Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Le maillon principal de la chaine.
Répondre
Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 966
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par chm »

Je reprends le schéma demain, de zéro !
Christophe
Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 966
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par chm »

Bonjour

Sauf aveuglement (grave) le schéma correspond bien
à ce qu 'il y a dans l' enceinte, je suis reparti de zéro.
Les selfs; les deux grosses font 5,4mh et 5,7mh
les petites 0,1 mh

Christophe
6336A

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par 6336A »

Je verrais plutôt le schéma comme ceci :
001.jpg
001.jpg (123.89 Kio) Vu 2532 fois
Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 966
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par chm »

Les 21-32 sont en fait de marque Véga.
Des Omniex 21-32. Il est fort probable que seuls les Véga possédaient un saladier en alliage coulé.
Avec le rachat par Audax de Véga et Princeps, avant que la gamme ne soit restructurée
certains Audax n' étaient pas d' origine Audax.
Renseignements et documentations fournis par Alain

488431omniex21x32.jpg
488431omniex21x32.jpg (112.41 Kio) Vu 2525 fois
121851omniex21x327178.jpg
121851omniex21x327178.jpg (143.98 Kio) Vu 2525 fois


Ce sont des large bande, dont le rendement tourne autour de 89/90db 1w/1m maximum. Ils sont décrits comme excellents.
Celui équipé du 120mm pour l' aimant atteignait les 92db 1w/1m mais n' a été produit que sur commande constructeur.


Ah Jean François, tes schémas sont toujours très lisibles !
Tu ne modifierais que le condensateur en parallèle sur le 21x32, un 50µf à la place du 5µf ?!
J' ai essayé ceci mais il n' y avait plus vie, des voix sans corps, juste un test pour tester le niveau du 21x32.
Le problème semble venir du HIF non filtré dans l' aigu qui en plus est bien montant à partir de 1000hrz jusqu' à la belle pointe à 4000hrz
tu as dit que cela devrait gueuler au raccord avec le TW10 !

Christophe
6336A

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par 6336A »

J'ai fait ce schéma en rapport avec celui que tu as donné.
Après, je comprends que ça n'aille pas à l'écoute.
Il faudrait calmer le HIF13 avec une self serie, environ 1 à 1,5mH. Et je ne comprends toujours pas son atténuation vu que son rendement est inférieur au 21x32...
Mais là aussi, est ce que les data que nous avons sur le HIF13 correspondent bien au tien ?
Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 966
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par chm »

Ok pour le schéma, compris.
Je comprends ton interrogation, sur le papier ça ne colle pas ! à l' écoute non plus !
Je vais essayer différentes choses, atténuation, par résistance 6,8 ( ou autres) en place de 4,7, par filtrage avec une self 1,5mh.
l' ajout d' une self est théoriquement plus adapté pour atténuer le haut, ou cela se joue me semble t il.
Dans la solution proposée par Alain self série de 1mh et 5µf //, que devient le condensateur de 50µf ?
Je vais aussi travailler le fonctionnement des filtres. Tout à apprendre
Et puis écouter !

Christophe
6336A

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par 6336A »

Dans la solution proposée par Alain self série de 1mh et 5µf //, que devient le condensateur de 50µf ?
Il faut le laisser. C'est le passe haut (environ 400Hz)
Avatar du membre
chm
Super membre
Messages : 966
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 21:07
Localisation : banlieue nord ouest de Paris

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par chm »

Bonjour,

Au vu des caractéristiques des HIF 13 il est préférable de le limiter dans le haut médium,
m' a t il semblé, la solution du filtre passe bas a été retenue;
Self de 1mh ( de qualité) et condensateur // de 4,7mf, intégrés dans le caisson du HIF 13.
Cela ne fait pas pareil ! Là l' équilibre est satisfaisant et le réglage des médiums prend son sens.
Inutile d' essayer autre chose.
Et maintenant les enceintes peuvent être alimentées par Les OTL.
Je dois dire que je découvre peut être autant les Esart que l' OTL.
L' ensemble est d' une rare définition, précision, dynamique.
J' en suis encore actuellement à presque plus écouter les sons que la musique,
mais ça fait de la musique je peux vous le garantir !
Hier soir pour terminer " les planètes" de Holst, un bel orchestre, une énergie, une délicatesse,
un placement des instrumentistes, l ' illusion du concert est bonne. (Je connais bien cette oeuvre
en concerts et répétitions)
Je ne connais finalement pas d' autres enceintes avec un meilleure rendement, et
ce qu'elles apportent de vie en général. Mais je préfère cette écoute à celle
plus soft, rassurante, des Dahlquist et Elipson.
Seul problème, le bruit des OTL, supportable avec les Dahlquist,
l' est moins avec les Esart, Cela ne sera peut être pas simple !
N' ayant pas besoin de tant de puissance je me demande si un OTL avec un simple push pull
de 6336A ne va pas voir le jour.
Un marche pied vers la HR ?!

Christophe

PS; une question, qu' est ce qui a fait qu' Esart produise avec ce défaut, car c' en est un,
ces enceintes, gâchant leurs très belles qualités ?
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1466
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Esart Ten Quatre Voix E 50 série 2

Message par vendin »

Bonjour Christophe.

Je viens un peu prendre des nouvelles du front des Esart. Ou en es tu?
Pascal.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message