout genre et pas seulement psychologique :/ ) (The Perfect Element, Part I,), l'écologie et la vente d'armes (One Hour by The Concrete Lake)), l'infidélité (Road Salt) ...

C'est ce qui fait la force de ce groupe hors du commun, reconnu pour la qualité globale de ses oeuvres.

C'est sûr que c'est moins accessible que Claude François ou Charles Trenet. :jesors:
Cyril : gourmand jusqu'aux oreilles :miam:
Avatar du membre
Gromiton
Super Modérateur
Messages : 2933
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 00:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le Rock Progressif

Message par Gromiton »

Pour souligner l'intérêt qu'Emmanuel a trouvé dans la musique de Porcupine Tree, petit retour sur la présentation d'un petit chef d’œuvre instrumental :



Ainsi pendant que vous lisez ce petit paragraphe, délectez vos oreilles de ce merveilleux live filmé à Chicago, "Times Files" tiré du dixième album du groupe : "The Incident".

Il s'agit d'un morceau découpé en 3 phases, 2 phases de récit entrecoupées d'une phase instrumentale. Ce récit traite du temps qui passe et qui semble s'accélérer au fur et à mesure que l'age avance.
La partie instrumentale qui commence vers 4'00" va crescendo pendant presque 4'30". Elle est filmé de manière très astucieuse et met en avant le rôle de chaque membre au sein de l’œuvre. Ce qui permet de s'apercevoir de la qualité d'interprétation du morceau, et malgré le live, l'approximatif n'est pas invité à la fête.
Ce morceau me donne toujours des frissons à chaque écoute.

Le clip original, qui est projeté sur l'écran derrière la scène, accompagnant la version album du morceau, est signée par l'artiste danois Lasse Hoile, lui même musicien de métal. Son œuvre est connue pour sa participation active aux multiples projets de Steven Wilson (projets solo, Porcupine Tree, BlackField) et son visuel "vintage". Il a aussi collaboré avec des ténors du métal progressif tels que Dream Theater ou Opeth.

Voici cette version 'courte', amputée de la partie instrumentale de 4min.
http://vimeo.com/6192765
Cyril : gourmand jusqu'aux oreilles :miam:
Avatar du membre
johnnyMacMuller
Membre spécial
Messages : 92
Enregistré le : lun. 12 août 2013 10:45
Localisation : Rennes

Re: Le Rock Progressif

Message par johnnyMacMuller »

Merci Cyril pour ce lien. Ce morceau est à tomber par terre. L'après midi commence bien :-). Et avec tous les liens qui sont dans ce sujet ça promet de belles heures d'écoute.
-------------------------
Simon
A la recherche du temps perdu...
6336A

Re: Le Rock Progressif

Message par 6336A »

Sérieux, vous classez Porcupine Tree dans le rock progressif ? :shock:
Avatar du membre
Gromiton
Super Modérateur
Messages : 2933
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 00:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le Rock Progressif

Message par Gromiton »

Même en cherchant bien, Porcupine Tree n'a aucun rapport de près ou de loin avec la musette. :whistle:
Il est complètement justifié de classer Porcupine Tree dans la catégorie du métal progressif, si c'est ce à quoi tu penses.
Je t'invite à développer ton idée.

Toutefois, voici la définition wiki du métal progressif :
Dans la famille du rock, le metal progressif est en filiation avec le rock progressif. Ces derniers partagent la complexité des mélodies et la virtuosité des musiciens. Mais le metal progressif, à la différence du second, reprend et met une certaine emphase sur les sonorités lourdes et agressives du metal.
Alors même si j'aborde peut-être un peu plus l'aspect progressif que l'aspect rock. je suis là pour vous faire partager ma passion pour des artistes aux styles musicaux apparentés au rock progressif et que j'apprécie particulièrement. :yes!:
D'autres contributeurs sont les bienvenus dans le sujet ... y compris en ce qui concerne le Rock Progressif Italien ... :whistle:
Cyril : gourmand jusqu'aux oreilles :miam:
6336A

Re: Le Rock Progressif

Message par 6336A »

Même en cherchant bien, Porcupine Tree n'a aucun rapport de près ou de loin avec la musette.
Je ne parle pas de musette, mais de rock progressif, celui né en 67-68 de groupes comme Procol Harum, King Krimson, VDGG, ELP, Soft Machine, Yes, Jethro Tull, Gentle Giant, Yes, Genesis, Caravan, Egg, et même les Floyd pour n'en citer que quelques-uns. Tous ces groupes de la fin des années 60 et du début des années 70 sont les précurseurs et les créateurs du rock progressif.
Je t'invite à développer ton idée.
Le rock progressif dégage une atmosphère particulière, éthérée, romantique et complexe parfois, souvent virevoltante en rapport avec la virtuosité des musiciens. Les morceaux sont souvent longs, approfondis.
J'estime que la musique de porcupine n'appartient pas à ce mouvement. Le rock progressif est né en 67-68 et mort en 80, avec l'arrivée de la soupe commerciale. Tout ce qui est paru après, surtout entre 80 et 90 est mauvais à très mauvais, à quelques exceptions près. Les années 80 ont été catastrophiques pour les amateurs de rock progressif, et de rock en général, d'ailleurs... y compris le punk. Les exemples sur les groupes précités sont flagrants. Soit ils ont disparu, soit ils ont fait du Knorr en sachet.
Il y a eu dans les 90 - 2000 un léger regain, certes... mais franchement bof, à coté de toutes les merveilles des années 70...
Exemple Dream Theater, apparenté à du métal progressif, mais qui sonne plus comme metallica ou maiden qu'autre chose...
J'ajouterais que j'avais lu une interview de Steven Wilson, s'exprimant en ces termes :
"Je ne suis pas d'accord avec ceux qui nous décrivent comme étant un groupe de rock progressif. Notre musique est très simple. La seule complexité est dans la production et dans la manière dont les albums sont structurés."
Et je partage complètement son avis. Après, chacun le sien, bien sûr.
Voici donc pour mon idée. ;)
6336A

Re: Le Rock Progressif

Message par 6336A »

Un exemple typique de rock progressif , Culpeper's Orchard, groupe danois du début des 70, hélas trop méconnu comme tant d'autres...

Avatar du membre
johnnyMacMuller
Membre spécial
Messages : 92
Enregistré le : lun. 12 août 2013 10:45
Localisation : Rennes

Re: Le Rock Progressif

Message par johnnyMacMuller »

:salut:
Oui mais bon, à quoi ça sert de classifier les styles aussi minutieusement que des médicaments dans des boites? Porcupine Tree est "apparenté au rock progressif" et c'est ce qui compte non? D'ailleurs le fait que Steven Wilson se soit exprimé à ce sujet prouve que Gromiton n'est pas le premier à le dire. Alors de là à faire les gros yeux... :gne:
Désolé si je suis un peu hors sujet, mais j'ai toujours du mal avec les classifications trop rigides. :casque:

My 2 cents :-).
-------------------------
Simon
A la recherche du temps perdu...
Avatar du membre
Ulrich
Membre no life
Messages : 2122
Enregistré le : dim. 31 mars 2013 15:59
Localisation : Portugal

Re: Le Rock Progressif

Message par Ulrich »

johnnyMacMuller a écrit : Oui mais bon, à quoi ça sert de classifier les styles aussi minutieusement que des médicaments dans des boites? Porcupine Tree est "apparenté au rock progressif" et c'est ce qui compte non? D'ailleurs le fait que Steven Wilson se soit exprimé à ce sujet prouve que Gromiton n'est pas le premier à le dire. Alors de là à faire les gros yeux... :gne:
Désolé si je suis un peu hors sujet, mais j'ai toujours du mal avec les classifications trop rigides. :casque:
Ipsis verbis :+1: , les classifications orthodoxes sont en elle-mêmes un contresens, sinon il faut nous fournir la liste avec les caracteristiques, objectives, qui permetent leur identification précise.
« L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou. »
Salvador Dali
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message